Explication de modèle (tuto)

Carrés recoupés, carrés déstructurés…

On dirait un puzzle, bien épineux à assembler :

DSCN0381

Mais c’est tout simple !…

La semaine dernière, montrant à mes amies du club de Colomiers le quilt en cours destiné à Marielle (ici), j’ai suggéré de faire un mini-stage pour expliquer cette technique si facile. Ce fut vite-fait bien-fait hier mardi ! Nous penserons à cette technique pour un prochain quilt en commun…

LL carrés décalés2
Au club de patchwork de Colomiers, explications de la création des blocs « carrés recoupés ». Les essais sont faits avec des tissus de récupération.

Alors maintenant, c’est à votre tour !!
Les carrés recoupés sont parfaits pour mettre en valeur des imprimés qui seront disposés aux quatre coins. Quelle que soit la manière de nommer la méthode « disappearing nine-patch », celle-ci vous donnera de très beaux résultats. A ma connaissance, la première à en avoir fait un tuto en français est Liliane (ici). Pour le quilt Ensemble, c’est tout, j’ai d’abord coupé beaucoup de carrés de 24 cm dans tous les tissus choisis (il en faudra 4 fois moins du tissu uni que des roses et des bleus imprimés), recoupés en rectangles de 12 x 24 cm. Ceux-ci sont assemblés ainsi :

– un rectangle bleu uni entouré de 2 rectangles roses
– un rectangle rose entouré de 2 rectangles bleus (2 fois plus de cette configuration que la précédente)

Cela permet de faire très rapidement des nine-patch en coupant ces pavés en 2.

Ce n’est pas très clair ?
Non, je ne vous laisse pas en plan comme ça ! Pour mieux comprendre, voici une petite reconstitution de ma technique à partir de grands carrés pour faire 4 blocs à la fois :

DSCN0396
Pour 4 carrés roses et 4 carrés bleus imprimés, il me faut un seul carré uni. Ils sont coupés à 24 cm de côté pour le quilt Ensemble, c’est tout (ici j’ai coupé plus petit pour la démonstration).
DSCN0398
Tous ces carrés ont été coupés en 2 en rectangles de 12 x 24 cm (on peut superposer 4 à 6 carrés pour les couper ensemble : nouvelle lame de cutter requise !!). 
DSCN0400
Ces rectangles sont cousus ainsi : un rectangle rose de part et d’autre de chaque rectangle bleu uni (2 en tout), puis des rectangles bleus imprimés de part et d’autre des rectangles roses restants (4 en tout). 

 

DSCN0402
On assemble toutes les bandes de 3 carrés en blocs « nine-patch », avec toujours un carré bleu uni au centre. Il y a tout juste le compte avec ce qu’on a découpé. Peu importe si les tissus se répètent dans le même bloc ! 
DSCN0403
Coupe en « + » de chaque nine-patch. On obtient 4 « unités » par bloc, terme que j’utilise plus loin dans cet article.

 

DSCN0404
On fait pivoter deux morceaux (en diagonale) pour obtenir ce dessin. C’est le bloc le plus commun formé avec cette technique. Bien sûr, avant de les coudre ensemble, on peut agencer les unités avec celles des autres blocs coupés, on évite ainsi les imprimés semblables qui se touchent.

  Vous voyez, comme promis c’est facile et rapide 😀

En choisissant bien ses couleurs, on a un effet de carrés superposés, un bel effet d’optique qu’on peut voir par exemple sur le lien donné par Béatrice :

heirloomdewberry 011 (1)
On dirait que les carrés multicolores sont posés sur les carrés gris ! Chaque nine-patch avait un centre gris et du blanc était utilisé là où j’ai mis des tissus roses. Ici on a en outre une disposition très harmonieuse sur la pointe. Voir le blog ici.

Jo de l’Iowa a fait plusieurs « disappearing nine-patch », en voici un disposé comme Ensemble, c’est tout, mais sans tenir compte des couleurs. Cela donne un très beau scrap-quilt :

trumpquilt-3
Des détails de ce quilt ici !

On peut aussi obtenir des quilts très sages avec une disposition unidirectionnelle. Celui-ci est toujours de Jo Kramer de l’Iowa :

Disappearing-Nine-Patch-11
Oui, c’est la même méthode, on a simplement disposé chaque unité dans la même direction (au lieu de faire pivoter en diagonale). C’est une manière très rapide de faire des carrés ET des bandes tout à la fois ! Quilt de Jo’s Country Junction.                                          

Quant à Adrianna, elle a fait ce quilt avec la même technique, avec une autre disposition des couleurs et des unités :

DSC_0084
Les carrés recoupés par le « + » sont alternativement gris et blancs, avec autant de nine-patch au centre blanc qu’au centre gris. Ensuite, il est facile de reconstituer ce dessin ! Beaucoup d’autres exemples sur son blog : On the Windy Side . En revanche, il y a beaucoup de coutures qui doivent correspondre ! Superbe, n’est-ce pas ?…

 

Les variations sont sans limite. On peut doubler le travail pour avoir 3 tailles différentes de carrés comme ici :

double
Quilt de Tammy Blackburn en tissus unis. Le tuto pour ce modèle est ici, proposé par Christina.

 Que diriez-vous, pour finir, d’un petit « disappearing four-patch » ?… Même principe pour un visuel encore différent !

e6921c6c524d97228b335972f1e9465d

 

Et maintenant, à vous de jouer avec les carrés !

24 réflexions au sujet de “Carrés recoupés, carrés déstructurés…”

  1. Vu cette méthode avec des charm packs, merci de nous montrer diverses réalisations. Méthode rapide et qui donne de jolis résultats. Belle journée

    J'aime

  2. SUPERBE ! et merci de montrer différents agencements des blocs.
    Dans mon association, je donne des « cours » de patch le soir pour les dames qui travaillent ou n’ont pas le temps de venir une journée entière (elles ont « droit », elles aussi, de jouer avec les formes, les couleurs, de créer…… – lol – lol- c’était mon argumentation pour créer ce cours) Et bien ce serait un chouette modèle à leur proposer MAIS il reste toujours le gros problème du matelassage : à part des noeuds il n’y a grand chose d’autre ….. sashiko ? cela ne va pas à tous les styles de patch …… et à la machine familiale, elles ne sont pas assez « expertes » pour manipuler des grands patchs….. Alors, avez-vous une solution à me proposer ?
    MERCI, MERCI en tout cas pour votre blog si intéressant. Même si je ne mets pas de commentaire, je vous suis depuis longtemps. A bientôt. Dany60

    J'aime

    1. Merci Dany !
      Bravo pour l’organisation de ces cours, il en manque en France pour les personnes non disponibles dans la journée !
      Ce que je peux suggérer, c’est d’organiser un stage de quilting-machine ! Vous pouvez contacter Chantal de ma part, elle peut se déplacer ( contact@jequiltepourvous.com ). Au cours d’un stage avec elle, on apprend à exploiter sa machine pour réussir le piqué libre ou des droites avec le double entraînement. Une fois les bases apprises, il faut pratiquer, ensuite le matelassage à la machine n’est plus un problème !

      J'aime

  3. J’avais l’habitude de pratiquer cette méthode à partir de bandes… mais je vois qu’avec des carrés on peut utiliser les layer cakes ce qui garantit le choix des tissus.
    Merci pour ces nouvelles possibilités!

    J'aime

  4. Cette méthode est un régal. Merci de montrer toutes ces possibilités. J’ai fait celui-ci : http://destulipesetdescoeurs.blogspot.fr/2015/02/automne-ardennais-et-norvege-annee-3.html. J’ai mélangé aléatoirement les tissus mais disposé les carrés en diagonale, un rang dans un sens, un rang dans l’autre sens. C’est un bon moyen de vider ses boites. Pour une idée simple pour Danièle, j’ai fait le quilting à la machine en utilisant des points de broderie à leur plus grande largeur mais j’ai aussi utilisé du point droit et du point zig zag alternés. Ca peut donc se faire avec une machine toute simple en roulant bien son quilt pour coudre. Mon quilt fait environ 1.20m de côté donc n’est pas trop encombrant dans le « trou » de la machine à coudre.

    J'aime

    1. Oui je suis d’accord avec toi, j’aime cette technique moi aussi !
      Ton quilt est magnifique, j’aime beaucoup les couleurs choisies… et ton dos est très beau aussi ! J’aurais dû y penser quand j’ai fait l’article, je l’ai admiré il n’y a pas si longtemps !!

      Avec un peu d’entraînement, c’est vrai que le quilting machine est faisable pour des quilts pas trop grands, aussi bien en couture « classique » qu’en piqué libre. Pour éviter des catastrophes (des plis, des coutures froncées), il faut faire des essais et avoir quelques notions, à chercher dans livres ou blogs… ou s’offrir un stage !
      Merci, bises

      J'aime

  5. Merci d’avoir réuni en français des explications que je n’avais trouvées qu’en anglais ! Je vais m’amuser .

    J'aime

  6. super , j’adore ce genre de technique , Danielle nous en a montré une dernièrement , en coupant en diagonale un nine patch et j’ai beaucoup aimé le rendu , trois tailles de carrés c’est chouette aussi , j’aime et vais surement essayer

    J'aime

  7. Bonjour
    Belle réalisation,il y a eu qq années un numéro de Magic Patch sur cette méthode.En participation avec d’autres clubs qui avaient fait des nine patch,on a réalis » des couvertures d’enfants que l’on a vendu au profit d’un orphelinat en Tanzanie.
    J’ ai bien envie de m’y remettre car c’est un modèle beau et rapide.Merci Bonne journée

    J'aime

    1. Bravo pour cette initiative ! Ce bloc convient effectivement très bien pour des oeuvres de charité, les Américaines en font largement usage aussi dans ce but.
      Cette technique semble être apparue vers 2008, ce n’est donc pas nouveau du tout. Mais ce qui est intéressant passe le cap des années !

      J'aime

  8. Bonjour,
    Merci pour les liens des tutos en français et les photos des différentes possibilités d’agencement…J’aime beaucoup celui de Tammy qui fait très moderne.
    Ma prof de patch avait proposé ce modèle pour un ouvrage en commun, je ne l’avais pas fait à l’époque d’où mon intérêt pour les tutos en français…
    Vous pouvez voir son modèle là si vous voulez :
    http://patchflaner.blogspot.fr/2015/04/20-ans-dexistence-ca-se-fete.html
    Bonne journée.

    J'aime

  9. Bonjour
    MErci à Katell pour son commentaire ,j’ai regardé à nouveau le blog et je ne comprends pas pourquoi il faut couper des rectangles alors qu’après il s’agit de carrés .Merci de me donner la solution,et bravo pour le site attendu avec impatience.Amitiés Huguette

    J'aime

    1. Les rectangles sont coupés uniquement pour réaliser des nine-patch plus rapidement (à la chaîne) mais on peut très bien faire les blocs normalement en coupant chaque carré les uns après les autres.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.