Qui a gagné ?

Merci pour votre large participation et vos très gentils commentaires ! Le livre de Cosabeth mérite votre attention, votre mobilisation est amplement justifiée !

Cosabeth Parriaud

C’est l’heure tant attendue du tirage : 5 numéros à tirer au sort, entre 1 et 220 (le nombre de commentaires hier à 20 h pile). Pour être parfaitement claire, j’ai enlevé les commentaires en doublon ; parfois, le message ne s’écrit pas immédiatement, alors on clique plusieurs fois, ou bien je n’ai pas immédiatement validé votre premier message…

Voici les tableaux de tirage (random signifie au hasard) :

J’avais écrit les nombres de 10 en 10 pour m’aider, voici les heureuses gagnantes :

175 =

Catherine Piel dit :

qui ne tente rien n’a rien. donc …! au vu de ton article j’avais l’intention de l’acheter pour l’offrir à ma petite fille de 11 ans ,que j’initie progressivement au patchwork machine. je vais quand même attendre le tirage au sort. Merci pour tous tes articles

130 =

Laure Liberty dit :

130 – J’aime beaucoup le travail de Cosabeth, dont j’ai admiré un de ses quilts à Brouage avec des effets de transparence. Ce serait une grande joie de gagner ce livre, on croise les doigts.

63 =

Dominique lebugle dit :

 

Un très bel article. Merci Katell.
Je tente ma chance pour le livre de Cosabeth….un retour dans la jeunesse. Gagné ou pas … il sera très vite sur mon étagère.
Un petit bonheur en perspective .
Bonne journée

28 =

Nadine dit :

 

Il y a très longtemps j’ai visité une expo de cosabeth qui m’avait beaucoup interrogée, je débutais dans le patch et j’étais encore accrochée aux blocs traditionnels mais depuis j’ai évolué….!
Je serai ravie de gagner ce livre et sinon je l’achèterai bien sûr…
En attendant merci Katell pour ce partage.
Nadine

57 =

Galindo Evelyne dit :

 

Bonjour katell, mon premier moment du matin c est de lire tes news. C est toujours un délice.
Je note dans mes tablettes cette demande de livre. Merci à vous deux.

Pour vous cinq, c’est un peu Noël avant l’heure… Félicitations !
Merci de m’adresser au plus vite votre adresse postale à : quilteuseforever@orange.fr.
Je transmettrai bien vite à Cosabeth, pour que vous receviez rapidement votre exemplaire !

Pour toutes les déçues, j’ai deux bonnes nouvelles :

Le livre est très accessible, il coûte 17,90 € ! Marabout fait des merveilles… Et pour en faire la commande chez votre libraire, voici l’ISBN (n° code barre) : 978 2 501 17262 2

Cosabeth sera présente pour des dédicaces au Salon Créations & Savoir-Faire de Paris, mercredi 16 et vendredi 18 novembre à 16h30, sur le stand des Éditions Marabout !

Bravo aux gagnantes, merci à toutes,
et à demain pour un article très différent, nous varions les plaisirs !
Katell

Au Val d’Argent, Carrefour Européen du Patchwork 2022/1

D’emblée, j’annonce la couleur : cette édition était extraordinaire ! Elle était justement très colorée et joyeuse, avec pléthore d’artiste hispanophones. Le Covid était aux oubliettes… Nous n’avions aucunement envie de nous souvenir des pass sanitaires de l’année dernière ! Comme avant, nous entendions parler toutes les langues européennes, nous retrouvions au hasard des expos des amies de France et d’ailleurs. Je sais que j’ai « loupé » beaucoup de connaissances, mais le temps a passé bien trop vite.

Lire la suite de « Au Val d’Argent, Carrefour Européen du Patchwork 2022/1 »

La Fierté des Femmes au PAF 2022

Il soufflait un vent doux et multicolore au Salon de l’Amour du Fil, qui répandait joie et fierté d’être là, nous les femmes artisanes ou artistes, bricoleuses ou brodeuses, couturières ou quilteuses. Des femmes qui ont des talents et s’affirment en étant simplement là, avec simplicité et fierté. C’est du moins ainsi que je l’ai ressenti. Bien sûr, il y avait quelques Boys, chevaliers servants de quelques dames, membres du staff d’organisation ou hommes aimant les mêmes arts que nous, mais c’était quand même une sacrée majorité de Girls qui arpentaient les allées !

Lire la suite de « La Fierté des Femmes au PAF 2022 »

Quilts traditionnels et contemporains au PAF 2022

Je ne choquerai personne en disant que la majorité des quilts exposés à Nantes étaient traditionnels – mais quelle beauté ! Traditionnel ne veut pas dire sombre ni ennuyeux ni attendu ni terne ni fade, et ces quilteuses de haut vol qui aiment créer avec des tissus de reproduction ou de récupération, comme avant, acceptent aussi avec intelligence qu’on ne fasse pas comme elles 😊 : il y a de la place pour tout le monde !

Lire la suite de « Quilts traditionnels et contemporains au PAF 2022 »

Au Coin des Blogueuses au PAF 2022

Nantes est la ville de mon adolescence et j’y reviens toujours avec plaisir. Le Parc des Expositions de La Beaujoire se trouve au bord de l’Erdre, une des plus jolies rivières de France, juste en face de mon ancien club nautique où j’ai passé tous mes mercredis et samedis pendant 5 ans. J’étais devenue monitrice à 14 ans, déjà j’aimais enseigner. Les plus petits sur Optimist, les plus débutants sur Caravelle, puis sur 420 ou 470, les plus sportifs sur Laser, et puis nous faisions aussi du canoë, du kayak, alors que la planche à voile faisait tout juste son apparition…

Lire la suite de « Au Coin des Blogueuses au PAF 2022 »

Des expositions et stages en Occitanie

Aujourd’hui, je vous fais part de quelques manifestations qui se passeront dans les semaines à venir en Occitanie.

Tout est sur l’affiche !

🌻🌳🍀🌲🌷

Deux stages avec Ina sont organisés pendant l’exposition (vendredi 29 et samedi 30 avril), veuillez contacter Mijo avant le 20 avril pour renseignements et inscriptions, au n° de téléphone sur l’affiche.

Je connais bien les organisatrices de ces deux manifestations : outre de très belles œuvres à admirer, vous serez chaleureusement accueillis !

🌻🌳🍀🌲🌷

Dans le même village que l’exposition d’Ina Statescu, deux semaines plus tard :

🌻🌳🍀🌲🌷

Bien sûr, nous aurons notre rendez-vous ARTPELHOT à Lacaze (81) les 25-26 juin, mais cette année nous aurons également la grande joie d’avoir de nouveau La Fête du Fil à Labastide-Rouairoux (81 aussi) les 13, 14 & 15 août : là aussi, chaleur et bonne humeur règnent dans ce Festival !

En espérant que la grande vague froide ne va pas anéantir les promesses de fruits dans nos vergers…
Patchamicalement,
Katell

Sur un air de calypso…

Le film est bien La Petite Sirène, sorti fin 1989 aux USA, qui s’inspire bien sûr du conte de Hans Andersen de 1836. Il est paru en France fin novembre 1990, pour les fêtes de Noël !

Et la chanson est interprétée en français par Henri Salvador, avec son inimitable accent des Caraïbes… et celui qu’on entend lui faire la réplique est Carlos. Tous deux disparus, en effet cela nous fait remuer des souvenirs.

Les plus rapides à répondre sont :

Mony pour avoir cité La Petite Sirène

et

Evelyne Galindo pour avoir su que Henri Salvador doublait Sébastien le Crabe dans ce film… et chantait Sous l’Océan !

Si la chanson vous trotte dans la tête pour le reste de la journée, allez-y, chantez, c’est bon pour la santé !

D’autres quilteuses vous font gagner des invitations ces jours-ci. Mais le plus important, c’est de nous retrouver à Nantes et fêter Down Under avec les Australiennes, les fonds sous-marins… Quel programme !

Pour l’Amour du Fil, Down Under

On reprend les bonnes habitudes,
avec le Salon de Nantes en avril !

Vous le savez, des quilteuses australiennes sont souvent mises en lumière par Quiltmania. Ce sera encore plus le cas cette année avec l’édition Pour l’Amour du Fil 2022 qui leur est consacrée !

Tous les renseignements se trouvent par ici :  https://pourlamourdufil.com/

Il est encore temps de préparer votre séjour à Nantes, profitons de la vie !

Que veut dire Down Under ? J’avais appris cette expression avec Rachael Daisy, quand j’avais préparé une interview d’elle pour Les Nouvelles de France Patchwork (n° 132, juin 2017). Vous connaissez sûrement cette artiste qui, deux ans plus tard, écrivit un superbe livre, Whizz Bang !, éditions Quiltmania, revisitant la technique des pine cones avec sa fantaisie et son talent unique !

C’est simple, quand on regarde un planisphère, la plupart du temps centré sur l’Europe, l’Australie se trouve tout en dessous, en bas à droite sous toutes les autres terres, down under ! Down Under est ainsi devenu le surnom de cette île-continent.

Un planisphère centré sur la Chine, l’Empire du Milieu, donne une position plus centrale à l’Australie et une Europe insignifiante : tout est question de perspective… ou d’intention politique, économique… Les cartes parlent !

J’aurai le grand plaisir de vous accueillir au Salon avec des amies quilteuses-blogueuses le mercredi 20 avril, au Coin des Blogueuses. J’apporterai deux quilts de La Ruche, deux ouvrages faits en commun sur le thème Down Under… mais avec une autre signification, celle des dessous de l’océan !

A présent, vous comprenez mieux l’illustration de l’affiche !!

Ces deux quilts sont encore « en cours » et je souhaite bien sûr en garder la primeur pour les visiteurs du Salon. Ce que je peux vous dire, c’est qu’ils sont tous deux complètement inspirés d’une artiste que j’aime beaucoup, Bernadette Mayr, dont je vous présenterai le nouveau livre très prochainement.

Sous l’Océan…

J’ai deux invitations à vous faire gagner pour entrer au Salon le jour de votre choix, et pour vous départager, j’ai deux questions :

Dans quel film, sorti en V.O. en 1989 et en 1990 en français, entend-on la chanson « Sous l’Océan » ?

Quel chanteur interpréta la première version de cette chanson en français ?

Ne répondez qu’à une seule question !!! Le premier qui aura la réponse de l’une ou l’autre recevra son invitation par mail (invitation électronique). Les gagnants seront proclamés dès cet après-midi !

Bonne chance,
et merci de ne jouer que si vous pouvez aller au Salon !
Katell🐬🐡🐠🐟🦐🐙🦞🦀

Mola de Fumiko Nakayama, le monde sous-marin…

Souvenirs inattendus

En farfouillant sur internet, je suis tombée une photo de moi que je ne connaissais pas, elle fait partie d’un dossier fait par la Banque Populaire Occitane… Je me fais un plaisir de vous transmettre ici les meilleures pages, celles sur le petit monde du patchwork ! C’est le résultat d’une interview d’un journaliste très sympathique lors du Salon des Loisirs Créatifs de Toulouse en 2017, mais je n’avais jamais vu le résultat… Au cours de notre longue conversation, je me souviens lui avoir donné le nom de Jacqueline Fischer qui défend si bien le statut de quilteuse, il a fait de tout cela un article vif et engagé :

Je suis très satisfaite de constater que je ne dirais plus la même chose aujourd’hui sur deux points. Depuis 2017, les quilteuses françaises se sont presque toutes affranchies des diktats de la première heure (« il FAUT assembler à la main et quilter avec les plus petits points possibles, sinon ce n’est pas du vrai patchwork » par exemple) et surtout, la joie de la créativité s’est largement répandue !

Cerise sur le gâteau, une interview de Sheila Frampton-Cooper, où j’avais joué le rôle d’interprète sur le vif.

Internet n’oublie rien, cette fois-ci pour le meilleur !

Sheila vivait alors en Provence, elle a depuis déménagé pour se rapprocher de sa famille, en Californie. Heureusement, grâce à internet, nos liens d’amitié ne sont pas rompus !

Souvenirs !…

Bonne journée et à bientôt pour rêver aux cieux étoilés…
Katell