Bandes et lisières, Bee quilteuse, Histoire du patchwork, Home sweet Home, Quiltscapes, Scraps, Technique

Les barrières de bois

194824 Les barrières en bois font partie du paysage… eh bien, de moins en moins en France et ailleurs, remplacées progressivement par des grillages, efficaces mais oh combien moins esthétiques. Aux Etats-Unis, elles restent mythiques, probablement parce qu’elles symbolisent l’installation d’une famille dans le Wild, Wild West – le Farwest – découvert au fur et à mesure des interminables marches vers l’Ouest. Un jour, un convoi décide de s’arrêter, fait sa cabine de rondins et l’entoure d’un enclos… et une nouvelle vie commence.

Lincoln4
Ingéniosité des cow-boys : les barrières en zigzag permettent une construction sans clou ! Ils n’en avaient effectivement sans doute pas facilement…

Les clôtures en forme de zigzag sont les plus construites dans les régions riches en bois : il faut de la matière première (… du bois !) mais presque aucun autre outil qu’une hache : ces barrières se montent et se démontent, se réparent aisément, ne nécessitent aucun trou ni poteau, c’est idéal en pays rocheux ou en terre sèche… Leur défaut ? Elles prennent de la place ! Mais ce n’est pas ce qui manque dans ce pays américain en cours de découverte. Par commodité, les troncs d’arbre étaient débités en tronçons d’environ 3 à 3,5 mètres, fendus dans la longueur autant de fois que le permettait le diamètre du tronc. Ensuite on construisait la barrière en zigzag, en empilant les rondins fendus. Avec des morceaux de bois de 3 m environ mis en zigzag, on savait qu’un zig + un zag mesuraient environ 5 mètres. On pouvait ainsi vite estimer la taille de la propriété.

P1070290http://eerie-indiana.blogspot.fr/2014/04/george-rogers-clark-homesite-cabin.html

Naturellement on trouve de nombreuses variantes de construction. Certaines barrières demandent plus de matériel pour les construire, mais moins de bois. Il faut s’adapter ! Voici pêle-mêle quelques clôtures de bois :

Conner-prairie-split-rail-fenceSplit_rail_fencingrailfencecedarfence2lrgsplit-rail-fencemillercountrymuseum.org



Evidemment, ces barrières omniprésentes pour délimiter la propriété, garder les bêtes dans l’enclos, se protéger des dangers extérieurs est source d’inspiration pour les femmes. Tout comme ces barrières simples et ingénieuses, faites de « ce qu’on a à portée de main », les blocs Rail Fence se sont longtemps faits de restes de tissus, coupés « à l’arrache », littéralement déchirés dans le droit fil, assemblés vite fait… mais avec, comme toujours, un souci de simple harmonie. A présent, les jeunes quilteuses adorent toutes les variations de ce modèle !

redpepperquilt
Quilt pour une petite fille, blog Red Pepper Quilts
Zig Zag Rail Fence Quilt 1
Toujours de Red Pepper Quilts, un modèle voisin multicolore, avec du blanc placé qui fait toute la différence !
https://www.pinterest.com/pin/405675878906135349/
Plus ancien, quilt « vintage » trouvé sur Pinterest
il_fullxfull.282843885
Un look ancien mais un quilting en vermicelle trahit discrètement sa jeunesse pour ce quilt en « homespun fabrics », ce qui signifie à l’origine » tissus aux fils filés à la maison ». Pinterest

 

02434d1bc91163dacd158ac70fd8a2f1
Voici un top jamais fini, toujours sur Pinterest...
rsIMG_3586
D’une grande beauté, cet Art Quilt inspiré d’une ancienne porte de grange montre comment on peut moderniser avec succès un bloc tout simple. Les tissus utilisés sont issus d’une série de faux-vieux tissus (Grunge de Moda), parfaits ici. Allez voir l’histoire de ce quilt sur le blog The Silly BooDilly. Victoria Gertenbach habite en Pennsylvanie rurale, elle est donc sans doute « habitée » par l’influence Amish que je devine ici… mais aussi par la simplicité japonaise qu’elle revendique plus clairement dans son blog.

Les variations sont infinies !



Sujata Shah, préférant aussi les blocs simples aux coupes et coutures souples avec un peps moderne, a suggéré à ses lectrices de faire chacune sa propre version du bloc Rail Fence présenté dans son livre. Malgré des tas d’autres ouvrages en cours, je m’y suis mise : aucun bloc ne va plus vite qu’avec la méthode de Sujata décrite dans son livre, je vous assure ! Rendez-vous très bientôt pour ma version…

Final Cover
Le livre de Sujata montre en couverture sa version d’un zigzag rail fence. C’est un « look » déjà vu ces dernières années (notamment chez Kathy Doughty) mais la version de Sujata est la plus rapide.

Si vous souhaitez voir les différentes versions des amies de Sujata, allez voir sur le blog spécialement ouvert à cet effet : Cultural Fusion Quilts.

Button for QAL



30 réflexions au sujet de “Les barrières de bois”

  1. .. merci Katell.. telle monsieur Jourdain, je fais du « rail fence » sans le savoir….. Grand merci pour tout tes reportages !

    J'aime

  2. Ton article est très intéressant. J’aime la quilt beige et noir. Mon fils aîné fait des photos très graphiques et un jour…j’aimerais reproduire certaines photos en mini quilts. Belle journée.

    J'aime

  3. Toujours intéressant tes articles. et comme tu dis dommage qu’en France il n’y ait presque plus de barrière en bois, tellement plus jolies dans le paysage. J’ai très envie aussi de me lancer dans un modèle de ce genre…. mais j’essaie de terminer avant des encours un peu trop nombreux….

    J'aime

  4. J’ai fait, il y a quelques années, ce patch en coupe rapide. Je n’avais pas réalisé combien son nom lui allait bien ! J’aime la simplicité et la modernité du quilt de V.Wertenbach qui prouve, une fois de plus, combien un ouvrage aussi épuré peut-être un chef d’œuvre.
    Et que j’aimerais voir ces barrières en bois…..

    J'aime

  5. merçi de ce bel article, et oui les barrières en bois sont magnifiques, bien que pas toujours totalement efficaces j’ai apperçu dans les photos de patch une idée..celui avec les tissus a carreaux, je possède une tite collection de madras, dont je n’avait pas trouvé d’idée, peut etre en voilà une?? qu’en pensez vous??

    J'aime

    1. Si on veut bien montrer le sens des dessins, on peut opter pour un tissu plus clair (ou plus foncé placé, un peu comme celui de Red Pepper avec les blancs. Sinon, le dessin sera plus diffus. Il n’y a pas une seule bonne solution, il faut essayer avec quelques blocs pour décider ensuite ! Bonne création Monique !

      J'aime

  6. I hadn’t thought about where the block name « rail fence » comes from. Thank you for clarifying this for us! The examples here are beautiful in their simplicity, both fences and quilts. I am looking forward to seeing your version!

    J'aime

  7. J’ aime beaucoup vos explications sur les barrière de bois.
    Et j’ admire les personnes qui ont fait ces quilts, je les trouve beau et intéressante toutes ces versions.

    J'aime

  8. Merci Katell pour cet article si documenté et si illustré. C’est toujours un vrai bonheur d’apprendre « l’histoire du patchwork « . Encore bravo !

    J'aime

  9. Dear Katell, I admire and enjoy your in depth posts! Before naming this quilt I was torn between rail fence and stairs as they both reflect the architectural elements this quilt represents. So nice to see all different quilts in one place! Thank you!

    J'aime

Répondre à Beatrice Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.