Histoire, Histoire d'un tissu, Lecture, Modernité

Tartans de Highlander

Mary Stuart (1542-1587) par François Clouet, vers 1560.

Une longue amitié lie les Écossais et les Français et nous partageons de nombreuses pages d’histoire comme celle de Mary Stuart. Depuis plus de quatre siècles cette femme inspire les artistes. On la voit incarnée au cinéma dans d’innombrables films et séries (si on voit Elizabeth 1ère, Mary Stuart n’est jamais loin), poètes et musiciens la vénèrent, historiens et écrivains ont écrit de touchantes biographies (comme Stefan Sweig)… Et bien sûr les romanciers font la part belle à la fascinante Mary Stuart au destin tragique, la seule qui fut reine de France et d’Ecosse. Mini-sélection : le court roman de Didier Decoin La Dernière Nuit (1978) et le gros pavé de Ken Follett, Une Colonne de Feu (2017). Si touchante, la petite Mary.

Dans les hautes terres du nord de l’Ecosse, les Highlands, J. K. Rowling y a situé la mythique Ecole de Poudlard (Harry Potter), poursuivant ainsi la tradition de légendes et de magie qui collent à ce pays.

Parmi tant d’autres, Outlander, saga écrite par Diana Gabaldon (aussi en série TV), nous plonge aussi dans un univers fascinant, après le fameux Highlander (film de 1986) avec Christophe Lambert.

Bien sûr les montagnards d’Ecosse, les Highlanders, sont célèbres pour leurs kilts ! Nous parlions vendredi dernier de nos souvenirs d’enfance, quand nos mères aimaient nous vêtir de ces jupes alors à la mode.
Le plus célèbre représentant de la fierté highlander est Sean Connery :

0430 SOCIAL Tartan...Library file, dated 5/7/00. Actor Sir Sean Connery, donning full Highland dress and wearing his medal after he was formally knighted by the Queen during a investiture ceremony, at the Palace of Holyroodhouse in Edinburgh: One of Scotland's leading actors, Sir Sean Connery is today, Saturday 6th April 2002, set to join 10,000 drummers and bagpipers in New York for the biggest ever Tartan Day parade. The blockbuster movie star is expected to help the musicians take part in what organisers hope will result in the world's biggest-ever pipe band march. See PA 0430 SOCIAL Tartan. PA Photos

 Kilts, quilts, les mots prêtent parfois à confusion en France… Rappelons que les kilts sont des jupes dont le tissage spécifique, aux lignes de couleurs entrecroisées, est appelé tartan en anglais, écossais en français. Chaque clan (famille) possède son propre dessin précis depuis le 19e siècle (seulement, dirais-je !), c’était auparavant plutôt lié à la localité. Les kilts étaient au début un lé de tissu de 5 mètres de long enroulé autour de la taille puis le pan restant était relevé sur l’épaule et épinglé.

En Ecosse, ce sont les hommes qui portent le kilt… et la femme le pantalon ? 😉 Plus sérieusement, des tribunes se posent la question des normes vestimentaires (par exemple ici  ici ou ). Prendre du recul, voir ce qui se passe ailleurs ou avant, c’est intéressant !

 

Edit : lire aussi cet article sur les kilts et tartans : https://sylectures.wordpress.com/2017/03/01/kilts-et-tartans/

-oOo-

Les tartans ont inspiré une quilteuse qui fait des kilts en quilts (vous me suivez ?) et vient de publier ce livre :

51lDlG+7-QL._SX258_BO1,204,203,200_

Avec des techniques modernes et de bons petits trucs et astuces, Kathy Allen nous convie à réaliser des tartans de 7 clans mais aussi de s’en inspirer pour créer le sien, si on le souhaite !

Outre une intéressante introduction historique, Kathy Allen réinterprète donc des tartans comme ceux-ci :

Elle joue habilement avec les effets de transparence qui me rappellent certains quilts de Bill Kerr et Weeks Ringle, pionniers des quilts modernes :

transparency-book-cover.jpg

En France, Cosabeth Parriaud anime des stages sur les transparences, c’est un thème toujours intéressant car il exerce l’œil à analyser les nuances et jouer avec la lumière.

Des impressions d’écossais, de carreaux, de signes + sont explorées par des artistes contemporaines. Ces techniques sont simples, amusantes, mais longues tout de même ! En quilt moderne, le but est de ne pas copier mais découvrir, à partir d’inspirations, de nouveaux horizons…

Voyons tout d’abord une infime partie des quilts d’Eleanor McCain sur ce thème, elle est parmi les premières à  avoir fait une série de quilts avec des grilles qui donnent parfois des idées de tartan :

 

Eleanor Mc Cain, Variation on a theme, 2010, Private Collection of Bain Consulting
Double square grid, Eleanor McCain, 2000, collection privée
47cf3b39cd94179366a30bd2908cd4f0
Gray Green Grid Study with Red 2007, 47″ x 47″ Private Collection of Allen and Laura McCain

Autre artiste, Maria Shell, qui fait partie de la nouvelle génération des modern quilters :

5fb1488016eefeefd3a21db7241396a3
To Agnes Martin with color, de Maria Shell.
Tribe, toujours de Maria Shell, garde comme thème le simple + qui mène aux impressions de tissage.

Curieuse de quilts modernes ? Procurez-vous son livre :

Et que pensez-vous de celui-ci ?

Non, ce n’est pas l’ouvrage d’une quilteuse moderne mais celui de Magdalene Wilson, une quilteuse de Gee’s Bend… Il date de 1950 !

23 réflexions au sujet de “Tartans de Highlander”

  1. HI Katell,

    In Japan, the Japanese don’t immediately understand what you are talking about when you say “quilt”, But if you say “kilt”, they nod “ah so.” So the two words are intertwined in Japan as well as France.

    Best, P.

    >

    J'aime

  2. Tu as ravivé des souvenirs d’enfance et de jeune mère en moi. J’avais enfant, une jupe à carreaux que j’adorais et que j’ai usée tant je l’ai portée. Jeune accouchée, je mettais un kilt prêté par ma mère. Je le resserais au fur et à mesure que mon ventre revenait à une taille raisonnable! Je n’ai pas encore exploré ce thème en quilt, un jour peut-être… Merci pour ce bel article. Le dernier quilt est « simplement » très beau.

    J'aime

    1. Nous sommes nombreuses à avoir des souvenirs forts de ces kilts qui ont disparu de la circulation dans notre pays ! Cette mode est apparue aussi brusquement qu’elle a disparu.

      Ces quilts sont autant d’inspirations… Un jour sans doute !!

      J'aime

  3. Bien sûr que j’ai porté mon kilt à l’époque de mes jeunes années, et plusieurs même car j’ai toujours adoré ces jupes et ces tissus. Tes inépuisables connaissances sur le sujet des quilts (!) nous amènent loin encore une fois pour découvrir encore sur ce sujet si vaste.

    J'aime

    1. C’est un avantage certain du patchwork sur d’autres loisirs créatifs, il a une histoire très riche associée à l’artisanat/l’industrie textile : ici j’aurais pu évoquer le tissage de la laine, les imprimés Cachemire qu’on appelle Paisley, du nom d’une ville écossaise, et dont on faisait parfois des quilts…

      J'aime

  4. Génial. Ton article me fait voyager dès ce matin. Modern Scot va venir s’ajouter à ma liste de livres à me procurer. Bon dimanche sous le soleil !

    J'aime

  5. J’ai un petit livre* sur le sujet qui explique l’historique des clans et tartans des Higlands avec dessins à l’appui… belle source d’inspiration pour les quilts et la broderie ! Les tartans et leurs codes s’inscrivent dans les généalogies, un pour les cérémonies, un pour le quotidien, un pour la chasse… de la tradition à la modernité, il n’y a qu’un pas comme tu nous le montres si bien.
    *Clans et Tartans Charles Maclean – Appletree Press

    J'aime

  6. Je crois que nous avons tous porté un tissu tartan dans notre enfance ! Moi je me souviens que c’était un pantalon en école primaire… j’en étais très fière !
    Concernant ces tissus, ils sont tous beaux et inspirants…un quilt très « cosy » pour se chauffer sur le canapé le soir serait parfait ! 😉
    Merci pour ce bel article !
    Gros xoxo

    J'aime

    1. Ce sont des tissus qui se remarquent, ils ont une connotation de confort et de luxe à l’anglaise. Churchill le formulait ainsi : »Je ne suis pas difficile, je me satisfais aisément du meilleur ».
      Effectivement, l’écossais évoque de suite le confort élégant !

      J'aime

  7. Ah ! L’écossais !
    je crois que j’ai toujours eu un vêtement écossais dans ma garde robe, même toute petite. Et actuellement notre couloir d’entrée en est tapissé!! J’adore . Ton article est comme toujours très intéressant et nous fait découvrir les multiples possibilités du Patch.
    Le dernier quilt de ton article est mon préféré, il est somptueux.
    Merci pour cette découverte et bon dimanche

    J'aime

    1. Je l’aime aussi, ce quilt ancien/moderne !
      L’écossais est un tissu vraiment à part, il se remarque toujours grâce à ses couleurs, ses variantes infinies de tissage en fils déjà teints… Un des tissus les plus anciens ai-je lu, inventé par les Celtes !

      J'aime

  8. Inconditionnelle de l’Ecosse, je savoure ton article et ses déclinaisons de quilts modernes et audacieux inspirés du tartan. C’est vibrant, pétillant, acidulé. Une mention spéciale pour celui de Magdalene Wilson, d’un shabby chic parfait!

    J'aime

    1. Le tableau que tu présentes ici dans ton blog aurait pu être peint en Ecosse, tu fais toi-même le rapprochement…
      Ce dernier quilt invite à la sieste… ou à la réalisation d’un nouvel ouvrage, en prenant ses tissus favoris tels qu’ils se présentent, sans trop réfléchir… On voit bien qu’il est fait de manière spontanée, intuitive, et c’est ce qui nous touche.

      Aimé par 1 personne

  9. Merci pour ce reportage
    J ai eu plusieurs kilt ma fille aussi …. tous coupés en blocs de 20 cm pour un quilt d hiver!!

    J'aime

  10. Merci Katell, tes articles sont toujours très passionnants. L’écosse fait partie de ma liste de destination de rêves. Il y a une part de magie, mystère, histoires et patrimoine qui fait vibrer la petite finistérienne que je suis !! J’aime beaucoup les tartans, qui pour moi font également référence aux punks des années 80, et leur tartan rouge si subversif !!!

    J'aime

    1. Merci Nadège ! Oh oui les Punks ont su détourner ce classique tissu !
      On retrouve cette ambiance dans le Finistère… Huelgoat par exemple, est un lieu habité par les fées ! Et la plus belle plage du monde est celle de mon enfance (Ode an Deved, Cléder). Vive le Finistère !

      J'aime

  11. Katell I just love the kilt/quilt piece! I’ve played with this technique a little (being of Scots/Irish decent) I will have to make one now for sure! I must find a copy of this book too! thank you so much for sharing ….always enjoy your blog!
    sew happy,
    Kaye

    J'aime

    1. Sew Happy 😉 that you enjoy this post Kaye! Your family ancestors would love the idea of a quilt made by you, a mini once more, or a big modern quilt/kilt?
      Hoping you will post on your blog!
      Best to you

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.