Betty en France, Rencontre

Betty et deux filles du Rouvray dans le Tarn

Toutes les quilteuses françaises de longue date ont entendu parler du Rouvray, y ont commandé des tissus et du matériel, ont visité le magasin à Paris, que ce soit à l’une ou l’autre adresse. Maintenant, ce premier magasin français dédié au patchwork fait partie du passé. Diane de Obaldia, originaire du Michigan, fonda ce magasin dans les années 70, après avoir travaillé dans la haute-couture française et rencontré notamment Coco Chanel — quel privilège ! Diane a quitté ce monde en 2012, le magasin est fermé, mais les personnes qui ont visité ce magasin se souviendront toujours de l’excitation d’entrer dans le monde fabuleux des tissus de patchwork !

Les noms des « filles du Rouvray » vous disent sûrement quelque chose, je vous en parle dès que l’actualité s’y prête : Will Vidinic, Cosabeth Parriaud, Marie-Christine Flocard, Joëlle de Baillencourt, Christine Meynier, Inès Travers et sans doute bien d’autres personnes… Will vient d’animer une Journée Régionale de l’Amitié France Patchwork à Périgueux qui restera longtemps dans les cœurs des chanceuses présentes, Cosabeth vient d’exposer de nombreux quilts pleins de gaieté à Paris, mais ce sont deux autres de ces copines que j’ai eu la chance de rencontrer jeudi.

61XfIagyRlL._SX373_BO1,204,203,200_Jeudi dernier, avec mes invités Betty & Smitty, nous avons été très chaleureusement accueillis par Christine Meynier qui avait, pour l’occasion, invité également Joëlle de Baillencourt. Nous nous connaissions mutuellement de nom, de réputation, mais n’avions encore jamais pris le temps de nous rencontrer. Impossible de raconter la magie de l’instant et du lieu, mais je vais tout de même partager avec vous quelques instantanés, pour le plaisir !

Ce fut un Show & Tell (montre & raconte) fabuleux, les quilts de Joëlle et Christine sont joyeux, intemporels, artistiques de toute évidence ! Un après-midi de rêve comme j’en connais avec les quilteuses gaies et généreuses comme elles. Nous avons eu la chance de voir plusieurs quilts de ce livre « en vrai », et comme toujours c’est tellement plus beau encore !

ooo

Avant d’aller chez Christine, le matin nous avons visité plusieurs villages et en particulier Penne, on s’y sent si bien que Betty serait prête à s’y installer 😉

Penne est plein de surprises, de poésie et de gens charmants !

 

Nous avons très bien mangé à La Terrasse, avec une vue extraordinaire. Faites-vous le plaisir d’y aller un jour !

En route vers le monde fabuleux des quilts de deux filles du Rouvray !

Avec Christine nous avons d’abord fait un tour dans l’église en cours de réfection par Nathalie et son équipe. Un travail minutieux et magnifique. Cette église se trouve juste devant chez Christine qui habite dans l’ancien presbytère.

Je suis bien entourée par Nathalie, Betty et Smitty.

Entrons dans le Presbytère !

 

Nous avons commencé par les quilts de Joëlle. Installons-nous et admirons les ouvrages que déplie Christine avec jubilation !

 

Betty et Joëlle, êtes-vous prêtes ? Alors on commence !
Née au Sénégal, Joëlle a toujours eu de l’affection pour les tissus africains… et elle aime le bleu !
On regarde aussi avec les mains…
Certains imprimés évoquent les signes du zodiaque : nous avons cherché les nôtres !

Plusieurs quilts évoquent les quilts gallois, mais Joëlle les a faits avant qu’elle n’en ait eu vent ! Toujours, les idées sont dans l’air et on les capte de manière mystérieuse… en voici deux, et j’y vois aussi la complicité avec Will Vidinic :

Ce jaune éclatant a bien fait parler dans les années 90 !! C’est Joëlle qui a dessiné la gamme de tissus signé Le Rouvray et la couleur jaune d’or, si chatoyante, ne faisait pas l’unanimité. Vous croyez avoir déjà vu ces quilts quelque part ? Oui, la plupart ont été exposés dans le magasin du Rouvray, photographiés et publiés dans Les Nouvelles, dans Quiltmania… J’étais vraiment sur un petit nuage d’approcher ces merveilles !

 

Malgré de graves soucis de santé fort handicapants, Joëlle continue de créer. Ce top est une ode à Frida Kahlo, une autre artiste qui créa dans la douleur… Attention, chef d’oeuvre en cours ! Quand il sera fini, foi de Katell, nous l’exposerons en Occitanie !

Liberté de l’artiste : inclure de désuètes tapisseries au petit point et des broderies dans un quilt splendide et parfait ainsi !

Ensuite des quilts de Christine, d’abord dans les trois chambres d’hôtes :

Oui c’est ici ! (C’est ici est le nom de cette maison Chambres d’Hôtes…)
Chambre L’Oiseau Rieur
Chambre Voyage

Chambre Biche au fond des bois

Cet établissement de chambres d’hôtes se trouve tout au nord du département du Tarn, dans le plus beau coin de la vallée de l’Aveyron. Surtout n’hésitez pas à y passer quelques jours, c’est un lieu magique, avec tant de choses à découvrir… et une vue incroyable sur le village médiéval de Penne, surplombé par ce château qui est peut-être mon préféré. En cours de restauration par un architecte toulousain, pour qui c’est le grand-oeuvre de sa vie !

Le château de Penne défie les lois de la gravité.

Puis d’autres quilts de Christine nous attendent, nous poussons à chaque fois des Oh !! et des Ah !!! :

Celui-ci est en cours de quilting, vous n’en verrez pas plus pour le moment !

Et, nouvelle activité pour Christine, artiste touche-à-tout, le crochet :

C’est un modèle de Jane Crowfoot. L’assemblage à la laine blanche donne un peps incroyable à la couverture.

Puis c’est au tour de Betty de faire son show & tell avec son Pine Cone quilt qu’elle m’a offert :

Ces jours-ci, le numéro 132 des Nouvelles ne me quitte pas !

Je ne peux pas tout montrer, mais assurément ces filles sont fantastiques !
La connivence entre Betty et Christine faisait plaisir à voir :

Vous ne m’en voudrez sûrement pas de ce post un peu long, je voulais partager avec vous l’esprit de cette journée ! Mille mercis à Christine pour ce fabuleux accueil, comme si nous nous connaissions depuis 20 ans !

Il est certain que je continuerai de rencontrer les filles du Rouvray… Je les aime !

Photos de Betty, Smitty, Christine et moi.
A très bientôt, Katell

 

 

 

82 réflexions au sujet de “Betty et deux filles du Rouvray dans le Tarn”

  1. Bien sûr qu’on ne t’en voudra pas pour ce post un peu long ! Ces quilts sont extraordinaires avec leurs grandes surfaces de tissu. Et ce jaune me parle.
    Le monde du patch permet de si belles rencontres, je suis sûre que Betty n’oubliera jamais ces journées françaises.
    En ce qui me concerne, je dois mettre un bémol : j’ai visité le Rouvray à plusieurs reprises quand j’ai commencé le patch et je dois dire que l’accueil était loin d’y être chaleureux mais ce n’est que mon ressenti….
    Je vous souhaite , à toi et à Betty, d’autres découvertes dans notre belle France (malgré mon vertige, j’irais bien faire un tour sur cet incroyable promontoire….)

    J'aime

    1. Betty et son mari sont partis hier matin, enchantés par leur découverte de la France et des Français !
      L’ambiance du Rouvray, c’était selon les jours, Diane de Obaldia menait sa boutique une main de fer dans un gant de velours… l’ambiance s’en ressentait sans doute parfois mais il est évident que ce magasin fut un bienfait pour le patchwork en France !
      Belle première journée d’été Pascale !

      J'aime

      1. J’ajouterai que, mon amie et moi avons acheté un kit avec tissus, chacune un différent et bien il nous a manqué au moins 40cm de tissu à chacune. Nous avions complètement rayé cette boutique de notre liste car quand nous avons écrit pour réclamer on nous a répondu que ce n’était pas possible que nous avions certainement fait des erreurs de coupe. Triste mentalité

        J'aime

        1. Indéniablement dans la vie de ce magasin il y a eu des couacs, des réflexes de parisianisme qui n’existeraient plus à présent, une cliente est trop précieuse ! Désolée de cette expérience. Mais il y avait aussi de très chouettes filles qui expliquaient beaucoup de choses avec une infinie patience, vous conseillaient avec goût… Il fallait tomber sur la bonne personne. Ce n’est pas une excuse ni une exonération pour les autres !!

          J'aime

    2. Au Rouvray quand Christine était là, c’était la joie et la bonne humeur qui régnaient. Mais Christine et Cosa m’avaient expliqué qu’elles avaient beaucoup de travail ce qui a pu expliquer certaines déconvenues.
      Pour les chambres d’hôtes de Christine, je les recommande chaudement. La décoration des chambres sont à l’image de Christine complètement fantaisistes. Grande propreté des sanitaires. On est si bien accueillis, ambiance chaleureuse. Pas un bruit pour dormir, le calme. Vue imprenable sur le château.

      J'aime

  2. Quelles fabuleuses rencontres et magnifiques photos, merci. Je me souviens parfaitement des quilts de Christine qui était venue animer une journée de la délégation du Puy de Dôme il y a … de nombreuses années.

    J'aime

  3. Merci Katell pour ce BEAU partage !!! Que de plaisir et d’émotions dans ce compte rendu! Il est certain que Betty et Smity vont continuer à vivre chez eux avec les merveilleux souvenirs de ces journées intenses passées en France,tu les as tellement « gâtés » !

    J'aime

    1. Il est certain qu’ils ont aimé notre chère Occitanie… et la bonne centaine de quilteuses rencontrées ! Betty veut aussi changer son alimentation, manger + français !! Evidemment, chaque jour a été marqué par d’excellents repas, tu le sais 😉
      Belle journée, je t’embrasse fort Hélène !

      J'aime

  4. C’est déjà fini, j’en aurais tellement voulu d’autres commentaires avec plein d’autres photos
    J’ai adoré l’ode à Frida Khalo, ces couleurs me parlent
    Merci pour ce court (pour moi) post
    A bientôt

    J'aime

  5. quel enchantement et que du bonheur pour ce partage (pas long le post!, cela passe très bien) et de bons souvenirs me sont revenus en mémoire car ces quilts j’en avais vu certains en vrai).
    J’avais travaillé avec Christine (les cœurs de AZF) donc merci pour tout
    Betty est repartie avec des souvenirs plein la tête et je pense qu’un pine cone traduira ces instants! bonne journée bises Mony

    J'aime

    1. Betty et Smitty sont bien rentrés ce matin en Floride, très heureux de leur séjour et des multiples charmantes personnes rencontrées ! Merci pour ta venue en Ariège, j’ai beaucoup apprécié 🙂

      J'aime

  6. Merci Katell pour ce bel article. Me voilà de bonne humeur et gonflée à bloc pour la journée
    Je n’ai jamais eu le plaisir d’aller au Rouvray, mais j’en ai entendu beaucoup parlé. J’ai même un livre édité dans les années 90 avec leurs œuvres, je vais m’y replonger!

    J'aime

  7. Bonjour, merci pour ce superbe reportage, je me rappelle du Rouvray, c’était l’étape incontournable quand nous montions à la capitale, comme on dit en province. Il se trouvait dans un superbe quartier de Paris. Même si je ne laisse pas toujours de commentaires, je suis avec intérêt tous tes articles. Belle fin de semaine

    J'aime

  8. Merci Katell! Non, ton article n’est pas trop long, c’est un bonheur de voir tous ces quilts. Coup de coeur pour le premier quilt au vase accroché au mur. Quilts structurés, quilts déconstruits, quelle chance de les voir. En photos, ils sont impressionnants, j’imagine ton bonheur de les voir en vrai! Et cette complicité de femmes ayant la même passion va toutes vous nourrir pendant longtemps. Oups, j’oubliais le mari de Betty 😉 A bientôt! Bises

    J'aime

    1. Nous sommes aussi passés à l’Isle-Jourdain, je n’ai pas osé m’arrêter chez toi à l’improviste mais je sais comme tu aurais adoré rencontrer ce couple… Une semaine, c’était trop court !!

      J'aime

  9. Quel enthousiasme et quelle chaleur dans ce beau reportage. Nous aurions vraiment aimé partager ces bons moments,
    Et merci pour cet hommage au ROUVRAY, à Paris, lieu magique pour les rencontres au milieu de tous ces tissus qui ruinaient nos bourses mais nous faisaient rêver pendant des semaines.
    Annie

    J'aime

  10. Quelle journée magnifique. Merci de nous la faire partager.C est des instants comme ça qui marquent la mémoire et qui rendent la vie si belle…

    J'aime

  11. Bel article ,de beaux patchs et une belle amitié de patcheuses. Je me souviens de Christine Meynier que j’ai eu la chance de rencontrer lors d’une journée de l’amitié près d’Évreux (27)un bon moment. Comme quoi le patchwork nous amène à faire de belles rencontres .merci à vous Katell

    J'aime

  12. oh que de merveilles, merci merci de ce partage.. merci aussi de nous donner de l’inspiration pour nos creations… cela m’est encore difficile, de créer, mais j’y viens tout doucement…
    Le monde du patch me comble de bonheur….

    J'aime

    1. En persévérant à son rythme, on y arrive, pour moi ce fut également difficile de me détacher d’un modèle qui me plaisait ! Et ensuite on veut absolument avoir sa propre expression, non celle d’une autre… En revanche, on se nourrit des oeuvres qui nous plaisent, inévitablement !

      J'aime

  13. Entre nous, j’aurais bien continué …encore et encore ! Quelle journée et que d’émotions ! Ah oui Le Rouvray restera aussi pour moi dans mon coeur… quand je suis rentrée en France, il fut ma première visite dans un magasin de patch et j’en garde un souvenir ému ! Ce magasin nous manque et restera gravé dans nos coeurs…comme cette semaine avec Betty pour toi !
    Gros xoxo et merci pour ce beau post !

    J'aime

  14. Quelle chance, merci de nous faire profiter …
    Que de souvenirs au Rouvray en effet! Je les reconnais bien toutes les deux, même en cheveux blancs (comme moi d’ailleurs) et puis, c’est bon de revoir leurs quilts aussi ;0))) Bonne santé et bon quilting à Christine et Joëlle !!! Bravo Katell pour cet article « Madeleine de Proust »!

    J'aime

  15. Au nombre de commentaires déjà publiés, je crois que ton article n’est vraiment pas trop long, bien au contraire. J’ai moi aussi poussé des ho et ha au fur et à mesure que je découvrais toutes ces merveilles. Ces quilts devaient être encore plus beau vus en vrai . Quelle diversité d’inspiration, que de couleurs chatoyantes (vive le jaune et le rouge !), A quand une expo de ces œuvres dans le sud pour que nous puissions en profiter nous aussi ? On peut rêver …..

    J'aime

    1. J’étais sûre quel’évocation du Rouvray, boutique mythique, attirerait les commentaires. Et ces quilts… Mamma mia, quel bonheur !! Et tu le devines, l’Occitanie ne manquera pas d’exposer un jour une rétrospective…

      J'aime

  16. Quel festival !! C’est magique tous ces beaux quilts dans ce magnifique lieu !
    Mais non, ton article n’est nullement trop long : on plonge dedans avec délice et on ne le quitte qu’à regret après avoir tout relu une deuxième fois !
    Merci de nous faire partager tant de belles rencontres !
    Je t’embrasse

    J'aime

    1. L’endroit est fantastique, tu fais bien de le rappeler… et nous organiserons sans doute un jour une rencontre Ruche des Quilteuses/Filles du Rouvray, sans aucune compétition, juste l’envie d’être ensemble !

      J'aime

  17. Quel beau partage! Et quelle chance d’avoir pu admirer toutes ces merveilles « pour de vrai »!! Je n’ose même pas imaginer la quantité de kleenex que j’aurai utilisé en vivant de telles émotions!
    Merci encore pour ce partage
    Bise

    J'aime

  18. Bonjour
    J’ai découvert le patch au Rouvray je l’ai beaucoup fréquentée jusqu’à sa fermeture je me sentais bien les tissus étaient très beau dans cette boutique J’en suis toujours émue

    J'aime

  19. Que bons souvenirs à l évocation du Rouvray
    Beaucoup de moments privilégiés au milieu des merveilles
    Will et les autres toujours disponibles pour des échanges
    Le bonheur 🤗

    J'aime

  20. Non, ce post n’est pas long, on voudrait qu’il dure encore… MERCI pour ce partage. C’est Merveilleux. A travers écriture et photos, on sent la complicité ambiante, bravo à chacune.

    J'aime

  21. Un grand merci à vous ,cela me rappel beaucoup de bon souvenir au niveau du magasin, j’ai meme le livre du Rouvray qu’elle dommage que sa fille n’a pas garder le magasin .Une page se tourne et les bon souvenirs reste en nous merci encore à vous pour ce bon partage

    J'aime

    1. Chérissons nos souvenirs sans nostalgie, on n’y peut rien… Nous avons eu la chance qu’un tel magasin ait montré la voie en France, un pôle de créativité et d’énergie dont nous profitons toujours de manière indirecte ! A nous de construire l’avenir…

      J'aime

  22. Quel bonheur cet endroit ! J’ai connu Christine il y a une vingtaine d’années, elle avait une créativité extraordinaire, je suis heureuse de la revoir. Merci pour ce beau reportage.

    J'aime

  23. Merci, merci pour ce merveilleux partage et pour moi la découverte de ces deux artistes si talentueuses.
    Mais je connaissais la boutique du Rouvray.

    J'aime

    1. Nous ne connaissions pas nécessairement les personnes du Rouvray quand on n’y allait pas régulièrement, mais je retenais les noms des quilteuses que j’aimais dans Les Nouvelles d’alors et il s’est trouvé que plusieurs ont travaillé au Rouvray !

      J'aime

  24. Beau reportage pour de belles rencontres,moi je n’ai pas de très bons souvenirs du Rouvray,,c’est sûr on n’ était que des provinciaux qui ne venaient que de temps en temps! Amicalement huguette

    J'aime

  25. Merci Merci et remerci ! De nous avoir associé à cette ambiance chaleureuse , amicale et créative
    Que de merveilles !
    La magie de l’esprit du patchwork à opéré encore une fois dans cette belle rencontre
    Biz
    La cocotte de kiev

    J'aime

  26. La vie, le vent, le monde du quilt, font faire des rencontres magnifiques. Cette journée fut pour Joëlle et moi un moment intense, joyeux et très fraternel. Elle comme moi, nous nous sentions un peu éloignées de notre » famille patchwork ». Mais rien de tel qu’un show and tell avec Katell et Betty pour se sentir de nouveau dans un bain chaleureux de femmes qui partagent les mêmes zamours!
    Quand je vois tous vos commentaires, une grande émotion me submerge. Oui, nous faisons partie de la même famille , une famille internationale et nous nous retrouvons quelquefois pour des cousinades endiablées dans nos maisons de tissus, aux murs matelassés.
    Merci à Katell, merci 1000 fois, merci à Betty la solaire et merci à vous toutes , quilteuses du bonheur.
    Christine et Joëlle ( les dinosaures du Rouvray)

    J'aime

    1. Les filles, maintenant que nous nous sommes « trouvées » à quelques encablures les unes des autres, notre avenir va être plein de projets communs !
      C’est moi qui te remercie Christine d’avoir si spontanément émis l’idée qu’on passe chez toi… Je sentais bien que ce serait chouette, mais pas à ce point !!
      La famille patchwork existe intensément en Occitanie, nous ferons donc de belles cousinades !

      J'aime

  27. J’adore ces reportages « tranches de vie », les confrontations d’univers différents, et pourtant tellement proches : le partage d’une passion crée parfois plus de lien que la famille ou les amis…Et les patchs présentés sont tout ce que j’aime, ils n’ont pas pris une ride
    Merci Katell

    J'aime

    1. Ces quilts nous rajeunissent, nous les avions déjà admirés il y a quelques années et je suis d’accord avec toi, le partage d’une passion est si réconfortant, excitant et amusant ! Que de belle rencontres faites grâce au patchwork…

      J'aime

      1. Et pour le Rouvray, c’est vrai un petit fond de parisianisme à l’époque, mais des professionnelles compétentes, du choix ,un cadre…le paradis de la quilteuse française dans ces temps pionniers!

        J'aime

  28. C’est formidable de rencontrer de telles artistes dans des lieux aussi beaux,merci Katell de nous en faire profiter.

    Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

  29. I can’t think of a more perfect and inspiring day! Thank you for sharing all the beautiful quilts and views and smiles. I’m so happy that you, Betty and her husband have had this time together. A dream that has come true!

    J'aime

    1. Thank you Leeann for introducing Katell to me online in November 2014 when I sent you pictures of my green pine cone quilt.
      These magical and unforgettable moments would not have occurred without your intervention and foresight. You told me you knew someone that would absolutely love my work and you were not wrong.
      Each day, I thank you for sharing me and my work with Katell. I still remember that my friend did not want to share Miss Sue with me. It took time, patience and persistence to meet Miss Sue. You wasted no time in introducing me to Katell and I greatly appreciate what you did for us in 2014. The result of this friendship is something I would not have imagined.
      Continue making beautiful and heartfelt connections.
      Sincerely,Betty

      J'aime

  30. Merci pour cet article qui traduit un amour pour les belles choses et qui n’est absolument pas trop long. Que de belles photos de quilts merveilleux . Que dire du Rouvray, boutique culte dans le temps, à chaque voyage à Paris c’était un passage obligatoire. Il y avait bien le marché Saint Pierre – mais le Rouvray c’était quelque chose, il n’y avait pas de boutique de Patch ailleurs. Un jour, la boutique était déjà fermé et j’étais vraiment déçu, alors arrive une dame me demandant ce que je voulais. Mon Dieu « je veux juste un livre qui vient de sortir et je repart demain « … et cette dame m’a ouvert le magasin a cherché le livre, me l’a vendu en demandant de payer en liquide car elle ne connaissait rien « en la caisse » ! Bien sûr j’étais contente et j’ai compris qu’après que c’était D.de Obaldia. C’était en 2000. Merci de faire revivre le souvenir de cette boutique.
    Merci aussi pour les articles que vous écrivez, c’est toujours un plaisir de les lire.
    La technique du Pine cone .. j’ai essayé, mais bon ce n’est pas concluant. Y a t il un stage quelque part un jour ?
    Ursula

    J'aime

  31. Assurément de chics filles, ces filles du Rouvray! Mais j’avoue que je ne savais pas que Christine était de la bande .. Ton post est parfait, il ne manquait que l’accent chantant de Christine pour être avec vous! Merci Katelle pour ce joli reportage et ses inspirations .. tout le monde parlait de ton post hier à l’atelier!

    J'aime

  32. Quel joli reportage, et quelle joie pour moi de retrouver Joëlle et Christine….. beaucoup d’émotions à voir toutes ces photos, ces moments de partage. Un vrai régal, mille mercis Katelle…..une ancienne adepte du Rouvray 😉

    J'aime

  33. Merci, merci Katell. Si je lis tous tes articles je ne laisse pas de commentaire mais cette fois-ci je voulais te remercier pour ce voyage dans le monde quasi mythique du patchwork. Et te dire combien j’ai été enthousiaste de cette belle rencontre avec Betty et son mari. Je t’embrasse

    J'aime

  34. Depuis mon stage à Angers avec Katell j’ai fais la connaissance de ce site qui est super et très enrichissant
    Merci pour cet article très intéressant à tout point de vue:découverte des splendides patchwork,de cette amitié, et de ce joli village que nous venons d’aller voir et il est splendide.Nous connaissions Najac mais pas Penne et ce fut un bonheur de le visiter.

    Amitiés

    J'aime

  35. Merci a Katell pour ce magnifique reportage! Je suis touchée car j’ai aussi été une « filles du Rouvray «  entrée à l’age De 23 ans et où j’ai travaillé 20 ans…. mes premières collègues furent la belle Judith puis la coloriste Inès. Puis Christine, Joëlle et Will (et d’autrre) sont arrivées
    Quel privilège d’avoir pu travailler dans cet endroit mythique nichè à l’ombre de NotreDame…. quelle joie de baigner dans tous ces tissus… je regrette que l’accueil m’ait pas Toujours été à la hauteur, nobody is perfect…. Mais nous étions des pros, au cœur du sujet et pleines d’idees Pour conseiller nos clientes, j’espere Qu’elles s’en souviennent!merci pour les photos des quilts sublimes de mes amies Christine et Joëlle , merci pour ce reportefe Katell!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.