One Lovely Blog Award

Cela fait bien plaisir d’être nominée dans cette chaîne de blogs de patchwork version été 2016.
Merci à toi, chère Sophie de Suisse, d’avoir pensé à moi. Ton blog, Luna Love Quilts, regorge de magnifiques quilts modernes… Tu sais comme je les admire! Je crois que tu es actuellement à Birmingham… Quelle chance !

one-loveley-blogger

Sophie nous a dévoilé 7 faits la concernant, des « petits secrets » dévoilés qui créent de la proximité avec elle et toutes celles qui ont eu la gentillesse de se confier au cours de ce tour des blogs. A condition que ce ne soit pas trop fréquent, c’est effectivement une joie de faire une chaîne d’amitié qui permet de nous dévoiler un peu, beaucoup, juste ce que nous avons envie et en même temps faire découvrir d’autres blogueuses.

Voici les règles de ce Lovely Blog Award :

– Remercier la personne et ajouter un lien de son blog.
– Lister les règles.
– Ajouter l’image de One Lovely Blog Award.
– Lister sept faits nous concernant.
– Nominer (jusqu’à) 15 blogueurs.

Il me reste donc à citer 7 faits me concernant et à sélectionner quelques blogs !

Commençons par tenir une promesse. Dans l’article précédent, j’ai promis de vous dire un jour pourquoi ma maison s’appelle Rozven. C’est un mot breton, la plupart du temps traduit La Rose des Vents… Joli mais faux !
Je n’ai fait que copier sur une maison évoquée notamment dans un beau roman, Le Blé en Herbe… Colette passa de longs séjours en Bretagne dans cette maison près de Saint-Malo, heureuse, épanouie, profitant de la nature sauvage de la côte, de 1910 à 1924 (détails notamment sur ce blog).

imgp5368
Rozven, photo prise de la plage de la Touesse (Saint-Coulomb). Voir d’autres clichés sur ce blog, ainsi que quelques scoops : ainsi apprend-on que Colette se cousait pendant ses vacances de simples chemises de nuit en baptiste bordées de crochet de couleur contrastée !

Mon oncle prof d’anglais et de breton m’assura que Rozven voulait dire la colline blanche (et au bord de la mer : la dune blanche), mais que cela pouvait tout autant se traduire par la rose blanche (corruption de roz gwen). Alors, amoureuse de la Bretagne, de Colette et des roses blanches, j’ai osé baptiser notre maison Rozven… même si elle n’est pas en Bretagne !

-o-

J’aime tout autant la Bretagne et l’Occitanie, régions de chacun de mes parents. Depuis toujours, la Bretagne est pour moi terre de vacances et de réunions familiales. Quant à Toulouse, c’est ma ville natale et à chaque fois que je la quitte, c’est pour mieux y revenir !

toulouse-ville-roja-francia
Au bord de la Garonne, vue sur les quais à partir de la prairie des filtres, photo trouvée sur internet.
Henri_Martin_Bords_Garonne
Les Rêveurs (1906), Henri Martin. Cette célèbre fresque géante de 36 m de long est fixée au premier étage du Capitole de Toulouse. Malheureusement, en cette période troublée, on ne peut plus visiter le bâtiment librement. J’y trouve une nette ressemblance avec la photo ci-dessus, mais ici les promeneurs sont connus ! Jean Jaurès est à droite en manteau beige, canotier et mains dans le dos. Les autres personnages ont aussi un look délicieusement rétro et les spécialistes savent encore y apposer des noms.

-o-

Nous sommes 4 sœurs, toujours proches et solidaires mais rarement réunies… Nous  avons eu le bonheur de nous retrouver le mois dernier, quelque part en Bretagne :

4 soeurs
Je suis l’aînée de la tribu et la plus jeune a 13 ans 1/2 de moins que moi… J’étais sa « petite maman » !

-o-

1202278Déléguée France Patchwork de mon département (Haute-Garonne) depuis bientôt 5 ans, j’apprécie grandement cette association au service de notre passion. Une délégation est d’abord une aventure humaine avec un groupe de personnes bénévoles se dévouant pour offrir des activités aux membres FP du département. Autour de moi, j’ai des amies oh combien précieuses qui constitue l’équipe de délégation ! A chacune ses spécialités, nous nous complétons et surtout chacune est bien sympathique ! C’est un plaisir de nous retrouver presque chaque semaine de l’année scolaire. Notre travail est mille fois récompensé par les liens d’amitié tissés avec nos adhérents.
Toujours bénévolement pour France Patchwork, j’écris des articles dans le magazine Les Nouvelles, dirigé par Monique Lopez-Velasco. J’admire ses compétences de rédactrice en chef, si délicat et chronophage ! En feuilletant chaque magazine, on n’imagine pas le travail qu’il cache… mais l’important, c’est le résultat et la satisfaction des membres de France Patchwork.

-o-

Depuis mon adolescence,  j’ai une forte fibre écologique. J’ai souvent eu la tentation de m’engager pour faire bouger les choses au-delà de mon cercle familial et je soutiens quelques associations, pas assez malheureusement. Mon engagement actuel dans le patchwork prend tout le temps que je pourrais y consacrer. M’engager politiquement ? La rudesse du monde politique m’en a vite dissuadée : pour y survivre il faut d’abord avoir le goût du pouvoir, ce qui m’est étranger. Je comprends Nicolas Hulot ! J’ignore s’il aurait pu être bon président, mais sa présence aurait fait sortir les débats hors du cadre (out of the box, disent les anglophones) et on y aurait gagné en qualité… Comme le dit Bertrand Piccard, il faut associer économie, écologie et humanité (livre Changer d’altitude). Ces deux années 2016-2017 sont cruciales pour notre avenir, en fonction du traitement du Brexit, de la refonte nécessaire de l’Europe, des réponses au terrorisme, des résultats des élections des USA et de la France…

rdr-logoSi je n’ai pas transmis à mes filles le goût du patchwork, elles ont des convictions écologiques fortes et s’engagent de plusieurs manières. Ma fille cadette est notamment rédactrice à Sauvons la Forêt.  Je suis très fière de ses actions et ses écrits.

-o-

Citadine jusqu’à mes 35 ans, je me suis rattrapée sur le tard en devenant passionnée de botanique. Reines des fleurs, les roses, les pivoines me ravissent. Mes découvertes préférées ont été cependant les plantes médicinales et les bonnes-mauvaises herbes… Dans une autre vie, j’étais herboriste… ou sorcière !

Plantes vertueuses ou plantes de sorcières, elles m’envoûtent toutes !

-o-

Une dernière confidence : il ne se passe pas une année sans que je ne relise un livre d’Agatha Christie !

Agatha-Christie-en-cinq-livres-cultes
©Sipa

–o-O-o–

Je suis heureuse de nominer Alice, notre amie qui a quitté le pays des kiwis pour s’installer en Bretagne, que nous pouvons retrouver sur son blog Blossom, Quilt & Craft. Ayant déjà participé à d’autres chaînes et nominé alors la plupart de mes copines (mais je ne retrouve pas la liste !!), je m’arrêterai là cette fois-ci ! Mais si vous avez un blog et que vous souhaitez participer, inscrivez-vous en commentaire, je vous ajouterai ci-dessous et nous vous rendrons visite !