Irlande

Les quilts des aide-jardiniers (Irlande)

Lors de mon séjour en Irlande en juin dernier, j’ai visité Kylemore Castle :

Au coeur du Connemara, ce château de conte de fées fleure le romantisme européen du XIXe siècle et a une histoire bien touchante. Imaginez un homme dont le père fit fortune en important du coton brut des US vers l’Angleterre puis revendant les tissus imprimés… dont certains finiront en quilts 🙂 Homme bienveillant qui, par amour pour sa femme, fit construire ce château sur le lieu de leur voyage de Noces. Ce grand chantier sauvera des centaines de familles irlandaises, dramatiquement touchées par la Grande Famine (due à la maladie de la pomme de terre). Mr. Mitchell Henry était reconnu pour son soin à améliorer les conditions de vie des ouvriers. De même, ce château bénéficiera de toutes les innovations modernes accordant plus de confort : eau courante à tous les étages, éclairage au gaz, monte-charges, etc.

Depuis 1920, cette propriété appartient aux Bénédictines, d’où le nom d’Abbaye. Ce fut un collège de jeunes filles renommé jusqu’en 2010 et reste chambre d’hôtes pour des retraites, ainsi que pour les activités méditatives ou actives des nonnes. Elles fabriquent notamment des cakes, confitures, bougies, ainsi que de charmantes poteries aux fuschias :

Poteries aux fuchsias dans une serre du jardin victorien.

A un mile (1,6 km) du château se trouve un splendide jardin, à la fois prestigieux (promenade) et utilitaire (potager, serres). Les jardins à la Française côtoient un ensemble de serres chauffées par un système de tuyaux rappelant nos modernes chauffages au sol ! Ce système permettait de servir des melons, des bananes, du raisin pour agrémenter les repas de la famille et des invités.

Dans la serre poussent des bananiers, des raisins le long de la vitre. La serre est orientée plein sud et le chauffage au sol aide à la maturation des fruits… quand d’aventure le soleil vient à manquer !

En le visitant, on comprend bien l’organisation de cette vie quasi-autarcique avec l’immense potager et verger qui fournissent nourriture et matières premières pour les confitures à vendre. En pleine terre on voit le quotidien de la table irlandaise : surtout des choux, des pommes de terre, beaucoup de rhubarbes, de petits fruits rouges… et, pour se soigner, un coin d’herbes médicinales.

Tout ce qui est en bois ou en fer est peint de la même couleur turquoise, mais il semble que cette couleur sera progressivement remplacée par du gris 😦

Cette belle maison était celle du Jardinier en Chef ( le premier était Français, James Garnier) :

Dans ces bâtiments vivaient des aide-jardiniers :

Et oh surprise, sur leurs lits étroits sont posés des quilts :

Vus de plus près, on remarque que l’un est usé, quilt naguère utilisé, avec quelques taches qui persistent malgré le lavage :

Voyez le point faible principal d’un quilt utilisé : la bordure ! C’est pour cela que l’on conseille soit un biais (l’usure est répartie sur tous les fils) soit une bande double. Cette finition en vis-à-vis est particulièrement vulnérable.

Faute d’un autre quilt authentique pour le second lit, on a cousu avec des restes de chemises actuelles un dessus de lit volontairement « mal fait », aux coutures parfois décousues, non quilté. La bordure, ici, ne dévoile aucune usure.

A la fin de cette visite, rien ne vaut une petite halte au Salon de Thé :

Salon de thé très agréable, où l’on retrouve la fameuse poterie fabriquée à quelques centaines de mètres.

Les enfants ne sont pas oubliés, regardez ces jeux très couleur locale !

Bien sûr, on peut visiter une (petite) partie du château qui retrace en détails l’histoire de cette propriété et montre de belles pièces richement meublées, ainsi que son église.

J’ai la nostalgie de l’Irlande…

19 réflexions au sujet de “Les quilts des aide-jardiniers (Irlande)”

  1. Hello. Merci pour ces belles photos. Qui n’aurais pas la nostalgie d’une si belle région !!!
    bien amicalement. CathyBelgique

    J'aime

  2. Merci de nous faire si agréablement voyager et de nous apporter un peu de fraicheur avec ces paysages si verdoyants. Je comprend que tu puisses avoir la nostalgie de ce beau pays que tu m’as donné envie de visiter
    Amicalement

    J'aime

  3. Merci pour cette merveilleuse visite guidée. Un endroit splendide, un château qui fait rêver ; dommage que le gris va remplacer ce beau turquoise ! Quelle idée !!
    Moi aussi j’ai la nostalgie de l’Irlande même si c’est un autre que j’ai visité, mais tout aussi magnifique.
    Bonne soirée.

    J'aime

  4. Comme j’aime les touches de turquoise dans les jardins, banc, tonnelle, fenêtres, volets … et comme ce serait dommage que ce soit remplacé par le gris … est-ce un effet de la « dictature » du gris qui est très tendance en déco en ce moment ????

    J'aime

  5. hummmmmm cet article me redonne aussi la nostalgie de ce petit coin vert du monde !
    Comme vous j’ai aimé la quiétude de ces lieux .. ce jardin est sublime et si riche en diversité de plantes !
    merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.