Solidarités

Solidarités, les masques

C’est le printemps, les jardins sont splendides… mais les esprits sont ailleurs. Chacun, chacune souhaite aider son prochain en ces temps difficiles. Les messages affluent de toutes parts.

Mais de grâce, ne transmettez plus les chaînes d’amitié ou les vidéos sur  Messenger, WhatsApp ou autre, ce sont des nids à virus  informatiques ! Ne donnons pas de porte d’entrée aux hackers, cassons ces chaînes malveillantes au masque bienveillant. De plus, les réseaux de telecom sont saturés, utilisons-les uniquement à bon escient !

🧵

En ce qui concerne le virus qui attaque mondialement notre santé, il existe des cas particuliers très difficiles, mais pour la plupart, il faut surtout de la patience. Manuelles, créatives, nous avons l’extrême chance de savoir nous occuper chez nous. Autant le prendre avec le sourire puisque nous n’avons pas le choix, communiquons virtuellement, en souhaitant à ceux qui se déplacent pour des raisons professionnelles de rester en bonne santé.

🧵

#ensemblemalgretout, le challenge France Patchwork, rencontre un magnifique succès ! Partageons nos photos sur le forum FP ou sur Instagram ! Le principe est simplement de créer un bloc ou autre ouvrage textile, chaque semaine, la seule consigne étant la couleur. Cette semaine, c’est le vert !

Le vert est une couleur controversée, presque autant que le jaune, mais utiliser une couleur inhabituelle est finalement une récompense : on y arrive quand même et cela ouvre de nouvelles perspectives… Toute l’histoire de cette couleur est dans le livre de Michel Pastoureau, VERT, histoire d’une couleur. Instructif !

La couverture, elle-même, est inspirante !

Voici ma contribution de la semaine, deux carrés de 32 cm car moi j’aime utiliser le vert ! Un charm quilt irrégulier se profile (tissu utilisé une seule fois). 

🧵

Il existe des polémiques en ce qui concerne les masques de protection. Des entreprises françaises sont réquisitionnées pour en fabriquer vite et bien, pour combler la pénurie. En attendant, pour nous, la question est de savoir si on peut en coudre pour pallier le manque actuel de masques, et si oui, comment les faire et comment les distribuer. Vous pouvez trouver par ici un article avec différents aspects du problème, un autre ici, en exemples. Avec la meilleure volonté du monde, on peut faire des erreurs, mais on peut quand même se dire que, dans certaines conditions, ce masque textile peut quand même aider, en attendant les masques agréés… Je ne suis pas apte à trancher ce débat, mais j’ai lu avec émotion la reconnaissance de personnes dévouées et exposées professionnellement sans protection, si heureuses d’avoir une paire de masques en tissu qu’elles lavent chaque soir. J’ai lu l’appel de notre déléguée départementale FP31, avec un tuto, elle peut les diffuser utilement autour d’elle.

Le modèle qui circule le plus est celui validé par le CHU de Grenoble, que vous pouvez retrouver chez Gene. Rappelons que cela doit être utilisé en masque de secours, à défaut des masques homologués jetables, à utiliser avec une prudence renforcée.

Édit : voici un article écrit par une ingénieure textile : https://coutureetpaillettes.com/mes-coutures/masques-tissus-prevention-coronavirus/

Masques cousus par Marie Christine Chasseraud, pour des personnes voisines qui travaillent et en ont besoin.

Avec tous mes vœux de bonne santé, prenez bien soin de vous,
Katell

 

 

23 réflexions au sujet de “Solidarités, les masques”

  1. On se débrouille au mieux dans ces temps difficiles. Je t’ai mis aussi en lien sur mon article pour les compléments d’informations que tu donnes.

    J'aime

  2. Savez-vous que les médecins déconseillent fortement l’usage des masques en tissus: pas hygiéniques du tout, inefficaces, inutiles !

    J'aime

    1. Oui je le sais Alice, c’est pourquoi je reste très prudente. Mais nombre de personnes qui vont soigner à domicile, travaillant en maisons de retraite et autres établissements, préfèreront peut-être cette protection imparfaite que rien du tout, en attendant les masques qu’elles devraient déjà avoir. Je ne cherche pas à polémiquer, j’ai hésité à écrire cet article, mais en temps de crise cherchons le « moins pire »…

      J'aime

      1. Et bien sur, il faut les laver tous les jours en en avoir plusieurs aussi chaque jour…bien sur ce n’est pas pour les soignants en présence de personne porteuse… en suivant les consignes de sécurité c’est mieux que rien.

        J'aime

  3. Merci Katell pour tout ce que tu écris. Merci pour ce que tu dis des vidéos qui pullulent. Je me refuse à les transmettre et à les regarder. Pour moi, l’hygiène a différents aspects et je crois qu’il va falloir inventer le terme d’hygiène informatique, si ce n’est déjà fait.
    Je cogite doucement pour le projet FP. J’ai beaucoup de verts différents dans mes boites 😉 Yapluka décider ce que je ferai! Bises

    J'aime

  4. Je reste très méfiante pour la réalisation de ces masques si ce n’est pour un éventuel besoin personnel mais je comprends très bien que certaines personnes démunies soient demandeuses.
    Quant au début de ton article, j’approuve tout à fait. Depuis longtemps déjà, je fais la guerre à ces messages intempestifs et mes principaux contacts savent que je ne veux pas en recevoir et surtout que je ne les transmettrai pas.
    Protégeons-nous et protégeons les autres, parfois malgré eux, de ces virus en tous genres, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent, en pratiquant aussi un certain confinement virtuel !

    J'aime

    1. A bas les virus… sauf celui du patchwork !
      Nous sommes bien moins en cage à la campagne, mais nous n’avons plus le droit de nous promener dans « notre » forêt… Elle va se régénérer, c’est un bon point !
      Bises

      J'aime

  5. Je suis heureuse Katell que vous ayez abordé ce problème de masques qui manquent tant ces jours et ravie qu’une délégation FP l’ait fait aussi.
    J’aimerai que France Patchwork prenne le relais aussi, il y a tant de personnes parmi nous qui savent se servir d’une machine à coudre. Souhaitons qu’au fil des jours, les meilleures matières à utiliser seront préconisées par des groupes de médecins et laboratoires qualifiés. Au moins nous pourrions être utiles aussi à notre niveau.

    J'aime

    1. Je viens d’ajouter une référence de blog dans l’article, une spécialiste fait le point sur les différentes utilisations de masques, elle confirme l’utilité de masques textiles dans certains cas et donne ses trucs pour qu’ils soient les plus efficaces possible.
      Pour moi, la diffusion aux bonnes personnes reste un problème, agissons au moins localement en prenant toutes les précautions.
      Merci Jeanne !

      J'aime

  6. Polémique ces masques, , chacun a son opinion, en attendant j’ai fait 4 masques, 2 pour une petite voisine qui est infirmière libérale et 2 pour moi, je les utiliserai quand je retournerai faire mes courses, pour protéger les personnes que je croise d’un éventuel virus, même si pour le moment je ne suis pas malade, et aussi pour me protéger des personnes, pas très intelligentes qui pensent être en bonne santé et qui ne respectent pas la distance de sécurité et qui ne mettent rien sur le visage pour éviter d’infecter les personnes autour d’elles.Je reconnais que je suis un peu en colère face à la bêtise.
    D’autre part comme l’hôpital de Grenoble l’hôpital de Montpellier demande aux couturières de Montpellier de leur faire des masques
    À toutes et tous prenez soin de vous et protégez vous, et n’écoutez pas les personnes imbéciles
    Amitiés
    Florence

    J'aime

    1. J’ai lu hier soir qu’un village près de Valencia, en Espagne donc, a offert 10 000 masques textiles, accueillis avec tant de reconnaissance !
      Prends bien soin de toi ma Flo, bien dommage pour ton expo, mais ce sera pour plus tard… Bisous

      J'aime

  7. Merci pour cet article Katell. Je suis d’accord avec toi à propos des masques textiles, certes, ils ne protègent pas autant que les vrais masques agréés, mais c’est « tellement » mieux que rien. Comme tu le sais sans doute, je suis moi-même aide à domicile et j’ai la chance d’avoir été mise en chômage partiel par tous mes employeurs. Mais si j’avais dû aller travailler malgré tout durant cette pandémie, eh bien oui, j’aurai été heureuse et reconnaissante d’avoir un masque en tissu pour me protéger un peu. Peu importe les polémiques, chacun fait de son mieux pour aider un peu, à sa manière 😉
    Prends soin de toi et de tes proches chère Katell.
    Natacha

    J'aime

    1. Natacha, prenons chacun bien soin de nos proches, c’est important… Depuis deux jours, l’utilité des masques textiles est mieux comprise, avec plusieurs témoignages, similaires au tien. Merci.

      Aimé par 1 personne

  8. Je vais me permettre de poser une question, pas une critique mais j’ai juste besoin d’un avis pour les masques
    Vu que les merceries viennent juste d’ouvrir, j’ai donné à une copine l’idée des collants, elle ne veut pas se déplacer dans les magasins elle a certainement raison. Mais là je viens de recevoir avec une photo de son dernier masque une remarque « c’est très dur de piquer dans les élastiques faits avec les collants » N’ayant pas essayé je ne peux lui répondre. Merci pour la réponse
    Bonne journée à toutes

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.