Bee quilteuse, Curiosité, Evènement, Exposition, Hommage, Occitanie, Ouvrages en commun, Toulouse

A mon seul désir…

Tapisseries médiévales

La plupart des tapisseries qui réchauffaient les murs de châteaux montraient des scènes de guerre, de chasse, ou des thèmes religieux (un jour peut-être, une érudite me proposera-t-elle un article sur la prodigieuse Tapisserie de l’Apocalypse d’Angers ? Avis aux amatrices !).

S’il est une tapisserie médiévale extraordinairement poétique, c’est bien celle qui, généralement, se trouve au Musée de Cluny à Paris, en six panneaux :

Voici la plus énigmatique des six tapisseries de la série appelée La Dame à la Licorne, A mon seul désir (écrit en haut de la tente bleue). Sur chacune d’elles, une Dame et sa suivante sont entourées d’un bestiaire, d’un herbier, de blasons héraldiques, de scènes détaillés par les spécialistes, pour découvrir le sens profond de chaque tenture…

S’il est à présent convenu, depuis les années 1920, que les cinq sens sont illustrés sur cinq tentures, qu’en est-il de la sixième ? L’intuition, le fameux sixième sens féminin ? D’après l’esprit médiéval, les œuvres poétiques de l’époque et l’écriture sur la tente, A mon seul désir, ce sixième sens serait celui de l’esprit, ou bien du cœur et du désir féminin…. Les troubadours venus d’Occitanie, par leurs chants et poésies, avaient fait connaître l’Amour Chevaleresque et inventé l’Amour Courtois, fait de tendresse et de passion ; grâce à eux les relations entre hommes et femmes se teintaient d’élégance et de sentiments… Au Moyen-Âge, dans ce rang social élevé, on se nourrissait le cœur et l’esprit de musiques, de poésies, et pas seulement de religion ou de récits épiques !

Les Arts aident à mieux vivre…

Deux ménestrels – Codex des Cantiques de Sainte Marie © Getty / Anonyme – vers 1280 _ Heritage Image

La Dame à la Licorne et les Six Sens, cette série de tapisseries flamandes terminées en 1500, fait partie de notre plus beau patrimoine. La finesse des détails, le raffinement des compositions en font une œuvre remarquée au XIXe siècle par George Sand, qui signala un ensemble de huit tapisseries à son éphémère amant Prosper Mérimée. Lui aussi écrit qu’il y en avait d’autres, mais qu’elles furent découpées pour en faire des tapis et des couvertures de charrettes… Dans ce cas, avec 8 tapisseries ou même plus, l’interprétation des 6 sens ne tiendrait plus… Mais sans doute, ils comptèrent d’autres tapisseries qui n’étaient pas de cette série. Toujours est-il que Mérimée fit classer six tapisseries au titre des Monuments Historiques en 1841-42. Ce n’est qu’un épisode de la vie très mouvementée de cet ensemble de tapisseries, bien des livres racontent leur épopée historique. Mais mon livre préféré reste celui de Tracy Chevalier, qui nous plonge dans l’histoire romancée, mais très documentée, de leur création.

Troisième roman de Tracy Chevalier paru en 2005, après La Vierge en Bleu (1997 – 2006 pour la traduction française), qui se passe partiellement à Toulouse, puis la fabuleuse Jeune Fille à la Perle (1999)…

J’ai visité deux fois le Musée de Cluny à Paris (5e), pour m’imprégner de la Dame à la Licorne en six tapisseries, parfaitement restaurées. Je suis aussi allée tout au nord-ouest de Manhattan pour voir leurs cousines, les sept tapisseries de La Chasse à la Licorne. Elles m’inspirent, elles me parlent.

C’est la dernière des sept tapisseries de La Chasse à la Licorne, la plus simple et la plus belle, aux Mille-Fleurs splendides. La reine Anne de Bretagne, reine de France, la commanda, quelques années avant que la Dame à la Licorne ne voie le jour. Si la licorne est ici le thème principal (sa chasse, sa capture), elle ne sera qu’accompagnatrice de La Dame, moins de dix ans plus tard.

Les tapisseries Mille-fleurs étaient à la mode à la fin du Moyen-Âge, avec leurs ornements issus de la nature, le plus souvent des fleurs qui ne sont pas plantées dans le sol de manière réaliste, mais plutôt juxtaposées, souvent avec des animaux, dans un but esthétique. Il n’y en a pas mille, mais leur foisonnement donne cette impression ! Des botanistes ont su faire la liste précise de plusieurs plantes et fleurs représentées sur les tapisseries les plus connues, tellement leurs dessins sont précis (une bonne quarantaine reconnues sur La Dame à la Licorne).

Et pourquoi la licorne ? On en voit partout en ce moment, en plastique et en paillettes… Cet animal mythique est mis à toutes les sauces ! A l’origine, c’était une création païenne, il semble qu’elle symbolisait la captation de l’énergie cosmique (ou est-ce une interprétation new age ?). A ce sujet, ne manquez pas Tout ce qui est sur Terre doit périr, livre de Michel Bussi !

Une histoire mêlant avec bonheur aventures, mystère des origines des mythes et religions…

Au Moyen-Âge, du temps de ces tapisseries, la licorne avait déjà été christianisée pour être acceptée ; quant à la Chasse à la Licorne, elle est bien teintée de conquête de la virginité d’une Belle par un Chevalier !

Mille-Fleurs au MEETT

Comme bien d’autres quilteuses, mes amies et moi avions participé avec enthousiasme à la robe de mariée participative, à l’initiative de Joëlle Vétillard, avec des semis de Mille-Fleurs, ce style artistique tellement en vogue en ces temps médiévaux…

Nous avons été très nombreuses à y participer, quelle fierté ! (photo R. Levaché). Cette extraordinaire robe de mariée a de nouveau été admirée à Lacaze en juin dernier.

Nous avions tant aimé cette expérience que, peu de temps après, nous entreprîmes de faire à notre tour des semis de fleurs, sur fond vert cette fois. La première photo est dans BeeBook, page 147. Puis ça a traîné, tergiversé, jusqu’au jour où Kristine a lu que La Dame à la Licorne allait… nous rendre visite. Oui, à Toulouse !! Le déménagement de cet ensemble de tapisseries est rarissime, mais ce n’est pas la première fois que La Dame vient chez nous : elle y trouva refuge lors de la Première Guerre Mondiale, à l’abri des bombardements, au couvent des Jacobins…

Du 30 octobre 2021 au 16 janvier 2022, au Musée des Abattoirs de Toulouse, nous aurons le grand privilège de pouvoir admirer ces six tapisseries, le temps que le Musée de Cluny se refasse une beauté.

Alors nous nous sommes mobilisées, toutes les dix, pour terminer ces 5 panneaux textiles en Mille-Fleurs cet été, afin de marquer cet événement qui fait honneur à notre ville :

Pure Nature
L’Embellie
L’Or des Prés
Passion Pavot
L’Heure Bleue

Passion Pavot et L’Heure Bleue, détail

Nous avons constaté que changer l’ordre des tapisseries ne donnaient pas du tout le même effet, nous avons donc choisi cette progression du plus clair et doux au plus intense. Qu’avons-nous voulu exprimer ? Nous ne le savons pas nous-mêmes vraiment. Avec certitude, notre amour des fleurs et de la nature, ainsi que notre amitié : ensemble nous sommes plus fortes et créatives ! Mais cette lumière qui vient du ciel, cette évolution à partir des fleurs blanches, symboles de l’innocence, vers les teintes plus denses, rouge profond et bleu-violet, ne sont-elles pas une représentation de la Vie ? Nos deux premiers panneaux terminés étaient les rouge et bleu, la maturité, la sagesse… N’est-ce pas la période que nous vivons toutes dix ?

Cultivez votre amour de la nature,
car c’est la seule façon de mieux comprendre l’art.
Vincent Van Gogh

Merci à Nathalie Marques, co-fondatrice des Salons Tendances créatives, co-gérante avec son amie Isabelle Dnistzenski, d’avoir accepté d’exposer en exclusivité cette tenture en cinq tableaux, bien modeste en regard des tapisseries médiévales mais faite avec le cœur, ce précieux sixième sens, pour célébrer cet événement.

Vous pouvez voir nos Mille-Fleurs 2021 dès aujourd’hui au Salon des Tendances Créatives de Toulouse, c’était l’ouvrage-mystère annoncé qui vous incitera, j’espère, à aller voir le chef-d’œuvre de l’an 1500 au Musée des Abattoirs ! Nous avons mélangé de nombreuses techniques, travaillé main et machine, appliqué, brodé, improvisé, et nous sommes ravies du résultat 😊.

Cinq mètres de fleurs ! La hauteur est de 144 cm. En les voyant accrochés ainsi, nous aurions dû les faire plus longs 🤣

Il y a des fleurs partout
pour qui veut bien les voir.
Henri Matisse

Pure Nature et l’Embellie, détail

J’espère vous rencontrer un de ces quatre jours au Salon, je serai bien sûr accompagnée de mes fidèles amies qui ont autant que moi participé à cette œuvre collective !

Katell et ses amies Abeilles Andrée, Évelyne, Brigitte, Kristine, Maïté, Vive, Danielle, Éliane et Chantal

Ô Toulouse !
Toulouse a donc l’immense privilège d’accueillir les six tapisseries de La Dame à la Licorne du 30 octobre 2021 au 16 janvier 2022 au Musée des Abattoirs. Pour apprécier ces chefs-d’œuvre mille fois mieux qu’en photos, une visite s’impose !

Pure Nature, L’Embellie et L’Or des Prés, détail

31 réflexions au sujet de “A mon seul désir…”

  1. Quelle merveille ce quilt de fleurs ! On se croirait dans un champ de fleurs au printemps. Bravo aux réalisatrices. J’adore 💓 La nature est si belle, c’est beau de l’honorer 👏

    J'aime

    1. Nous nous sommes régalées à faire ces fleurs, vraiment ! Nous avions un cadre (le format du bloc, les couleurs, le thème) mais la liberté d’expression, nous en avons bien profité !

      J'aime

  2. Merci pour ce passionnant article et bravo aux réalisatrices pour votre ouvrage fait avec le cœur.
    Je n’ai jamais autant regretté que Toulouse soit aussi loin de chez moi.

    J'aime

  3. Bonjour Katell, pleins de choses dans cette article. Les abeilles butinent. J’ai lu tous les livres de Tracy Chevalier, roman et histoire.:donc, la dernière fugitive oû l’on peut relever des patchworks ( concours de France Patchwork ), sur une partie d’histoire de l’abolition de l’esclavage. L expo de tapisserie à Toulouse, donne une idée de retourner dans cette belle ville, avec l’une de mes filles « Cecile »😉.Cette semaine pour l’expo, c’était trop court !
    Merci pour toutes ces nouvelles culturelles
    Fatna

    J'aime

    1. Tracy Chevalier nous accompagne, au fil des années…
      Je n’ai aucune idée du devenir de cette fresque, nous verrons bien ! Nous l’apporterons peut-être de temps en temps, au cours de nos voyages.

      J'aime

    2. Les livres de Tracy Chevalier sont tous très intéressants, je suis d’accord !

      Quoi de mieux que des fleurs épanouies pour des abeilles ?
      J’ai été très étonnée de me rendre compte que cette arrivée des tapisseries est passée totalement inaperçue. C’est pourtant un grand événement culturel ! Quant à nos Mille-Fleurs, je suis ravie de l’accueil qui leur a été réservé tout au long de la journée 😊

      J'aime

    1. C’est une idée ! Mais nous avons le sentiment d’une oeuvre finie à temps pour annoncer La Dame à la Licorne, à voir si nous aurons envie de reprendre la même chose. Ce fut un vrai plaisir en tout cas !
      Merci Smaranda, en espérant te rencontrer bientôt !

      J'aime

  4. Oh la la , que c’est beau !! Je trouve cette idée ma-gni-fique, et j’adore..
    Cet ensemble est si lumineux et il exprime tant de sentiments et d’états d’âme : l’évolution dans la vie, la nature, les couleurs, l’imagination, l’amitié, le partage, le faire-ensemble etc…
    Un grand BRAVO à vous toutes.
    Quel dommage que Toulouse soit si loin !! Mais j’espère avoir un jour l’occasion de le voir.
    Quant aux tapisseries de La Dame à la Licorne , j’ai souvenir d’avoir dans mes jeunes années brodé (comme beaucoup d’entre nous) une petite tapisserie en canevas qui représentait une de ces scènes. Plusieurs déménagements l’ont malheureuesement fait disparaître !

    J'aime

    1. Tu devines que nous nous sommes bien amusées cet été. Mais ce n’est qu’aujourd’hui, par les compliments reçus, que je me suis rendu compte que ces Mille Fleurs sont vraiment chouettes ! Même si j’était très satisfaite du résultat, je n’imaginais pas l’engouement qu’elles suscitent. OUI tu les verras, quand tu viendras en Occitanie !!
      La grâce de cette Dame en fait un sujet favori des tapisseries naguère à la mode. C’est notre patrimoine, nous pouvons en faire un thème de patchwork peut-être un jour… Nous verrons bien !

      J'aime

  5. Magnifique cette fresque de fleurs, une tapisserie contemporaine qui fera peut-être ecrire dans les siecles futures….les abeilles ont de quoi butiner
    Bon salon à toutes
    Amitiés
    Nadine

    J'aime

    1. C’est vraiment l’esprit Mille Fleurs modernisé. Après, ce que cela deviendra… En attendant, nous les apprécions, abeilles que nous sommes, nous en faisons notre miel !

      J'aime

  6. Lorsque nous sommes allées visiter cette exposition au musée de Cluny, Corinne (Cocopatch) et moi-même, nous sommes restées scotchées devant ces immenses tapisseries évoquant chacune les cinq sens de l’être humain… quels merveilleux souvenirs j’en garde ! Tu vas pouvoir à nouveau les admirer à loisir !!
    Très bon salon Toulousain !! Ce Mille-fleurs est merveilleux !

    J'aime

  7. J’adore ces quilts fleuris . Encore et toujours des idées magnifiques et originales.
    Bravo à toutes .
    Succès à votre nouvelle expo.

    J'aime

    1. Merci Virginie ! Celles-ci avait commencé au printemps 2019, alors que je faisais les fiches techniques pour BeeBook. On en voit plusieurs en cours de fabrication (que des rouges). Et enfin, nous avons fini ce projet, plus grand et plus beau que prévu. Et tout à côté, 12 quilts-météo (dont le tien) et nos 43 quilts… Des couleurs partout !

      J'aime

  8. Coucou, j’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt.
    J’admire la passion qui vous anime.
    Mille bravo pour ce magnifique millefiori que j’espère pouvoir admirer s’il est présenté un peu plus près de la Belgique……..

    J'aime

    1. Qui sait ? Pour le moment, nous n’avons aucune proposition d’exposition ultérieure, c’est bien trop tôt puisque nous l’avons dévoilé ce matin-même !

      J'aime

    1. Tu me fais extrêmement plaisir Renée !
      J’aime l’idée du lien avec nos lointains ancêtres, travailleurs acharnés des Flandres qui réalisaient ces tapisseries… Nos fleurs sont bien plus « grossières », mais elles sont là pour rendre hommage à ces antiques chefs-d’œuvre…

      J'aime

  9. Merci pour cet article passionnant. Ces quilts fleuris sont splendides, félicitations à toutes. Grâce à vous, j’ai lu les livres de Tracy Chevalier et j’ai adoré. Bonne soirée.

    J'aime

    1. Ce sont à chaque fois des découvertes d’un milieu, souvent artistique, souvent féminin… Nous nous sentons imprégnées par les environnements que Tracy nous décrits…

      J'aime

  10. Bonsoir Katell;
    Très heureuse de t’avoir revu le temps passe si vite.
    Je suis heureuse d’avoir ton livre.
    Je vais faire la publicité pour l’exposition des Abattoires.
    Merci de ta gentillesse.
    Anne-Marie dit « Nanou la Marmotte »

    J'aime

    1. Maintenant tu es démasquée, au propre comme au figuré ! Quelle joie de nous revoir sans masque…
      Je te souhaite une bonne lecture ! Tu ne verras pas les quilts de BeeBook, car volontairement nous n’en avons pas exposé cette fois, le livre étant épuisé… Mais il m’en reste encore, très peu…
      Oui il faut profiter de l’occasion d’aller voir ces tapisseries, en espérant qu’on pourra bien les apprécier. La lumière sera sans doute très atténuée pour protéger les couleurs… Mais cela vaudra le déplacement, c’est sûr !

      J'aime

  11. La fin de ton article me fait rêver. J’ai dévoré ces 2 livres, j’ai planté des fleurs sur la robe de Joëlle, j’ai été subjuguée par la tapisserie de l’Apocalypse mais je n’ai jamais vu la Dame à la licorne.
    Quant à votre Mille-fleurs 2021… il n’y avait bien que cette ruche de quilteuses pour réussir une telle merveille! Bravo à chacune.

    J'aime

    1. Tu me fais tellement plaisir…
      Nos trois expositions enchantent les visiteurs… Mais revoir la Dame à la Licorne dans ma ville natale, ce sera un sacré événement !!

      J'aime

  12. Chouette nouvelle ,que l’arrivée de la dame à la licorne à Toulouse , une visite s’impose ,bravo pour cette belle fresque collective , j’aime les patch à plusieurs , c’est très porteur , de beaux élans , merci , l’humain a du bon , ouf

    J'aime

    1. Moi aussi j’aime ces quilts faits ensemble, ils ont plus de fantaisie, plus d’originalité, et nous rappellent tant de bons souvenirs…
      Quant à la Dame qui nous rend visite, c’est à ne manquer sous aucun prétexte !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.