Carrefour Européen du Patchwork 2022/2

L’émerveillement ressenti au Théâtre de Sainte-Marie-aux-Mines me semble si loin déjà : à peine un trimestre passé et le monde a tant changé depuis…

Quilts contemporains au Théâtre de SMM

Ce lieu a toujours abrité des expositions emblématiques, comme les quilts Amish de la collection de Jacques Légeret pendant bien longtemps. C’est toujours spectaculaire, que ce soient des expositions d’artistes modernes comme cette année, ou des collectionneurs d’exception, comme l’année dernière Charles-Édouard Bouin. LeeAnn et moi sommes allées plusieurs fois au Théâtre, car nous connaissions déjà plusieurs œuvres de toutes ces artistes – merci Instagram ! – et nous voulions profiter de les admirer « en vrai » tranquillement, entrer dans les univers de ces artistes d’exception : Cindy Grisdela, Cecilia Koopman et Carolina Oneto. Trois drôles de dames que je vous propose de (re)découvrir ici.

Cindy Grisdela

La belle cage d’escalier néo-classique du Théâtre (construit en 1906-1908)

Il fallait monter au premier étage pour accéder à l’exposition de Cindy Grisdela. Sur Instagram, dans ses livres, j’ai déjà accédé à son art, fait d’improvisations, de courbes, de contrastes, de tissus unis : c’est très beau. Ce sont, toutes proportions gardées, les techniques que j’enseigne en stage d’improvisation avancé.

Hormis la beauté des mouvements et des couleurs, ce qui capte l’attention, c’est le quilting très dense ! Ici en France, nous accédons bien plus rarement à cette densité, cette variété de matelassage. Pourtant nos quilteuses professionnelles, avec leur long arm, ne demandent qu’à en faire ! C’est affaire de goût et d’adéquation entre le top et les motifs de matelassage. Cindy quilte cependant elle-même avec sa machine, ce qui ne peut qu’encourager à s’exercer ! Cindy dit volontiers qu’elle fait des peintures textiles, parce qu’avec les quilts, elle a cet effet tridimentionnel qu’elle aime tant.

Trois Amis – Cindy Grisdela
Très inspirant !

Cecilia Koppmann

Comme son nom ne l’indique pas, Cecilia vient d’Argentine ! Mais son art, tout comme celui des deux autres artistes du Théâtre, est international.

Elle aime les couleurs, les effets de la lumière sur les intensités, les formes géométriques. De plus, elle teint la plupart de ses tissus (coton et soie).

A côté de ses oeuvres exceptionnelles, un long quilt participatif attirait beaucoup de monde : le quilt de Las Casitas, symbolisant notre enfermement forcé pendant le Covid, avec 634 blocs venant d’autant de personnes.

Le quilt de la quarantaine… cette période qui a durablement marqué les esprits.
Ce quilt fut dévoilé le 7 janvier 2022, lors d’une réunion en plein air de 120 quilteuses à Buenos Aires. Il mesure 4,5m sur une hauteur de 1,10m. On peut humer la bonne ambiance au travers de son article par ici !

Carolina Oneto

Encore une grande artiste au Théâtre !

Give me your hand, Carolina Oneto, inspiration : un poème de Gabriela Mistral.

Carolina était ingénieur en génie civil, puis professeur dans son domaine, au Chili. Son mari et elle ont choisi d’accepter d’aller vivre en Argentine, et c’est là qu’elle prit contact avec le patchwork moderne, avec notamment Cecilia Koppmann comme mentor.

Apacheta, c’est le mot péruvien qui nomme ces petits tas de pierres en équilibre en offrande à La Mère Terre. Chez nous, nous les appelons des cairns, ils aident les randonneurs à trouver leur chemin.

Depuis elle n’a cessé d’explorer les formes et les couleurs, d’expérimenter les techniques, et à présent d’enseigner avec brio tout ce qu’elle a appris.

J’aime la puissance de ce quilt. La troisième loi de Newton est un titre lié à sa vie professionnelle antérieure, ingénieur… Ainsi est illustrée la dualité des forces de l’univers. C’est la même signification de l’asiatique Yin & Yang. C’est d’une grande beauté !

Nous avons longuement discuté avec Carolina. Ce qui se remarque, c’est qu’elle n’a pas oublié sa formation technique et scientifique, et qu’elle l’associe à des influences plus culturelles et spirituelles. Et c’est ce qui donne une force inouïe à ses quilts, au-delà de leur esthétique ou leur perfection technique. Carolina nous transmet des messages, et à chacun de les recevoir en fonction de sa propre histoire. C’est de l’art, tout simplement.

Carolina Oneto, photo Instagram

Je tiens à souligner également sa générosité : son compte Instagram (https://www.instagram.com/carolina_oneto/?hl=fr) est souvent dédié à la présentation d’artistes du monde entier, ce qui est rarissime pour une artiste de son envergure !

LeeAnn et moi avons ensemble presque tout visité au Carrefour 2022, mais nous n’avons finalement pas fait beaucoup de photos, profitant de l’instant présent. J’ai tout de même quelques artistes encore à vous présenter !
A bientôt,
Katell

Dans quelques jours paraîtra le programme du cru 2023 !

21 commentaires sur « Carrefour Européen du Patchwork 2022/2 »

  1. Très belles découvertes pour moi
    Merci pour le partage
    Y a t il une information accessible pour connaître les dates de ces expos
    Merci bonne journée

    J’aime

  2. Bonjour Katell, merci pour ce nouveau article. Merci pour ces artistes que je suis. Leur travail est lumineux, magnifique. Et donne un autre sens au patchwork
    Merci de partager c est quelques moments du carrefour européen 2022
    Fatna

    J’aime

    1. J’aurais aimé faire des reportages plus rapidement et plus complets, j’aime ça, mais par manque de belles photos, je retarde les articles sur les artistes rencontrées… mais je vais poursuivre, pour leur rendre hommage !

      J’aime

    1. L’année 2022 a été faste pour Carolina : Nantes, Sainte-Marie, puis Houston… et sans doute d’autres dates. Elle ouvre de nouvelles perspectives, tout comme Cecilia lui en a ouvert. C’est la trans-Mission, dans son côté le plus noble.

      J’aime

  3. Merci pour ce reportage. Je n’ai pas eu le temps de voir cette expo et je le regrette. C’est le genre de quilt que j’aime.

    J’aime

    1. Je suis alors très contente de pouvoir, partiellement, combler ce manque. Ces trois femmes se complétaient bien, avec leurs œuvres personnelles et lumineuses. Encore une fois, le Carrefour nous gâte avec leurs sélections avisées !

      J’aime

  4. Merci pour l’échantillon, très inspirant!
    Les auteurs ont vraiment beaucoup à offrir avec leur travail. J’imagine leurs oeuvres, comme décoration dans le salon, comme dans les espaces publics !

    J’aime

    1. En France, les Arts textiles entrent timidement dans certains bureaux, mairies…
      Ici bien des œuvres méritent le même respect que bien des tableaux en peinture vus dans les musées… et ils sont encore bien plus abordables ! Il est bon de connaître le prix du marché : on peut voir les quilts de Carolina en vente ici : https://carolinaoneto.com/artwork-shop/
      Je suis bien tentée par le noir & blanc !

      J’aime

  5. oui, je les ai vu « en vrai » et c’etait magnifiQUE; j’ai adoré « les 3 amis » et « la machine »; que de beaux souvenirs

    J’aime

    1. Une fois qu’on les a vus « en vrai », les photos paraissent fades. La texture, le tridimensionnel du quilting sont difficiles à rendre ! Alors, continuons de nous déplacer autant que possible 😊

      J’aime

  6. Que c’est bon de raviver de si beaux souvenirs. Expos magnifiques, colorées, le bonheur. Je regrette d’avoir été timide avec Cyndi et de pas avoir osé parler avec elle. les retrouvailles avec Carolina ont été tellement chaleureuse. Comme tu le dis, elle est tellement généreuse et j’ai découvert beaucoup d’artistes grâce à elle. Et je me souviens très bien du moment où j’ai vu son quilt sur la troisième loi de Newton. Avec le recul, je me rends compte que ça a été un moment fondamental pour moi. Merci Katell

    J’aime

    1. Pour moi aussi, retrouver Carolina après Nantes a été un moment important. Et comme toi, la Troisième Loi de Newton m’a scotchée. Bon, nous ne sommes pas amies pour rien !!

      J’aime

  7. Pour une première à Smm j en ai pris plein les yeux. C est surtout l œuvre de Cécilia Kopmann qui m a touchee. J ai adoré son exposition ensuite celle de Carolina Oneto.
    Celle de l étage m a moins plu même si j admire le travail. Que de bons souvenirs de ces quelques jours en Alsace. En attendant d y retourner, on se prépare pour Sitges. A bientôt
    Je t embrasse

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.