T’as d’beaux dos tu sais !

Quand je pense à Violaine, je vois un grand sourire, une belle spontanéité, un sens artistique inné, le genre de personne que j’aimerais côtoyer bien plus souvent.  Vous pouvez relire l’article qui lui est consacré dans La Ruche par ici.
Aujourd’hui, c’est elle qui nous régale ! Notre reportrice du jour nous donne son ressenti sur un événement récent.
 

Par un beau dimanche de juillet j’ai assisté, pour la première fois de ma vie, à un défilé de mode ! J’en suis encore toute émerveillée…


En Dordogne, à Villefranche-de-Lonchat, c’était la fête du village et Joëlle Vétillard, artiste textile de renom dont je ne voulais pas manquer la prestation, présentait ses créations vestimentaires avec en prime une robe de mariée décorée de mille fleurs !
Cette robe était bien sûr attendue avec impatience, mais les mannequins (de 4 à 77 ans) savaient si bien mettre en valeur les tenues (toutes plus originales les unes que les autres) que le public, très attentif accueillait chaque modèle avec des exclamations admiratives comme on le fait à un feu d’artifice…
Personnellement ce qui m’a le plus frappé dans ce riche et talentueux défilé c’est la créativité apportée par Joëlle aux dos de ses vêtements… Nous avons pu apprécier des dos de toutes sortes : humoristiques, informatifs, surréalistes, ravissants, brodés, patchés… C’est donc avec cet angle de vision que j’ai sélectionné quelques photos pour partager avec vous ce beau moment de juillet que j’ai envie d’appeler :

Bravo Joëlle, T’AS D’BEAUX DOS TU SAIS !

Violaine

Rappelons le site de Joëlle Vétillard : http://www.leblogdejoelino.com/2019/08/defile-villefranche-de-lonchat.html

La Forêt de Violaine

Lorsque je suis invitée à animer un stage ou une Journée de l’Amitié, chaque personne présente compte, ces rencontres sont la récompense de voyages-éclairs où, souvent, je n’ai malheureusement pas le temps de rester. Une journée passe si vite, les personnalités se dévoilent peu à peu, les échanges se précisent, on aimerait mieux apprendre à se connaître… La dynamique de groupe en stage est très particulière, un rien magique !

C’est tellement émouvant de rencontrer les lectrices de La Ruche, en même temps je crains toujours de laisser une trace de déception, car je ne suis qu’une quilteuse comme tant d’autres, qui aime écrire, certes… Nous sommes en esprit déjà des amies, nous nous sommes trouvé des traits communs, nous vibrons pour les mêmes quilts, mais la complicité se confirmera-t-elle face à face ?

Samedi dernier j’ai rencontré en particulier deux fidèles lectrices, Nadine et Violaine. Dans l’atmosphère pétillante qui régnait dans le stage de découverte des quilts improvisés, nous avons eu de précieux moments d’échanges, confirmant pour ma part la sympathie que j’éprouvais déjà pour ces deux quilteuses. Nous nous reverrons, c’est certain !

Violaine m’a rappelé qu’elle avait interprété mon quilt La Lune Blanche. Je l’avais justement apporté en exemple d’utilisation de coutures courbes et il était évidemment différent de ce qu’elle avait imaginé à partir de la photo. Interpréter, Violaine est bien placée pour le savoir*, c’est s’approprier l’idée ou le texte, pour le faire sien !

Voici donc SA Forêt :

Lumineuse, poétique, dynamique, originale, amusante, attendrissante, impressionnante… La Forêt à l’image de la quilteuse, bravo Violaine !

*La passion des couleurs a mené Violaine à faire des quilts, sa passion des mots à écrire, sa passion de l’humain à jouer… Vous l’avez sûrement vue dans un des innombrables films, téléfilms ou séries dans lesquels Violaine a campé tant de personnages ! La passion de la vie, tout simplement.

Retrouvez-la sur Facebook, Violaine Barret.