Bee quilteuse, Entreprise

Une question d’habitude

Utiliser une Mijot’in, c’est une question d’habitude. Je vous ai longuement parlé en début d’année de cette méthode de cuisson passive et de mon expérience. Les premiers jours je me demandais, avant de préparer chaque repas, comment j’allais bien pouvoir l’essayer. Il fallait changer mes habitudes et rechercher les moyens de l’utiliser. Chaque essai étant concluant, j’ai gagné en confiance et depuis le début de l’année, j’ai pris de nouvelles habitudes et réflexes, il ne se passe pas deux jours sans qu’elle ne me soit utile.

L’été, évidemment, quand on préfère les salades, je la sollicite moins, quoique je continue à cuire des légumes, du riz ou autres céréales…

Mijot'in - Ref.71050
Une Mijot’in de Chantal à vendre ici

Comme il est finalement difficile de savoir si c’est un gadget inutile de plus qui finira par prendre la poussière ou une vraie aide culinaire, Chantal propose désormais, pour les personnes de la région toulousaine, un tout nouveau service : la location à la semaine d’une Mijot’in, afin de la « prendre en main » et vérifier ses qualités ! C’est dire la confiance qu’elle porte à sa création, mais aussi sa position claire : si vous n’êtes pas convaincue au bout d’une semaine, vous rendez la marmite norvégienne et ne lui devez plus rien.

Les conditions de location sont : 5 € la semaine (avec un chèque de caution), conseils, trucs et astuces offerts par Chantal inclus !

Formulaire de contact ici.

 

8 réflexions au sujet de “Une question d’habitude”

  1. Je n’ai pas fabriqué ou investi dans une marmite norvégienne. Mais depuis tes articles concernant ce mode de cuisson, je recouvre mes casseroles (cuisinière éteinte bien sûr) avec des serviettes en éponge épaisse avant d’aller chercher les enfants à l’école. Les plats finissent de cuire doucement et restent chauds jusqu’à mon retour.

    J'aime

    1. C’est le parfait principe de l’économie d’énergie en peu de gestes ! Il est fini le temps où nous consommons sans compter, tant pour notre portefeuille que pour la gestion des énergies et matières premières. La mijot’in est extrêmement performante mais ton système est déjà fort efficace !

      J'aime

  2. Après l’avoir utilisée tous les jours pendant une semaine de location, je suis tout à fait convaincue de son utilité, et il ne me reste plus qu’à choisir le tissu et passer commande à Chantal !

    J'aime

  3. Bonjour les abeilles!
    je me défais de quelques revues de patch; Cela vous intéresserait-il de les récupérer?

    J'aime

    1. Bonjour Martine,
      Je dois dire que je croule aussi sous les magazines ! Si une lectrice est intéressée je ferai volontiers le lien. Sinon, une annonce sur le forum France Patchwork sur Facebook peut être très productive, il y a de nouvelles quilteuses !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.