Je suis fan de ma Marmite Norvégienne !

La Marmite Norvégienne est un principe de cuisson millénaire : on porte à feu vif puis on laisse cuire sans feu ni flamme, simplement en calfeutrant, protégeant, isolant le contenant dans une caisse pleine de foin, dans le lit sous des couvertures, etc. On connaît le principe du thermos qui garde au chaud, ici on utilise l’isolation pour maintenir assez chaud pour poursuivre longtemps la cuisson. La Marmite Norvégienne, ou caisse à cuire, était très populaire au début du 20e Siècle puis de nouveau dans les années 40, mais aussi en continu dans les campagnes.

Publicité parue en 1917 dans Le Pays de France, Etats Généraux du Tourisme
Affiche pendant la Grande Guerre

Maintenant qu’on souhaite réduire sa consommation d’énergie, la Marmite Norvégienne revient à la mode. Elle a une fervente avocate francophone : Mireille Saimpaul, alias Cerise.
Toute l’histoire de la cuisson en MN, liée à l’économie domestique à travers les âges, est racontée d’une façon absolument délectable dans ce livre :

Il est malheureusement épuisé, mais l’auteur est généreuse et nous l’offre en PDF, avec l’espoir d’avoir en retour un commentaire sur son blog ou un don. Bien sûr, cet article va lui être signalé.

Autre livre de Cerise, je viens d’acheter l’avant-dernier exemplaire sur Amazon :

51iW42IYE9L._SX354_BO1,204,203,200_.jpg
Des astuces pour aménager sa cuisine très simplement, en évitant la plupart des appareils électriques… Vers une sobriété heureuse… avec du temps et quelques efforts quand même !  Je ne suis pas prête à me séparer du lave-vaisselle comme Cerise… Je finis de le lire et le passe ensuite à ma fille !

De nombreux bricoleurs font des caisses isolantes, d’autres utilisent des anoraks ou de vieilles couettes pour entourer leur cocotte… Je n’étais pas prête à ça.

Réseau social des Colibris, Faire sa part : cocotte bien protégée par des galettes de chaise dans un sac de courses.
Cuiseur sans flamme à bricoler, avec comme isolant du foin. C’est la pratique la plus populaire chez nos amis anglophones.
Futée, la boîte en carton avec isolant en paille de Nadine

En revanche, ceci m’a attirée :

Mijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des QuilteusesMijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des QuilteusesMijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des QuilteusesMijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des Quilteuses

Mijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des Quilteuses

Ces Marmites Norvégiennes ont été conçues par mon amie Chantal, une Abeille de la Ruche des Quilteuses (voir Bee Chantal). Elles sont belles et parfaitement opérationnelles. Chacune a un socle isolant en liège, un épais matelas isolant en chanvre et une belle housse déhoussable & lavable en coton. Elle appelle joliment sa création une Mijot’in. Avant ma commande, j’ai eu la chance de pouvoir tester si mes cocottes préférées entraient dans sa « petite taille » : oui, sans problème !

Pour utiliser une Mijot’in, il faut avoir une cocotte à couvercle qui rentre dedans !! Ces deux-ci sont parfaites, l’une en inox, l’autre en fonte. Sinon, il faut une casserole à manche amovible… toujours avec un couvercle bien adapté. Chantal propose deux tailles, j’ai la plus petite, la plus grande étant pour les grands faitouts.

Un petit tour dans mon atelier pour chercher le tissu que je voulais (privilège d’être amie avec Chantal !) et je lui commande en décembre ma Mijot’in en tissu Andover de Renee Nanneman, collection French Farmhouse de 2009, dans lequel je n’arrivais pas à couper tellement je l’aimais ! Chantal l’a terminée à temps pour que je la reçoive en cadeau à Noël. La voici sur le quilt fait en octobre dernier pour Les Nouvelles (modèle dans le n° 135) :Mijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des Quilteuses

Mijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des QuilteusesJ’ai commencé timidement à l’utiliser, difficile de prendre de nouvelles habitudes. Mais à présent, un bon mois plus tard, je l’utilise quotidiennement et je suis réellement conquise, la Mijot’in n’a que des qualités comme toute MN bien conçue. Je craignais l’encombrement, mais elle est si belle qu’elle reste bien en vue dans la cuisine 🙂

Les couturières, quilteuses, bricoleuses (mettre aussi bien sûr au masculin) peuvent se créer leur propre Marmite Norvégienne : une fois qu’on a compris le principe, les possibilités sont infinies et les exemples foisonnent sur internet pour s’en faire une sans trop dépenser.  Mille détails dans le blog et le livre de Mireille Saimpaul.
Pour moi l’esthétique compte autant que l’efficacité. Les Mijot’in de Chantal sont de conception, de matières premières et finitions parfaites, cela a un coût que je trouve parfaitement justifié.

Mijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des Quilteuses

Vous pouvez voir les réalisations de Chantal en vente sur son blog et la contacter: voir contact. Elle participe à des expos-ventes autour de Toulouse sous le nom de Couleurs Bobines.

Mijot'in de Couleurs Bobines sur la Ruche des Quilteuses
Mijot’in utilisée quotidiennement !  Je pense à Chantal avec gratitude chaque jour…

 

16 commentaires sur “Je suis fan de ma Marmite Norvégienne !

  1. bonjour et merci pour tous vos articles

    je lis un bouquin se passant aux USA vers les annees 1914 une jeune femme reproduit un modele d un patch familial dont le bloc est .Le baume deGilead..

    j ai cherche ce que ça pouvait etre…………….je n ai rien trouve

    connaissez vous????

    bonne journee et bon patch

    ________________________________

    J'aime

  2. Eh bien mon amie la MN me réserve encore et toujours de belles surprises ! C’est comme dans l’Histoire, elle a ses moments de « gloire » (enfin il ne faut pas se leurrer, elle n’a jamais été vraiment populaire), puis tombe dans l’oubli… pour mieux renaître sous diverses formes. Bravo Katell pour cet article, une chouette histoire de belles rencontres autour d’un livre… Je suis béate d’admiration devant le travail de Chantal, ses créations sont de plus en plus belles. Merci à vous les filles !

    J'aime

    1. Cerise, merci pour ton commentaire si sympa ! Je partage ton enthousiasme pour les choses simples dans la vie quotidienne. Ainsi, je continue de faire mon café à l’aide d’un simple porte-filtre… presque la chaussette, disent mes copines ! Cela ne m’empêche pas d’être à l’aise au XXIe siècle 😉
      Tu as raison, Chantal est très talentueuse (et très modeste), je l’aime beaucoup. Il lui faut du temps à chaque fois pour bien expliquer le principe de la MN, cet article est une introduction qui me semblait utile. C’est bien sûr Chantal qui m’a fait connaître ton blog, elle te cite toujours !

      Aimé par 1 personne

  3. Ton article Katell, et tous les messages en suivant, me donne un regain d’énergie…
    C’est vrai qu’il faut beaucoup donner de soi pour promouvoir la MN. Mireille en sait quelque chose !
    Mais quel plaisir de recevoir les encouragements et d’entendre les retours des utilisateurs : toujours ravis de leur nouvelle façon de cuisiner  » on cuisine plus cool, c’est bon et on ne consomme presque plus d’énergie en cuisine ! »
    Merci Mireille d’avoir si bien remis la Marmite Norvégienne au goût du jour. Comme dit Katell, ton livre est toujours en bonne place sur mes stands ainsi que le pdf des recettes de ton blog.
    Merci Katell pour ce très joli article sur ta belle Mijot’in !
    Bonne journée !

    J'aime

  4. Parfois quand je commence de lire un de tes posts, je me demande quel est le rapport avec le patch !! 🙂 Mais oui, nous en avons bien un hihi !! En plus je trouve ces Mijot’in très beaux !
    Merci à Mireille pour le PDF gracieusement offert !

    J'aime

  5. Moi aussi je cherchais le rapport avec le patch;) La mijot’in est vraiment superbe, c’est une idée géniale et astucieuse! On dirait un couvre-théière très grand taille.
    Je connais la marmite norvégienne, c’est une méthode que j’utilise quand je suis en mode nomade, (préparer un repas chaud à l’avance, à consommer ailleurs) non seulement ça marche, mais ça ne risque jamais de brûler (hélas, une de mes spécialités) et ça épate les invités! Bon mon équipement est tout ce qu’il y a de plus moche, couvertures de l’armée, vieux draps, et cagettes en bois, mais de voir de si jolis habillages donne envie de s’y mettre!

    J'aime

  6. Bonjour, Je voudrais prendre contact avec Chantal, mais impossible sur son blog, pour prendre des renseignements et éventuellement acheter la Mijot’in. d’avance merci de transmettre mon message.
    très bonne journée à tous.
    Mireille

    J'aime

  7. Encore un article intéressant et qui m’apprend l’existence de la marmite norvégienne.
    Merci à Mireille pour le tuto du Mijot’in qu’elle nous offre.
    Amicalement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s