BeeBook

T’as un beau dos, tu sais…

T’as d’beaux yeux, tu sais.

Cultissime phrase de Jean Gabin à Michèle Morgan dans Quai des Brumes (1938)…

T’as un beau dos, tu sais.

… C’est ce qu’on dit parfois dans la Ruche… en parlant des quilts bien sûr ! Nous nous motivons mutuellement pour faire de beaux dos de quilts, et surtout de belles étiquettes. Pour BeeBook, Kristine nous a brodé une bonne partie d’entre elles, car elle aime ça et le fait si bien… Belle solidarité, n’est-ce pas ?

Si je ne souhaite pas montrer de quilts de BeeBook (modèles ou illustrations) pour garder la joie de la découverte, je peux vous montrer quelques étiquettes brodées par Kristine dès aujourd’hui, histoire de vous faire patienter !

?
?

Une petite autre série d’étiquettes arrivera bientôt…

Ceux qui auront le livre à partir du 14 juin s’amuseront à trouver quelle étiquette va avec quel devant !

Et vous, prenez-vous le temps de soigner vos dos ? Vos étiquettes ?…

Attention, vous n’avez plus que quelques jours pour profiter du tarif préférentiel…

BeeBook, un livre pour les quilteuses curieuses d’évoluer vers plus de créativité :
souscription ici jusqu’au 15 mai !

A partir du 16 mai, le livre pourra être acheté à son prix de vente normal (29,50 €). Il sera disponible à partir du 14 juin 2019 à Vichy, lors des manifestations nationales de France Patchwork (AG le 14, JNA le 15 juin), et envoyé ensuite très vite à toutes les personnes l’ayant commandé.
Vous pourrez ensuite l’acheter dans les Salons où l’Association France Patchwork sera présente, et toujours par correspondance à :

France Patchwork – BeeBook
B. P. 10
27310 St-Ouen-de-Thouberville

 

 

21 réflexions au sujet de “T’as un beau dos, tu sais…”

  1. C’est aussi un plaisir pour moi de faire de beau dos et de belles étiquettes. Un petit plus très important je trouve. J’ai hâte savoir le Beebook dans les mains. Bonne journée.

    J'aime

  2. oh merci de ce partage, cela va m’aider pour créer les miennes, j’ai hâte aussi de voir ce chouette livre, nous l’avons commandé pour notre club, afin d’en profiter toutes.

    J'aime

    1. Les étiquettes c’est comme le reste, plus on souhaite être créative, plus on le devient !
      Bonne décision de prendre BeeBook en livre de club. Il y a des incitations à faire des essais de techniques faciles mais différentes, faire des quilts sans stress, les coupes à main levée s’y prêtent !
      Je serai heureuse de savoir ce qui vous plaît le plus.

      J'aime

  3. Un quilt n’est vraiment terminé que lorsque l’étiquette est posée. N’ayant pas la possibilité de broder aussi bien que Kristine, j’ai pris l’habitude d’imprimer les textes de mes étiquettes et de les incorporer dans un bloc qui rappelle le devant. L’idée de l’entourage avec des lisières me plaît bien!
    J’ai hâte de retrouver sur BeeBook les quilts qui correspondent à ces belles étiquettes.

    J'aime

    1. Je n’ai pas encore montré tout le dos des hirondelles, car il est très évocateur du devant ! Pour les autres, impossible de deviner…
      Dis-moi, les textes imprimés résistent-ils bien au lavage ?

      J'aime

  4. Un quilt n’est terminé que lorsque l’étiquette est cousue… Celles de Kristine sont absolument magnifiques et j’aimerais bien savoir en faire comme celles ci ! Je me contente d’y écrire mon nom et le celui du quilt ainsi que la date de finition… peut-être un jour me lancerai-je dans les étiquettes brodées ! 😉
    Hâte de recevoir ton livre Katell !

    J'aime

    1. La pression commence à monter ! Nous en sommes aux détails de finition, nous avons en particulier deux conceptions différentes pour les virgules… Je laisse le dernier mot à notre chère ex-chef de rédaction !

      J'aime

  5. Je brode mes étiquettes et je précise s’il s’agit d’un modèle de magazine et son auteur ou si c’est un création. J’assortis le tissu et le texte aux couleurs du top

    J'aime

  6. Ah Kristine et ses étiquettes … elles sont toujours aussi belles et originales. Mon passage dans la ruche m’a appris, entre autres choses, à « marquer » mon ouvrage. 🐝😘🐝

    J'aime

  7. Depuis que je fais des quilts qui sont des quilts des deux côtés, plus d’étiquette mais mon nom, le titre et la date sont souvent brodés à la machine ton sur ton. le ton sur ton n’est pas forcément une bonne idée, on ne voit pas trop bien! Et j’avoue que faire l’étiquette n’était pas un grand plaisir pour moi sauf une fois! Hâte de voir le livre!!!Bisous

    J'aime

    1. A un moment donné je faisais cela, mais quand tu exposes on cherche l’étiquette (obligatoire). Si cela reste pour toi et tes proches, la recherche de traces, d’indices est un jeu amusant ! Je viens d’en faire un avec son nom écrit en points de quilting. Difficile à trouver !

      J'aime

  8. Bonjour,
    moi je suis une debutante et j’ai tellement hâte de recevoir mon BeeBook !!
    Merci pour tous vos articles ! Je me régale chaque fois, Cathy

    J'aime

    1. C’est vraiment bien.
      Que dire quand on va voir une exposition où on reconnaît un modèle des Nouvelles, un autre de Quiltmania, de Magic Patch ou la Pratique du Patchwork, sans aucune précision que le nom de l’exécutante ? Et l’un d’eux gagne un Prix ???
      Les modèles sont publiés pour être reproduits bien sûr, mais en disant d’où ça vient c’est tellement mieux…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.