Amitié, Petites histoires autour de BeeBook

En fin d’après-midi à la Garoffe

Parfois, l’art du patchwork titille les jeunes femmes, mais quand et comment s’y mettre ? La vie quotidienne est déjà si remplie… La solution est souvent, pour elles, d’assister à des stages, ou à défaut farfouiller sur internet, visionner des vidéos ou acheter des livres, mais elles ne connaissent pas la convivialité des rencontres d’amies quilteuses qu’on retrouve année après année… quel dommage. 

The Quilting Bee, peint par Grandmother Moses : cette peinture naïve montre la convivialité de ce genre de réunion où, naguère, les femmes d’une communauté (village, paroisse) se réunissaient avec, parfois, le reste de la famille autour !

C’était il y a une dizaine d’années : Caroline, maman d’une petite fille, profita de sa seconde maternité pour se ménager quelques heures de cours de patchwork par semaine tout en poursuivant sa brillante carrière. Elle est tombée sur moi, j’animais alors des cours de patch dans un magasin de loisirs créatifs… Nous nous sommes très bien entendues, Caro a rencontré les autres Abeilles et vient dès que possible à nos réunions (elle faisait partie du groupe accueillant Betty et son mari), nos maris se connaissaient déjà au travail… Tout est réuni pour que l’amitié perdure et Caroline est la jeunette de notre groupe, même si elle ne peut consacrer beaucoup de temps à ses tissus ! 

Un congé parental peut être l’opportunité pour s’offrir, comme Caroline l’a fait, une petite série de cours de patchwork pour, ensuite, devenir autonome. Renseignez-vous auprès des quelques magasins de loisirs créatifs qui nous restent, ou auprès des clubs de patchwork, pour trouver la personne qui pourra vous lancer et aussi, vous introduire dans le tissu amical des quilteuses de votre environnement. Sans oublier, l’adhésion à France Patchwork, indispensable !

Caroline a choisi ensuite d’être pleinement présente pour ses enfants et un grand projet familial est né : La Garoffe. La Garoffe, une ferme de Pibrac « dans son jus », achetée voilà quelques années, rénovée avec talent pour en faire une chambre d’hôtes, un lieu de séminaires, de formations, de réceptions…

Caroline et Julien ont conservé toutes les belles particularités du lieu, les vieux objets de la ferme, tout en modernisant le bâtiment au goût du jour. On se sent bien chez eux ! Une vieille charrette peinte en bleu fut extirpée du fond de la grange, elle trône maintenant dans un coin du jardin. Quand il a fallu penser aux photos des quilts pour BeeBook, le souvenir de cette charrette m’est immédiatement venu à l’esprit. Elle est bleue, peinte au pastel des teinturiers (ou isatis tinctoria, plante qui fit la fortune de la région toulousaine). C’était une tradition de traiter le bois ainsi : la peinture de pastel (ou son substitut : bleu de Prusse + sulfate de baryte) est non seulement une belle et bonne protection, mais elle repousse les mouches ! Les chevaux ou bœufs qui tiraient la charrette étaient ainsi moins incommodés… Depuis la parution des souvenirs d’enfance de René Barjavel, la Charrette Bleue, en 1980, ces vestiges du travail à la ferme et des transports à la campagne sont mieux préservés. Vous pouvez en lire + et admirer de nombreuses photos de charrettes bleues par ici.

J’ai attendu le printemps, une belle fin de journée d’avril, pour aller à la Garoffe. J’ai choisi Vivant & Naturel, très coloré, comme compagnon de la charrette au bleu atténué par les années. L’histoire de ce quilt se trouve dans BeeBook, page 44, et sa photo page 4.

Pendant la séance de photos, le maître des lieux est passé : Caro habite chez son chat, c’est bien connu !

Pendant que Caro et moi faisions des photos autour de la star du jour, la charrette, nos deux maris ont récupéré un essaim d’abeilles qui s’était formé le jour-même dans leur jardin… Décidément, BeeBook a bien été créé sous le signe de l’Abeille !

La Garoffe, Pibrac (31, à l’ouest de Toulouse) : un lieu enchanteur !

13 réflexions au sujet de “En fin d’après-midi à la Garoffe”

  1. ouah quel lieu enchanteur, j’aimerai bien y emmener mes filles…. ce doit être un régal d’y séjourner

    J'aime

  2. La Garoffe… une adresse à retenir !!
    Ton quilt m’a tout de suite fait de l’oeil … j’aime ses couleurs et ses formes ….
    Bref, il est magnifique 😊
    Gros xoxo

    J'aime

    1. Il n’y a encore rien de programmé, mais La Garoffe est à 5 km de chez moi… Lieu idéal pour un stage de patchwork ! J’y pense…
      Quant au quilt, il a été fait avec beaucoup de décontraction, avec des scraps d’un peu partout, je l’aime beaucoup aussi !

      J'aime

  3. Huummmm…çà fait rêver!!!! Je m’y vois déjà!!!
    Et des stages sont organisés dans ce lieu paradisiaques je ferai mon possible pour y participer!!!
    Merci pour cette belle adresse et bonne journée à toutes!

    J'aime

    1. Pour le moment ce n’est qu’un rêve… qui se réalisera peut-être ! Dans les années qui viennent, des amies américaines, me rendront encore visite et on organisera éventuellement un stage – ou alors un stage que j’animerai. On verra ! Le lieu est si propice…

      J'aime

  4. Bonsoir, ce n’est surement pas l’endroit, mais je ne sais à qui m’adresser,j’ai commandé votre Beebook pour notre club de patchwork, le chèque est prélevé depuis mi-juin et je n’ai toujours rien reçu…..pouvez vous quelque chose pour moi! Ou dites moi à qui m’adresser.
    J’attends de vos nouvelles.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.