Entreprise, France Patchwork, Magasin, Solidarités

Solidarités, pour Quiltmania, pour France Patchwork, pour nos commerces en ligne…

Quel bonheur m’a procuré le numéro 1 de Quiltmania… et les suivants, confirmant la qualité de l’équipe nantaise et allumant la vitalité des quilteuses françaises !

Quel plaisir d’acheter tous leurs premiers livres édités ! C’est le livre sur les Quilts Gallois, de Jen Jones (toujours en vente ici), qui m’a donné le goût de l’Histoire du Patchwork, alors que justement je m’intéressais déjà aux quilts contemporains : c’est en connaissant la tradition qu’on apprécie mieux les évolutions… J’ai ensuite acheté surtout ceux dits « de collection », moins de livres de modèles, mais j’ai quand même des dizaines de livres Quiltmania que j’ouvre régulièrement et apprécie toujours.

 

Quelle joie d’avoir un magazine français dédié aux quilts modernes à partir de juin 2015, venant combler les quilteuses moins traditionnelles !

Quel plaisir d’aller à Nantes Pour l’Amour du Fil ! Les expositions sont toujours magnifiquement mises en valeur, le Salon est de parfaite dimension…

Quiltmania compte beaucoup pour moi et pour tant d’autres quilteuses francophones et d’ailleurs (éditions en néerlandais et en anglais), mais comme beaucoup d’autres entreprises, elle est fort fragilisée par le contexte économique. La coopérative Presstalis, qui distribue les magazines Quiltmania, Simply Vintage et Simply Moderne en kiosque, est au bord de la faillite. Donc pas de distribution, par exemple, du Quiltmania de mai chez votre marchand de journaux –si celui-ci est également buraliste, il est ouvert. Vous abonner, c’est avoir l’assurance de recevoir les prochains numéros à un prix moindre, et un précieux apport de trésorerie à Quiltmania, en attendant une solution pour la distribution des magazines et la reprise, sans trop de casse espérons-le.

🧵⭐🧵

Pour que vive France Patchwork et son magazine, même combat, surtout renouvelons notre abonnement en choisissant le code 1 (avec la revue !).  Notre présence est vitale, sauvegardons ce qui nous tient à cœur. En raison du confinement de la secrétaire, il n’y a pas de relance par courrier : soyons vigilants, renouvelons dès réception de l’email !

Mon livre BeeBook est toujours disponible en vente en ligne par ici !

couv-e1573469835186 (1).jpg

⭐🧵⭐

N’oublions pas nos magasins dédiés aux tissus, au patchwork qui peuvent toujours nous expédier des tissus et matériels à domicile (les points-relais sont fermés je crois bien), ainsi que les merceries.

🧵⭐🧵

Cet article est très coloré car nous aimons les couleurs et notre monde créatif.
Faisons maintenant l’effort d’aider les entreprises et associations qu’on aime !

Logo d’une nouvelle entreprise québecoise qui reverse ses profits au fonds d’urgence communautaire de Centraide.

 

 

 

 

30 réflexions au sujet de “Solidarités, pour Quiltmania, pour France Patchwork, pour nos commerces en ligne…”

  1. Cet arc-en-ciel est représenté sur les fenêtres des maisons pour montrer qu’on reste chez soi. Mon petit-fils de 3 ans 1/2 qui vit à Montréal m’avait montré le sien sur la vitre de la porte d’entrée de sa maison.
    Je vais passer par le site pour m’abonner à France Patchwork car je voulais le faire depuis un moment. Quiltmania, ainsi que les deux autres revues, depuis un moment, devenait difficile à trouver en kiosque mais j’y suis abonnée depuis de nombreuses années.

    J'aime

    1. Effectivement, l’arc-en-ciel est évocateur de jours meilleurs à venir et ils ornent de plus en plus de fenêtres au Canada… C’est très positif, j’aime beaucoup cette évocation ! Ici j’ai repris le logo d’une petite entreprise, je me devais de le signaler.
      Adhérer à France Patchwork, c’est une excellente idée !! Plus nous sommes nombreux, plus l’association ira de l’avant !
      Merci et prends bien soin de toi.

      J'aime

  2. C’est bien de relayer cette information. J’ai reçu également l’e-mail de Quiltmania aujourd’hui. Je n’étais plus abonnée mais je vais reprendre un abonnement aux trois magazines pour les soutenir.

    J'aime

        1. J’ai acheté The Story of a Rebirth, d’une Japonaise que je ne connais pas, et le livre de Katherine Roumanoff pour une amie américaine qui fait de l’appliqué moderne. Je devais revenir avec eux de Sitges, mais cela ne s’est pas fait…

          J'aime

          1. Tu me diras ce que tu en penses. Moi, je vais me laisser tenter par celui de Megumi Mizuno. Je ne vais pas faire des kokeshis mais je vais admirer et m’inspirer de tous les minuscules détails que j’aime tant dans le patchwork japonais.

            J'aime

  3. Comme tous ces métiers ingrats qu’on salue aujourd’hui, comme les grandes surfaces qui vont acheter locales, je regrette beaucoup qu’il faille attendre de telle situation pour qu’on se souvienne des entreprises françaises d’une manière générale. Et si certaines auront acquis une nouvelles clientèle (ce qui me ravit), combien de patcheuses vont reprendre dès que possible (si ça c’est jamais arrêté) leurs habitudes de tout commander aux Etats-Unis. Les magasins de tissus et les mercières françaises sont étranglés par les pratiques américaines et les coûts sont forcément plus cher. Je comprends que chacun veuille payer le moins cher, mais ce sont aussi les mêmes personnes qui viendront pleurer de voir une mercière fermer chez qui elles n’allaient de toute façon pas 😦
    De plus chez nos commerçants français vous avez l’avantage d’un conseil précieux en français, des retours ou échanges possibles, parfois même de les voir sur les salons.
    Achetez moins mais consommez mieux.

    J'aime

      1. Je crains aussi que rien ne change, tout le monde reprendra ses habitudes sauf une poignée de gens. Bienheureux ces gens qui en auront des leçons positives.
        Merci pour ce lien vers ce groupe que je vais suivre 😉

        Aimé par 1 personne

        1. Moi, je pense que certaines choses peuvent changer. J’ai moi aussi commandé aux USA mais parce qu’il m’était impossible d’avoir une collection complète en fat ou en half yard. Par exemple, il est presque impossible d trouver en France les collections en fat quarter de Yoko Saito ou de Jeanne Horton. Toutefois, j’ai aussi souvent acheté en boutique et sur les sites internet français… très souvent même. Je crois qu’on a tous quelque chose à gagner dans ce qu’on vit, on peut aller vers un changement positif. Je l’espère sincèrement. Achetez moins mais consommer mieux est un bon départ.

          J'aime

          1. Tu as raison de souligner que le choix n’est pas le même… Je suis ravie d’avoir à présent plusieurs sites français offrant des tissus modernes, je commande toujours de préférence en France, mais je ne m’empêche pas d’acheter aux USA… Mais avec le confinement, j’essaie de mettre en valeur mes chutes… J’en ai pour 3 vies de quilteuse !!

            J'aime

  4. Encore un article qui nous sensibilise au made in France, aux bons gestes d’achats. Je partage tout à fait la dernière phrase du commentaire de Nathalie entra autre : Achetez moins mais consommez mieux !!!

    J'aime

  5. J’ai également le 1 er numéro et beaucoup d’autres de Quiltmania ainsi que de nombreux livres .
    Je me suis abonnée en septembre 2019 car les revues arrivaient bien tard en Maison de la Presse , j’ai longtemps hésité car je privilégie les magasins de proximité mais trop tard c’est trop tard. J’espère que tout ira bien pour cette équipe formidable qui nous fait découvrir et rêver …

    J'aime

    1. Oh oui, 23 ans de présence dans notre monde de création, c’est quelque chose !
      Je viens de faire ma petite commande, pour contribuer à leur maintien.
      Bises à toi, ma chère Laurence.

      J'aime

  6. j’ai relayé aussi mais je suis déjà abonnée et aux revues! Il faut garder nos belles revues et commerce… J’ai un mari commerçant, je sais que certaines périodes sont difficiles à remonter…

    J'aime

  7. J ai aussi quiltmania numéro 1. Simply modern l’a remplacé. Je vais prendre l’abonnement cela me permettra de l’avoir dès parution. J’avais eu l’info ce matin.Merci pour le rappel.

    Aimé par 1 personne

  8. Tout à fait d’accord avec cette analyse. Je suis une inconditionnelle de Quiltmania : j’ai la collection entière des 3 revues et beaucoup de livres et fidèle au PAF depuis 2011. Même remarque pour France Patchwork : presque toutes les revues réassorties au hasard de brocantes ou de ventes sur ebay. Au passage : super l’idée du challenge « Ensemble malgré tout ». Je participe.
    Mais je vais me pencher sur quelques achats en ligne ce week end. Bonne journée.

    J'aime

  9. c’est l’occasion, je viens de m’abonner à Quilmania et Simply modern dès que j’ai lu ton article, une façon agréable d’aider à maintenir ces éditions

    J'aime

      1. Bonjour Katell , Je me suis inscrite cette année à France Patchwork et à la revue et je recevais déjà simply vintage, je veux pas que nos chers journaux disparaissent alors j ai fait pour la première fois un geste je me suis abonné à simply moderne et quiltmania . C est peut êtres qu un petit coup de pouce… Bon courage à tous.

        J'aime

  10. Merci Katell pour ce bel article. Je n’étais pas abonné car j’aimais bien aller chercher mes revues en kiosque et si je prenais Quiltmania systématiquement, je ne prenais Simply Vintage ou Simply Moderne qu’occasionnellement. Mais j’ai envie de soutenir Quiltmania, à la fois pour leurs magazines mais aussi leurs livres et le magnifique salon de Nantes! Grâce à eux, j’ai découvert et rencontrer à Nantes ou ailleurs de nombreuses quilteuses qui m’ont beaucoup appris.
    Quant à France Patchwork, cela fait 2 ans (je crois) que je ne suis plus abonné car je m’en sentais assez éloigné du fait que je travaille et ne participe à aucun événement. Seul Brouage a été pour moi l’événement incontournable de FP. Il est peut-être temps de me réabonner aussi.
    Merci Katell pour tout ce que tu fais pour le patchwork en France.

    J'aime

    1. David, un grand merci pour ta gentillesse et ton soutien. Il est vrai qu’il t’est impossible de concilier ton emploi du temps avec celui des JA, je le sais bien… Voilà ce que c’est d’être jeune 😄

      J'aime

  11. En Ehpad depuis deux ans le 10 avril 2020 en plein confinement… mais s’il me manque 500 euros chaque mois pour la pension… j’ai toutefois gardé l’abonnement à France Patchwork et je participe le plus possible grâce à Sortir Plus… et j’ai plaisir de regarder la ruche des quilteuses. Participez au challenge « tous ensemble malgré tout », une couleur par semaine sans être contrainte d’une forme ou d’une dimension. J’ai accroché mes 4 carrés inspirés du Coronavirus dans mes 23 m2 et maintenant les soignants me demandent ce qu’ils vont devenir. Soignez-vous bien… allez voir vos médecins pour vous faire suivre… moi j’ai deux fils qui ont été en plein front. Ne vous abandonnez pas et eux non plus.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.