Arbres, Histoire du patchwork

Des Arbres de Vie d’une île paradisiaque

Les Abeilles font un vrai petit village de maisons à offrir aux quilteuses de Paradise, nous nous donnons encore une semaine avant d’expédier le tout à Cécile (Patchwork Inspirations). Kristine, Maïté, Evelyne, Christophe, Eliane, Andrée, Simone et moi avons déjà fait des blocs, d’autres arriveront vendredi prochain ! Toutes sont à 27 cm, c’est l’équerrage des photos qui fait paraître les deux dernières plus grandes 🙂



Autre idée du paradis, Caohagan, une petite île des Philippines où la vente de quilts joue pour un tiers dans l’économie locale. C’est une histoire racontée sur ce blog il y a plusieurs mois, que j’ai eu envie de raconter de nouveau à l’auditoire attentif des Bouches-du-Rhône la semaine dernière, vous pouvez la retrouver ici.

En relisant l’article, je me suis aperçue que je n’avais jamais publié les quilts promis !

Alors voici ces Arbres de vie que j’ai choisis parmi des dizaines de quilts aux thèmes variés, parce que le symbole me plaît tout simplement. Je ne m’en lasse pas, ils sont intemporels comme les Arts Premiers, gais comme des quilts modernes d’aujourd’hui, spontanés comme des quilts afro-américains… Bref je les aime, les beaux cadeaux de mon mari❤️!

Le premier est fait par NARDA, il a la couleur de l’année en fond principal (voir la nuance corail vivant de Pantone ici).

Sous le doux soleil hivernal les couleurs font bien plus pâles qu’en réalité.

Comme tous les autres quilts, tout est cousu main hormis le biais rouge qui ferme le sandwich. Des broderies au coton perlé enrichissent le dessin, les tissus sont choisis avec beaucoup de liberté. Tous ne me semblent pas être 100% coton, mais l’ensemble est extrêmement harmonieux et très bien fait.

Le second a été créé par AKANG, un des hommes quilteurs de l’île.

Ici le fond principal est jaune pâle. Même si le patchwork est de guingois, élément décoratif sympathique, le quilt est parfaitement équerré et les manchons sont cousus. On a affaire à des connaisseurs !

A l’évidence le quilteur a l’œil artistique, l’harmonie des bandes d’encadrement l’atteste et les appliqués sont vraiment réussis.

Vous le remarquez, tous les quiltings sont faits de la même façon, des lignes parallèles de 1 cm d’écart. C’est justement le nouveau quilting à la mode chez les artistes américaines mais… à la machine à coudre !



12 réflexions au sujet de “Des Arbres de Vie d’une île paradisiaque”

  1. J’avais aimé cette exposition à Sitges, et nous avions eu la chance que tu nous montres tes achats lors de notre rencontre. Mais je les apprécies encore plus aujourd’hui surtout le second avec la petite maison, les chiens, la vie ….. Et j’aime son côté libre, un peu de guingois qui se moque des conventions !

    J'aime

    1. Oui c’était drôle, j’étais si heureuse de ces quilts que je les ai déployés pour vous les montrer en plein milieu de la rue !
      Cette expression libre est jubilatoire, je suis bien d’accord !

      J'aime

  2. Bravo pour les bâtisseurs du Sud-Ouest! Et j’ai grand plaisir à revoir tes arbres de vie et tous leurs détails. Ils me font sourire, ils me font du bien. Ils sont beaux et si vivants!

    J'aime

  3. Très belle histoire et tes quilts sont magiques , j’ aimes beaucoup . Nous aussi en Bretagne on bâti des petites maisons pour la Californie , j’ attends des blocs et ensuite j’ envoie à Cécile . Bon weekend , bises

    J'aime

  4. Magnifiques quilts …j’aime tout particulièrement le second !
    Par avance, un énorme merci pour vos blocs de maisons ! Elles sont toutes superbes !

    J'aime

  5. J’aime particulièrement le deuxième, il est plein de bonne humeur et – j’ai eu la chance de pouvoir l’admirer de très très près le we dernier – exécuté avec beaucoup de soin. Quant aux maisons, j’en suis à ma sixième et espère les envoyer bientôt (il manque encore des petits détails !). Bonne semaine. Bises Ursula

    J'aime

    1. Tu as raison, ces quilts transmettent de la bonne humeur !
      Je suis sûre que tes maisons sont adorables et aideront les Californiennes de Paradise à surmonter leur traumatisme.
      Merci Ursula… et ravie de t’avoir rencontrée !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.