BeeBook, Partage de réussites, Stage

Les coulisses de BeeBook

Ce livre intrigue !

couv-beebook-page-001

Je ne sais pas si c’est habituel – c’est mon premier livre ! – mais je reçois de nombreuses questions sur son contenu, sans doute parce qu’il est en pré-vente. Alors aujourd’hui je vais répondre à quelques interrogations, car c’est mon dernier article sur le blog avant la fin de la souscription (le 15 mai).

J’ai la chance d’avoir pu construire mon livre comme je le souhaitais, grâce à la confiance de Monique Lopez-Velasco qui a pour responsabilité de faire de mes écrits un bel objet, un LIVRE ! Mais sans elle, BeeBook n’aurait jamais eu le fond et la forme que vous allez bientôt découvrir. Elle et Nicole, les BeeBook Girls, ont su m’alerter dès qu’une phrase était bancale, une donnée chiffrée fausse, et bien plus encore. Elles ont été à mon écoute d’une manière remarquable tout en connaissant tout ce que j’ignorais du monde de l’édition. Un vrai bonheur de collaboration !

Moi qui aime savoir d’où viennent les choses, j’ai consacré un gros quart (un petit tiers 😉 ?) à dérouler le fil de l’histoire du patchwork. C’est forcément incomplet, j’aurais pu écrire les 148 pages sur ce sujet qui me passionne, mais le livre serait devenu un essai ou un mémoire élitiste. Je traduis : un pavé qui n’intéresserait pas grand monde. Alors j’ai écrit cette partie de BeeBook pour partager ce qui, je crois, permet de situer l’art du patchwork dans une juste perspective.

On me le demande souvent : non, je n’ai pas compilé les articles de ce blog, cela aurait été un tout autre ouvrage ! Vous n’allez pas payer pour quelque chose qui existe gratuitement sur internet.

Après cette partie historique qui me tenait à cœur, arrive l’autre versant du livre où sont présentés 23 modèles, bien plus que la plupart des livres de patchwork. Comme pour ce blog, j’aime, dans BeeBook, filer la métaphore avec l’ambiance d’une ruche : une quinzaine d’Abeilles vous présentent des créations. Les quilts sont expliqués parfois avec grande précision, d’autres plutôt avec des explications de processus agissant comme des activateurs d’idées. Cela pourra vous dérouter, mais c’est le moment de prendre des initiatives, de modifier le modèle, d’interpréter l’idée autrement. Non, ce n’est pas difficile, il suffit de se lancer ! Faites-vous confiance et dans BeeBook, nous vous donnons toutes les clés techniques pour, ensuite, vous aventurer dans la création.

Les quilts présentés sont essentiellement simples, conçus avec des bases pédagogiques faites pour vous inspirer. C’est un choix de montrer des quilts majoritairement à la portée de toutes, au risque qu’on nous le reproche. Nous voulons enclencher votre goût de la créativité, pas vous impressionner avec des réalisations époustouflantes.

Nous laissons de côté la vieille querelle du patchwork et du matelassage faits à la main ou à la machine ; chez nous les deux coexistent en fonction de l’envie du moment ou du rendu souhaité. Nous expliquons nos choix, à vous de décider ce qui va le mieux pour vous.

Voulez-vous des exemples ? Non, pas de modèles, mais de réalisations créatives! Vous en avez déjà vu, issus de stages ou de JA, dans cette rubrique : Partage de réussites.

Du stage Université France Patchwork donné en juin dernier à Angers, j’ai reçu des photos de réalisations fort différentes encore une fois :

Nicole Marchini a découvert cet univers de lâcher-prise, de créativité et ce stage lui a ouvert de nouveaux horizons !
Je me souviens de l’enthousiasme d’Annick Magnier : plus de règle, plus d’obligation, tout peut s’arranger !
Michèle Andres a fait une maison, toute de guingois et pourtant bien structurée, ce qui lui confère un esprit un peu fantastique. Mais qui habite cette maison ? Le chat qui veille donne une toute nouvelle ambiance à ce quilt.
Depuis le stage, Bruna Arnould se dit moins intimidée, plus à l’aise avec sa machine à coudre. Sa réalisation est particulièrement harmonieuse, n’est-ce pas ? Découvrez son univers sur instagram @brunaarnould
Au-delà des mers Annick Courtieu.jpg
Au-delà des Mers, d’Annick Courtieu. Hommage à son père, né au moulin David de Pont-Aven (peint par Gauguin), d’où les moulins. Les divers tissus rappellent les séjours de sa famille au Gabon, à Tahiti et ailleurs. Annick fait ses quilts comme on raconte une histoire, c’est ce que j’aime, qu’on mette de soi dans ses créations !

Vous voyez donc comme le même stage mène à des quilts bien différents ! Avec mon livre, c’est le même esprit, vous motiver pour mettre votre grain de sel dans chacun de vos ouvrages.

Chaque stagiaire de ce stage d’Angers avait participé à un quilt collectif, La Ruche Angevine, photographié dans BeeBook et qui sera dévoilé à Vichy le 15 juin.

Un dernier exemple pour aujourd’hui :

Dès le lendemain d’un stage avec Kristine et moi, Elizabeth Léonard a utilisé ses essais pour en faire un superbe coussin. Je suis ravie que cette chère amie d’Ariège ait découvert ainsi une expression qui lui convient parfaitement, et je crois qu’elle continue dans cette voie !

Qui sont les Abeilles de BeeBook ?

Simul et Singulis, être ensemble et être soi-même, c’est une devise qui convient bien aux Abeilles… Nous ne l’avons pas inventée, c’est celle de la Comédie Française dont la Maison s’appelle la Ruche !

Les Abeilles qui vous proposent des modèles sont en majorité les filles de la Ruche des Quilteuses, des environs de Toulouse. S’y ajoutent quelques amies plus éloignées géographiquement avec qui nous partageons les mêmes valeurs, elles enrichissent généreusement la variété des modèles. S’y retrouvent une multi-primée et une célèbre auteure, une disciple connue de Gwen Marston, d’autres grands noms et des inconnues : chacune a participé avec la même gentillesse, la même patience, la même bienveillance. L’écriture de ce livre a été un vrai bonheur, même si parfois ce fut un crève-cœur de ne pas retenir tel ou tel modèle… J’avais une liste de projets bien trop longue, 35 quilts… Les choix n’étaient pas évidents, mais ce qui a primé c’est la nouveauté apportée, la petite ou grande idée qui rendait le quilt intéressant dans la perspective de BeeBook

Ce quilt-en-devenir s’appelait Silverton, puis Dancing Queen sur ma liste. Je n’ai pas pris le temps de le terminer puisqu’il n’y avait pas de place pour lui. Mais je l’aime et il sera un cadeau pour mon fils. Son titre sera finalement Musical Stars. A noter que nous avons fait en sorte d’avoir des titres de quilts en français, même ceux venant d’Outre-Atlantique (le titre du livre en anglais suffisait bien…) et celui-là résistait… C’était un signe !

Nous avons eu plusieurs fois la désagréable impression de ne pouvoir pousser les murs (comprenez : d’ajouter des pages) pour des quilts qui avaient légitimement leur place, mais avoir des règles est nécessaire, en édition comme ailleurs. Vous verrez ces quilts tôt ou tard sur ce blog, tout n’est pas perdu !

A votre tour avec BeeBook, devenez une Abeille, une quilteuse active et créative ! Cette fin de semaine, lundi au plus tard, envoyez votre souscription si vous souhaitez profiter du tarif préférentiel.
Toutes les informations complémentaires sont ici.

 

15 réflexions au sujet de “Les coulisses de BeeBook”

  1. Je me languis de le recevoir…Il aura une place de choix dans ma bibliothèque de livrs de patchwork-art textile-couture-broderie-tricot-boutis déjà bien fournie !!
    Bonne journée
    Catherine

    J'aime

  2. Belle histoire… Merveilleux projet qui arrive à sa fin… J’imagine tout à fait ce que tu as pu vivre avec le talent et le perfectionnisme de Monique et Nicole.
    J’attends Vichy avec impatience!

    J'aime

  3. En écrivant ton article, tu attise encore plus notre curiosité. Je ne vais pas décompter les jours qui me séparent de la réception de ton livre mais trépigne d’impatience.
    A bientôt.

    J'aime

  4. J’attends avec impatience ce livre qui ne me promet que du bonheur…et merci de me faire saliver encore plus à la lecture de ces » Coulisses de Beebook »…

    J'aime

  5. C’est toujours passionnant de voir comment d’un même stage, les idées fusent et les personnalités s’expriment. Vivement la sortie du BeeBook 😉 Je suis très impatiente de le découvrir!

    J'aime

  6. Coucou Katell, surprise et ravie de voir « Au delà des mers » dans ton article de présentation!!!
    Je l’ai fini lundi soir: quilting et broderie main…
    J’ai posté ma souscription hier, persuadée que cet ouvrage sera passionnant et inspirant.
    Merci pour tous ces partages et merci à France Patchwork de s’être lancé dans cette nouvelle aventure.
    Avec toute mon amitié, au plaisir de se revoir.

    J'aime

  7. Je suis très impatiente de découvrir ce BeeBook (comme beaucoup d’autres j’imagine!!) concocté avec amour et sérieux.

    J'aime

  8. Je l’attends avec impatience …… et pour les quilts qui n’ont pas eu de place et bien…… un 2ème livre s’impose !!!! :)))))

    J'aime

  9. J’ai vraiment hâte de découvrir ton Beebook. Intéressant de voir les quilts créés après le stage à Angers, ils sont tous superbes .

    J'aime

  10. Merci beaucoup Katell pour ce livre que j’ai hâte de recevoir… J’ai posté hier mon chèque de souscription, je trépigne. Merci aussi pour ce blog, son ton, son dynamisme, et toutes les découvertes que tu nous y offres ! Bravo !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.