Blog, Expression de délégation FP, France Patchwork, Mola, Oiseaux

Expressions de délégation FP

France Patchwork est une association faite pour et par les quilteuses et quilteurs, passionnés, artistes ou simplement adeptes d’un loisir créatif sympathique où artisanat textile et rencontres rendent la vie plus belle. Au fil du temps, FP a créé une organisation relativement complexe et complète pour satisfaire les adhérents : magazine exceptionnel, concours, expositions, Journées de l’Amitié… Certaines adhérentes offrent de leur temps et de leur savoir-faire, s’impliquant en faisant partie d’une Délégation, trait d’union entre le Bureau (alias les Céates, membres du CA, élues pour 4 ans renouvelables, elles aussi bénévoles) et les adhérents de leur département. Les déléguées et leur équipe ont quelques obligations, quelques recommandations, mais ont aussi beaucoup de latitude pour imprimer de leur touche leur passage dans cette organisation.

Information et communication, essentielles dans une association !

La communication est essentielle pour faire connaître les activités locales et nationales – voire internationales – de l’association. Au niveau local, chaque délégation écrit donc un bulletin, jadis expédié par la Poste à tous les adhérents du département ; grâce à internet, on fait de substantielles économies d’impression, de papier et d’affranchissement. D’un département à l’autre, d’une délégation à l’autre, la communication prend maintes formes ; on a par exemple en Occitanie occidentale un bulletin régional, le Patch d’Oc, et des blogs de délégation rendent de grands services. Certains bulletins s’apparentent à une publication professionnelle, d’autres contiennent juste l’essentiel : les rendez-vous départementaux, si chers aux adhérents ! N’étant pas née de la dernière pluie, je sais bien que seule une petite minorité lit le bulletin départemental en entier, quelle que soit la qualité de la publication. Alors bulletin élaboré ou succinct, les deux coexistent et se défendent, ce qui laisse aux délégations la liberté d’expression en fonction de leurs envies – et c’est très bien !

En Alsace en septembre dernier, l’ancienne délégation du Bas-Rhin a attiré mon attention sur la qualité des reportages de la déléguée actuelle, Catherine Kalmar. Effectivement, sa publication trimestrielle est très complète sur la vie de FP, mais elle s’investit également dans des articles de haute tenue… Déjà, le Patch et Tchache (bulletin de FP67) de l’équipe précédente était très abouti : les adhérentes de ce département sont bien chanceuses ! Ces articles ont une vie bien éphémère, lus bien sûr par les heureuses destinataires, mais je trouve qu’ils méritent une seconde vie… Aussi ai-je proposé à Catherine K. de publier une sélection de ses articles passés.

Alors quelques mardis de suite, vous pourrez lire Catherine Kalmar dans la Ruche des Quilteuses, article de fond, fiche de lecture ou autre et pour inaugurer cette collaboration, voici un des exercices littéraires qu’elle affectionne, le pastiche : 

La cage aux oiseaux et aux idées

De Pierre PERRET

 

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux
Regardez-les s´envoler c´est beau
Les enfants, si vous voyez
Des p´tits oiseaux prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté.

Un p´tit dé à coudre
Et trois goutt´ d´eau dedans
Au d´ssus du perchoir,
Un os de seiche tout blanc
Et un petit piaf triste de vivre en prison
Ça met du soleil dans la maison 


C´est c´que vous diront
Quelques rentiers vicelards
Des vieux schnocks
Qui n´ont qu´des trous d´air
Dans l´ cigare.
Une fois dans vot´ vie,
Vous qui êtes pas comme eux
Faites un truc qui vous rendra heureux !

Si vot´ concierge fait cui-cui sur son balcon
Avec ses perruches importées du Japon Ses canaris jaunes et ses bengalis
A vot´ tour faites leur guili-guili.

Sournoisement exclamez-vous
 » Dieu! quel plumage!  »
Mais chère Madame
On vous demande au 3ème étage.
Et dès que la bignole aura l´dos tourné
Même si on doit pas vous l´ pardonner

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux
Regardez les s´envoler, c´est beau.
Les enfants si vous voyez
Des p’tits oiseaux prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté…

Pastiche de C.K.

Ouvrez, ouvrez la cage aux idées,
Regardez-les s’envoler, c’est beau.
Mes amies si vous avez
Des p’tits projets prisonniers,
Ouvrez-leur la porte vers la liberté…

Un p’tit dé à coudre
Et deux ou trois bouts de fil
Un p’tit carré d’étoffe
Et une bonne aiguille
Un peu de courage et une belle idée,
Vous v’là sur les rails d’un beau projet…

Un ou deux ronchons pourraient tenter, c’est vrai,
D’vous faire croire que c’est laid,
Qu’ l’idée est dépassée
Qu’le tissu n’est pas celui
qu’il fallait utiliser
Mais si ça vous plait, qu’est-ce que ça fait ?

Tous les rabat-joie,
N’sont pas de bons conseils
Faut pas les écouter,
Font pas forcément des merveilles.

Moi je vous le dis,
Puisque tout est permis
Si vous trouvez ça beau
Et bien c’est l’essentiel

Ouvrez, ouvrez la cage aux idées,
Regardez-les s’envoler, c’est beau.
Mes amies si vous avez,
Des p’tits projets prisonniers,
Ouvrez-leur la porte vers la liberté…

Les oiseaux en cage ne sont-ils pas bien moins nombreux depuis cette chanson ? Je l’avais déjà évoquée par ici. Tout le monde la connaît et tant d’enfants, voulant bien faire, ont libéré des oiseaux exotiques, incapables de se débrouiller chez nous…

Survolons à présent quelques merveilleux quilts aux oiseaux appliqués : diverses techniques, divers continents, mais toujours la beauté des animaux faits pour être libres…

Restons temporairement en Alsace avec Béatrice Bueche, artiste alsacienne qui s’inspire de la beauté de la Nature. Son Toucan nous transporte en Amérique du Sud d’un coup d’aile !
Volons vers l’Extrême-Orient avec Les hirondelles sont de retour en Asie, d’Évelyne Carrasco, ici un détail de ce quilt expliqué dans BeeBook. On y retrouve l’esprit zen du Japon…
Alliance inattendue de l’exubérance des perroquets dans la jungle, l’art de la Mola et la créativité de la Japonaise Fumiko Nakayama (photo Pour l’Amour du Fil 2015).
À présent c’est l’Afrique, et plus précisément les artistes du Caire (Tentmakers of Cairo), qui nous offrent cette adorable scène… (photo à Labastide-Rouairoux, La Fête du Fil 2019)

D’autres oiseaux en suivant ce lien : Oiseaux dans la Ruche des Quilteuses.

🐦🐥🐧🦩🐓A bientôt 🦆🦃🦅🕊🦢🦜

21 réflexions au sujet de “Expressions de délégation FP”

  1. Merci Katell.c toujours un bonheur au petit matin de te lire et d admirer les œuvres photographiées et commentées
    Merci aussi à toutes ses artistes .poursuivez la libération des oiseaux😉
    Maryline

    J'aime

  2. Merci pour ce bel article ! Je fais partie de celles qui lisent les bulletins France Patchwork de bout en bout, mais sans mérite, car j’adore lire! Allier ainsi deux de mes passions lecture et patch j’en profite! Le poème revisité par Catherine K. est bien représentatif de certains «  problèmes » très subjectifs, que l’on rencontre sur ce que l’on considère comme le « beau » ou pas, Bravo a elle !
    Bonne journée

    J'aime

    1. Les déléguées s’adressent à un public fort varié, même s’il y a une unité géographique. Je rends aussi hommage ici aux Céates qui laissent les équipes faire comme bon leur semble, car les délégations, elles aussi, sont uniques !
      J’ai été touche par la plume de Catherine, d’où notre collaboration pour quelques mardis !
      Bonne journée aussi Anne Marie !

      J'aime

  3. Bel article (comme tous les autres !!) lu ce matin en me levant. Il est 6h 27 et je ne sais pas comment la précédente commentatrice a fait pour écrire à 7h25 !! Je suis d’accord pour que soit créé un vaste blog où l’on trouverait tous les bulletins des autres régions, surtout s’ils ont le charme de celui du Bas-Rhin.
    Bonne journée à toi Katell et à toutes et tous les passionnés d’art textile.

    J'aime

    1. Ah l’histoire des horloges… Je dois recaler les horloges effectivement… D’abord la maison, puis la voiture, en dernier le blog !
      Il existe une plateforme de bulletins, réservé aux déléguées, pour les informer, donner des idées, c’est très bien. Mais je crains les effets pervers de plus de diffusion, des comparaisons qui n’ont pas lieu d’être, des réclamations… Il y a pourtant effectivement quelque chose à faire : une place dans le magazine pour une sélection d’articles de bulletin ? Des PDF mis sur le Forum FP sur Facebook ? Il y a de nombreuses possibilités, il faut être prudente avec les solutions… Les codes d’abonnements qui plombent les comptes de notre association semblaient sûrement une bonne idée en son temps !
      Bonne journée !

      J'aime

  4. Merci de nous rappeler toute l’importance de France patchwork et de tout le merveilleux travail qu’accomplissent les bénévoles.
    Merci également à Catherine Kalmar pour cette touche positive sur le patchwork. Qui nous rappelle que le patchwork n est pas qu’une affaire de goût mais aussi de plaisir .Une thérapie bien nécessaire par les temps qui courent.
    La cocotte de kiev

    J'aime

  5. Je ne suis pas adhérente de FP mais je les suis de loin en loin,et je lis vos messages de très près. ….merci pour le partage d’aujourd’hui et ce pastiche qui pourrait s’appliquer à tous les ouvrages fait-main et fait-coeur,,,merci

    J'aime

  6. C est vrai qu on l attend notre petit journal…les expos a venir,les reportages sur celles que nous avons ratées les petites astuces.un lien essentiel avec l association.
    J adore la réécriture de la chanson de P.Perret par Catherine…quel talent
    Belle journée a toutes mes amies patcheuses

    J'aime

    1. Le bulletin reflète si bien la vie de l’association au niveau local et montre le dynamisme des bonnes volontés qui font vivre France Patchwork ! J’en profite pour remercier celles qui sont sur le point de prendre la relève… Au hasard, merci Nadine !

      J'aime

  7. Très bonne initiative , la communication et les échanges sont essentiels dans toute vie et en particulier dans notre univers textile et créatif . Le reportage photographique est très réussi et me rappelle un bon souvenir celui des tent maker du Caire que nous sommes allés voir chez eux dans un lieu magnifique : une grande halle et tout plein de petites échoppes , à l’écart des circuits touristiques , quel régal !😘

    J'aime

  8. Merci pour ce partage Katell et bravo à Catherine pour son pastiche. j’ai déjà entendu des échos très positifs du bulletin du 67 alors j’attends avec impatience les mardis à venir 😘

    J'aime

  9. bravo à Catherine et aux autres déléguées. Difficile de trouver des déléguées pour nos départements de région parisienne où les femmes travaillent sans doute plus et avec des temps de transport conséquent. Mais je pense que le site de FP devrait aussi contenir quelques articles de ces bulletins régionaux. Les codes qui plombent les comptes? pas compris . pas grave je sais que c’est un sujet qui fâche.

    J'aime

    1. Tu peux être adhérente à FP en code 0 (tu ne reçois pas la revue) ou en code 1 (tu es abonnée à la revue en plus). Or il y a des frais incompressibles pour faire la revue pour faire la revue, + il y a d’exemplaires, moins ça coûte cher. Le code 0 enlève de potentiels adhérents avec revue. La bascule s’est faite l’année dernière, le bilan est cette année dans le rouge…

      Oui la région parisienne est difficile à animer, pour les raisons que tu évoques. Bises!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.