10 ans avec Neelam, Bee quilteuse

Les Chemins de Traverse avec Neelam

Bonjour ! Vous souvenez-vous du mois d’avril avec la célébration des 10 ans de Neelam et de la Ruche des Quilteuses ?

Si j’avais pu alors vous montrer le quilt My Happy Place terminé en 4e semaine des festivités, celui de 2e semaine était resté non fini.

Les 49 blocs rendaient bien ensemble, mais j’ai aimé agrandir ce beau bébé avec, toujours, mes chutes de tissus Neelam. D’un top carré de 7 blocs, je suis passée à 10 blocs, donc 100 blocs en tout. J’ai même hésité à continuer, mais 145 cm de côté c’est parfait ! Le voici, alangui dans un amélanchier du Canada dont je veille, jour après jour, la maturation des fruits. Cette année, ils ont été bien abîmés par les gels tardifs…

Je l’ai quilté très simplement à la machine et j’ai ajouté une petite bordure de tissus clairs. Le dos est une housse de couette dont j’ai profité pendant plus d’un an, et avant la lassitude et l’usure du tissu, je l’utilise pour plusieurs dos de quilts ! Le rapport qualité/prix est imbattable, le coton est toujours beau et lavé plusieurs fois. Quant à la bordure de finition, j’ai opté pour la variante invisible (expliquée dans BeeBook !).

Fin mai, une balade dans le Lot nous a conduits vers un charmant jardin clos à la médiévale. J’y ai trouvé l’écrin pour photographier My Happy Place et Les Chemins de Traverse :

Les vieilles pierres accueillent si bien ces quilts en tissus Neelam ! Vous pouvez commander des tissus, des kits et bien d’autres articles sur leur site.

Et pour ne pas que des fous nous renversent,
On prenait les chemins de traverse
Même s’ils ne sont jamais les plus courts…

Sous la pleine Lune immobile…

Francis Cabrel

Avec le recul, je me rends compte que ces deux titres de quilts dévoilent mes préoccupations actuelles – et les vôtres aussi peut-être. J’ai la sensation que le monde va vers du « moins bien », l’optimisme n’est plus une composante de la vision de l’avenir. Nous n’avons plus le sentiment exaltant que nos enfants auront une meilleure vie que nous, que leur bonne voie est de bien travailler, avoir de bons diplômes pour être en situation confortable, même si intimement, j’ai toujours préféré que mes enfants réussissent LEUR vie plutôt que réussissent DANS leur vie. Le temps est fini où nous nous réjouissions du progrès (un mot disparu des discours et de nos conversations). A la place, nous mettons en avant les innovations, pour réparer ou remplacer ce qui ne va plus. Le progrès n’est plus enviable, il est devenu source de nos soucis. Alors l’envie d’une Happy Place, un refuge comme ce petit village de tipis, exprime cette inquiétude. De même, Les Chemins de Traverse -outre l’hommage à Francis Cabrel, Gascon tranquille hors de l’agitation médiatique- montre encore l’envie de vivre en marge des grandes routes actuelles. Je garde en mémoire divers récits de Sylvain Tesson, ainsi que le livre que je suis en train de lire, Le Chemin des Estives de Charles Wright, extrêmement bien écrit.
Arthur Rimbaud, l’homme aux semelles de vent, accompagne ces deux écrivains.

Faut-il donc succomber à la nostalgie et la peur de l’avenir ? C’est un réflexe que je n’avais pas, mais je le sens pointer du nez, ce ne sont pourtant pas de bonnes compagnes. Je crois qu’il faut entretenir régulièrement son enthousiasme de l’instant présent, son émerveillement des choses simples pour se préserver des peurs. Pour moi c’est faire des balades dans la nature, lire, quilter… et rencontrer des personnes avec qui communiquer sincèrement, joyeusement et positivement si possible, amis ou inconnus !

Sous le vent d’autan…

Je les aime beaucoup, mes chemins de traverse. Ce quilt me rappelle de très bons souvenirs avec Émilie, la créatrice de Neelam, et aussi l’envie de prendre la route ou simplement le chemin, ce qui est de nouveau permis ! Un quilt en tissus artisanaux comme ici mérite de finir en plaid, car la fibre au toucher est, comment dire… authentique. Une vraie sensation de bien-être. Je n’ai pas encore cousu de vêtements avec ces tissus, mais j’ai déjà plusieurs écharpes et on les oublie, leur contact à la peau est si naturel !

Dans un magnolia persistant où la première fleur vient de s’épanouir… Quel parfum !

Nous sommes très heureuses de pouvoir vous confirmer que la fête aura bien lieu à Lacaze dimanche 27 juin dans le Tarn ! Vous y verrez nos dernières créations, ainsi qu’une exposition France Patchwork sur le thème des Jardins à laquelle nous prenons part également, une exposition des Filles du Rouvray, des broderies d’Afghanistan et des surprises !…

La joie de nous retrouver va nous aider à reprendre espoir !

Nous présenterons nos quilts les plus récents, plutôt que les quilts de BeeBook (expo prévue l’année dernière…) mais notre joie de vous revoir est intacte !

Ne manquez pas ces retrouvailles ! La Ruche des Quilteuses sera presque au complet, nous vous y retrouverons avec tant de plaisir !

23 réflexions au sujet de “Les Chemins de Traverse avec Neelam”

    1. J’avais lancé les quilts-météo fin 2019, intuitivement consciente d’une année charnière. Evidemment, je n’imaginais pas un virus mondial… mais directement et indirectement, nous ne retrouverons pas la vie d’avant. A nous de la faire belle malgré tout, cette vie. Ou d’exprimer, de prendre conscience des vraies priorités. Je ne me situe aucunement ici dans la politique pure et dure, plutôt dans des axes à favoriser pour se sentir bien, malgré tout, ensemble. Les femmes ont une grande influence dans leur entourage, un jour peut-être nous changerons vraiment le monde, vers du meilleur bien sûr !

      J'aime

  1. Des quilts simples mais si réussis , encore BRAVO Katell.
    Que j’aurais aimé venir faire un tour à Lacaze, mais quel dommage que cette manifestation se télescope avec des élections…
    Une autre fois peut-être.

    J'aime

    1. Ah ça, j’ai bien pesté quand les élections ont reculé d’une semaine !!
      Pour l’année prochaine, le programme est déjà bien avancé et j’y serai encore, cette fois avec des quilts-météo, avec un focus sur ceux du Sud-Ouest. Encore une fois, ce sera la fête au village !

      J'aime

  2. Qu’ils sont beaux tes 2 nouveaux quilts et qu’ils représentent bien notre état d’esprit actuel: savourer des choses simples, authentiques et faites avec passion pour nous faire oublier la morosité actuelle, résultat de la vie trépidante d’avant!

    J'aime

    1. Ma sœur Véronique fait partie des citadins de toujours, qui pour la première fois vit à la campagne (depuis le début de cette année). Une de ses réflexions m’a marquée : pour la première fois, elle ne cherche pas à partir en vacances (de préférence au bout du monde comme elle faisait auparavant, pour se ressourcer), elle a tout le bonheur du monde sur place, près du Golfe du Morbihan !! Une vie plus simple, plus authentique, plus vraie.
      Après la pluie le beau temps, bonne journée la Marmotte Rousse !

      J'aime

  3. J’aime beaucoup les deux derniers quilts avec les tissus Neelan. Je porte depuis Noël deux très jolies écharpes de chez eux. J’aimerai avoir votre compétence pour harmoniser tous ces beaux tissus. Le résultat est magnifique !

    J'aime

    1. Il est vrai que j’ai une grande variété de tissus Neelam, mais les accords se font très facilement. Et Emilie a le chic pour associer les tissus dans ses harmonies toutes faites… Il suffit de se lancer avec confiance !
      Je confirme, leurs écharpes sont très agréables à porter ! Vivement les prochains Salons pour les retrouver !

      J'aime

  4. Bonjour Katell. Est-ce le cadre qui magnifie tes quilts ou bien tes quilts qui magnifient le cadre ? Une parfaite symbiose.
    Tout comme toi je suis partagée entre crainte et enthousiasme pour le futur. Je crois que même les plus solides sont fragilisés. Pour l’instant c’est l’envie de simplicité qui s’impose sur le reste.
    Bonne journée 😘

    J'aime

  5. Mais quelles merveilles tes quilts !! Les tissus y sont pour beaucoup mais ta « patte » aussi…Je suis ravie que Lacaze ait lieu ! Profite bien, nous avons tellement besoin d’échanger en vrai !!
    Gros xoxo mon amie !

    J'aime

    1. Ton enthousiasme est contagieux Cécile ! Oui j’attends avec impatience de retrouver les amies occitanes à Lacaze, et puis en septembre il y aura l’Alsace, Nantes… Que du bonheur !

      J'aime

  6. Bonjour Katell, Je suis assez triste de ne pouvoir aller à cette exposition qui va être magnifique, je n’en doute pas. Vos visiteuses ne savent pas le bonheur qu’elles ont .Bravo pour votre travail toujours magnifique. Amitiés

    J'aime

    1. Si l’horizon s’éclaircit, nous aurons d’autres occasions d’exposer, de nous rencontrer… L’important est que les quilteuses restent motivées, qu’elles ne lâchent pas cette activité qui leur a tant apporté par le passé. La reprise va dépendre de chacune d’entre nous. Il faut que nos associations survivent, que nos magazines continuent d’être publiés et que nos magasins ne ferment pas définitivement…

      J'aime

  7. Bon, d’abord, j’adore l’idée de prendre des photos de quilts lors d’une balade; je suis toujours en vadrouille, je devrais faire ça. Notre sud- ouest regorge de tant de beaux lieux, même modestes.
    Enfin, je constate que je ne suis pas seule à voir ce monde se déglinguer, devenir violent, agressif, intolérant. C’est désolant!!
    Je crois comme toi que pour se préserver de cette morosité, il faut juste profiter du présent, le savourer, ne pas penser à l’avenir…Mais quand on a des petits-enfants, on s’inquiète….Nous sommes impuissants, on fait juste, chacun de notre côté ce qu’on peut….
    NB mon quilt aux feuilles a paru le 22 mai……….Je suis passée à autre chose, mais merci pour l’inspiration stimulante!!!

    J'aime

    1. Oui samedi j’ai encore découvert de tout petits villages dans le Lauragais, où il fait si bon vivre sans doute ! Les habitants rencontrés sont adorables. Cela redonne le moral de voir cette qualité de vie belle et simple.
      Ton « esprit de forêt » m’a entièrement conquise, ainsi que la vibration des couleurs qui donne envie de respirer le bon air à fond !

      J'aime

  8. Quel plaisir de te lire. J’adore le quilt des « chemins de traverse ».
    Et comme je partage tes opinions concernant le monde d’aujourd’hui et les inquiétudes que l’on peut avoir concernant le monde de demain. Restons malgré tout optimistes.

    J'aime

    1. Oui, la bonne attitude est d’être optimiste, mais nous voudrions pouvoir guérir à la fois le mal-être, l’escalade de violence, le changement de climat, les excès de la mondialisation, etc. C’est finalement nos connaissances qui tendent à nous rendre malheureux, ceux qui vivent loin des médias se portent bien mieux… Je ne sais pas vivre sans informations, sans livre, mais je constate !
      Nous allons, j’espère, trouver un nouvel équilibre sociétal, cette décennie sera cruciale.

      J'aime

  9. Que ces quilts sont beaux ainsi que leurs cadres !
    Et de nouveau , vous avez la faculté d’énoncer clairement ce que je pense tout comme vous .
    Merci et faisons chacune notre part comme le colibri .

    J'aime

    1. Oui, c’est important de savoir que nous pouvons/devons agir nous aussi ! Mais les grands équilibres ne se feront pas sans une volonté politique, et c’est ce qui m’inquiète.
      Je suis pourtant optimiste en voyant l’énergie positive déployée par Joe Biden : élire un « vieux » qui n’a pas d’ambition de faire carrière après son mandat lui permet d’être audacieux ! Voyons la suite…

      J'aime

  10. Comme toujours, tes quilts sont superbes et tes pensées inspirantes. Je vous souhaite à toutes et tous beaucoup de plaisir à Lacaze. Quel bonheur que celui de retrouver les chemins, non de traverse, mais des expositions.

    J'aime

  11. le sentiment que tu décris a déjà existé après la seconde guerre mondiale, en donnant naissance à des romans tristes mais il y a eu aussi une vision d’un avenir meilleur … Il faut s’accrocher et se concentrer sur les bonnes choses en progrès…

    J'aime

    1. Oui, nous avons des progrès indéniables ! Ce qui m’étonne, c’est que nous ne sortons pas d’une guerre terrible de plusieurs années. Quel impact ont eu ces confinements, ces arrêts de l’économie, ces informations non-stop ! Ce sera longuement étudié plus tard, j’en suis certaine.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.