Lever de soleil sur Quatre Accords/2

Mon Lever de Soleil est terminé ! Il s’impose avec le centre brodé afghan et des phrases qui me parlent. Je suis allée chez mon amie Caroline, à La Garoffe, pour faire de belles photos dans son cadre enchanteur :

Une lectrice m’a demandé comment quilter avec du coton perlé. Personnellement, je fais des gestes proches de la couture à la japonaise et du sashiko (je crois !), geste spontané de beaucoup d’entre nous pour coudre : l’aiguille est bloquée par le dé et je bouge le tissu plutôt que l’aiguille. Rien de sorcier, mais le geste est complètement différent du quilting à la main traditionnel (voir la technique d’Esther Miller par ici : 1 et 2).

Suivez ce lien vers Facebook pour une petite vidéo d’amateur postée un peu plus tôt cette semaine, montrant ma manière de quilter en toute décontraction : ICI

J’adore cette charrette bleue… toujours à La Garoffe.

Quant au marquage en vue du quilting : pour faire une ligne droite ou des courbes, j’utilise le hera marker de Clover, sans aucun risque, mais pour écrire les phrases, j’ai pris un stylo FRIXION qui s’efface à la chaleur (au fer à repasser).

Comme je vous l’ai raconté il y a quelques jours, broder les Quatre Accords Toltèques m’a incitée à rechercher qui était ce peuple évanoui ; ce thème avait déjà été évoqué lors de la célébration des 10 ans de mon blog et de l’entreprise Neelam : Émilie avait créé pour cet événement un gâteau à 10 bougies un quilt nommé Toltèque, notamment pour ces fameux Accords…

Le kit est en vente ici, prix réduits en ce moment !

Dans le contexte de redécouverte des peuples premiers en Amérique centrale, Miguel Ruiz (né en 1952), fils d’une guérisseuse et d’un chaman descendant des Toltèques, a préféré se consacrer aux sagesses ancestrales plutôt que poursuivre la pratique de la médecine occidentale (il est neurochirurgien). Son premier livre, The Four Agreements paru en 1997, a fait le tour du monde.

Ce livre, vendu en 46 langues à plus de 9 millions d’exemplaires, est-il une daube en charabia new age, ou bien un précieux guide pour une meilleure vie ? S’il est certain qu’il est écrit simplement et même gauchement parfois, il a le mérite de toucher le cœur de millions de personnes et ne peut faire aucun mal 😊. Il repose sur un constat simple : notre éducation nous a formatés avec un système de punitions et de récompenses, de jugements qui font peur et souffrir. On a aussi oublié de parler vrai et à vivre tel qu’on est, simplement à vivre libre. En suivant quelques règles, on entre dans un monde de respect, de joie et d’amour. Les Accords sont extrêmement simples en apparence, les voici sous leur forme la plus resserrée, celle que j’ai brodée :

Ces 4 injonctions guident vers une vie plus sage, plus harmonieuse et heureuse, en paix avec soi-même et ses proches.

OUPS! Pas vraiment dans la lignée des Accords Toltèques 😳

Je reconnais que ces phrases courtes et simples peuvent facilement être tournées en ridicule. Peu importe. Voici un rapide aperçu de ma compréhension des Accords, avec le champ d’intérêt tel que je le perçois.

La parole

La parole doit être utilisée sans nuire. Je sais l’impact des mots, des petites phrases dites sans y penser et qui blessent, je ne peux donc que valider « Que ta parole soit impeccable ». J’ai été à la fois blessée et j’ai blessé inutilement ; à chaque fois que je passe outre ce premier accord, je le regrette. Parler juste et positif donne le ton et les échanges deviennent ainsi plus constructifs. Mettre en pratique cet Accord n’empêche pas pour autant l’humour, la spontanéité, la chaleur de l’amitié et de l’amour ! Dire ce qui doit l’être, pour les personnes qui comptent pour nous, c’est impératif. Par exemple, les parents qui divorcent doivent toujours dire clairement à l’enfant que ce n’est pas de sa faute. Don Ruiz dit que c’est le plus important des Accords, le plus difficile à contrôler aussi. La colère, souvent enfantée par une peur ou une souffrance, fait sortir des mots qui ne règlent aucun problème. Il faut dompter sa part d’ombre. J’ajoute que je suis persuadée que dans le doute de la parole impeccable, le silence est d’or.

On parle toujours mal quand on n’a rien à dire.
Voltaire

La représentation

Prendre du recul sur ce qu’on entend… Nous projetons toujours trop sur nous le regard et le jugement des autres. « Ne prends rien personnellement », c’est la phrase un peu écourtée de la phrase complète de Don Ruiz « Quoi qu’il arrive, n’en fais pas une affaire personnelle« . Prendre le juste recul permet de rester dans la vérité et non la représentation des choses. Les louanges ou les compliments font plaisir mais ne doivent pas nous donner la grosse tête et nous rendre vaniteux ! Et en cas de critique, je me dois d’éviter le poison émotionnel d’une parole qui n’est pas impeccable. Les critiqueurs projettent souvent leurs propres faiblesses et problèmes ; comprendre cela évite bien des souffrances inutiles. Et en miroir on comprend que :

Tout ce qui nous irrite chez les autres
peut nous conduire à une meilleure compréhension de nous-même.

Carl G. Jung

La pensée

On a tendance parfois à ruminer des paroles, chercher le sens caché… « Ne fais pas de suppositions » incite à communiquer clairement pour éviter les malentendus et les non-dits pour inciter le partenaire à faire de même. C’est gérer son stress relationnel par le lâcher-prise de la surinterprétation (ne pas chercher midi à quatorze heures). Entendre ce qu’on nous dit et reformuler pour savoir si on a bien compris permet une conversation saine. Mais aussi, acquérir de la confiance en soi permet de ne pas se remettre en question à chaque critique. Protégeons-nous et avançons. Attention, cela ne nous coupe pas du goût de la recherche, de l’investigation, de la curiosité : l’Accord concerne les relations entre deux personnes, où l’on observe les faits objectifs pour dégager la parole qui n’a peut-être pas spontanément été impeccable.

L’action

La réussite obligatoire et le perfectionnisme exigés dans notre société poussent tant de monde à la déprime, à la dépression, au burn-out (épuisement physique, émotionnel et mental)… « Fais toujours de ton mieux » et tu auras fait ta part, sans regret, quel que soit le résultat. Tu as le droit de ne pas être parfait. Rien ne t’interdit de vouloir te surpasser, mais c’est ta décision et ta propre volonté. Tu choisis ton chemin en toute conscience, tu crées ta direction de vie. Après avoir écouté les conseils, les avis, tu fais la part des choses, pour toi-même. Avance.

Le chemin se construit en marchant.
Antonio Machado (voir aussi le quilt d’Evelyne)

Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir.
Carl G. Jung

On se rend compte que les Quatre Accords sont liés, ils font un tout pour assainir les relations humaines et ils favorisent à la fois le respect de l’autre mais aussi le libre arbitre. Un 5e est ajouté par Miguel Ruiz et son fils plus de 10 ans après : « Sois sceptique mais apprends à écouter ». C’est être à l’écoute de l’autre, sans perdre son esprit critique. Sans surinterpréter, on ne se laisse pas rouler dans la farine. Je dirais même que cela incite à écouter son intuition et les synchronicités, et cela nous mène aux concepts de Carl Jung.

Est-ce le meilleur livre de ce philosophe qui sait populariser les mondes des pensées et des religions ? Pour moi dans le top 3, assurément !

Ajouter des citations de Carl Gustav Jung, ancien disciple de Freud, pour illustrer Les Accords Toltèques, n’est-ce pas « sacrilège » ? Ils poursuivent pourtant le même but : nous rendre plus sage pour mieux vivre, et de manière éclairée. Alors, j’assume. Jung a créé le terreau pour de nouveaux courants de pensée qui acceptent l’invisible, il est le tronc commun des nombreuses branches du développement personnel qui fleurissent à profusion, dont les Accords Toltèques. Jung a inspiré un Arbre de Vie Meilleure, en creusant des brèches dans les digues que la rationalité avait construites, et c’est enthousiasmant !

A chacun de trouver son chemin…

Katell

Un joli résumé :

23 commentaires sur « Lever de soleil sur Quatre Accords/2 »

  1. Décidément en ce moment on est en harmonie totale voire transmission de pensée…
    J’ai la veille de la parution de votre article sur le chiffre 4, terminé un coussin en meshwork avec les restes de tissus bleu, jaune etc… et en particulier 4 carrés de meshwork. Encore le chiffre 4 et le patch en dimension reduite et basé sur le chiffre 4 repose sur mon lit avec le coussin…
    Aujourd’hui vous publiez un article sur le quilting au coton perlé que j’ai adopté aussi pour tous mes patchs. Une vraie merveille avec une aiguille de Sashiko ! Et suivi du kit de Neelam que j’ai aussi réalisé…et quilté au coton perlé en diagonale.
    Je suis scotché. J’ai réalisé le sac la crapaudine l’an dernier et vous aviez aussi publié un court article car recyclage d’une robe de plage.. on se retrouve souvent mais pas en réel. Je vais prendre une huitième dizaine à la mi février et le patch depuis le covid me permet de tenir et de créer aussi. Merci pour tous vos articles et bravo pour la transmission de pensée.

    J’aime

    1. Tout d’abord bravo pour cette énergie ! Que vos quatre-vingts printemps vous portent vers toujours autant de curiosité et de joie !

      Il est évident pour moi que je n’écrirais pas autant si je n’avais « que » du patchwork à montrer. Nous mettons tellement d’amour dans nos ouvrages qu’ils ne peuvent pas être simplement considéré comme des plaids décoratifs. La plupart des lectrices de la Ruche ressentent de plus en plus les connexions entre nos fils visibles et nos fils invisibles : nous sommes reliées par tout ce qui nous arrive, tout ce que nous lisons, ce que nous aimons… Toutes ces coïncidences qui n’en sont pas, ces synchronicités me réjouissent !

      Je connais bien trop de personnes dans l’absolue détresse. Faire du patchwork nous offre des périodes de création et de méditation, ce qui nous donne de la force intérieure. C’est ce que chacun a besoin pour survivre dans ce monde chaotique et porter du soulagement aux autres, quand c’est possible.

      Alors de tout cœur continuez ainsi ! Belle journée ma chère Mimimollet !

      J’aime

  2. Article extraordinaire : personnellement j’y trouve TOUT ce qui éclaire ma vie la rendant plus légère! Mais j’ai quand même encore beaucoup de boulot avant d’atteindre la sagesse… (je tourne autour ou plutôt je marche juste tout près de Carl Jung depuis quarante ans sans l’avoir jamais lu… Il est systématiquement sur mon chemin…) Je vais commander le bouquin de Frederic Lenoir… Bravo Katell et surtout MERCI ! Je t’embrasse Violaine

    >

    J’aime

    1. Que dire de plus sinon que nous sommes sur le même chemin ?
      Tu aimeras ce livre sur Jung, j’en ai parlé déjà plusieurs fois parce qu’il est le plus complet et le plus clair pour moi. Il éclaire nos intuitions et tout ce qui fait que la vie n’est pas que matérielle, heureusement…
      Alors je te souhaite plein de belles choses et une lecture qui t’illuminera de joie !

      J’aime

  3. Les 4accords toltèques m’ont accompagnée efficacement l’année dernière, et je continue à m’en imprégner Pour ma salubrité d’esprit. Merci pour ce bel article.

    J’aime

    1. Je devine que la vie ne t’a pas épargnée depuis de nombreux mois… Heureusement, il y a les amies, la famille, le patch, la lecture… dans l’ordre qu’on veut. Bon courage ❤

      J’aime

  4. Le stylo Frixion, c’est génial, je l’utilise quotidiennement; ce n’étais pas le but au départ. Lorsqu’ils ont créé ce stylo, un homme d’affaires a pris des notes lors d’une réunion, posé ses feuilles sur un radiateur; lorsqu’il est revenu, c’était effacé; un bide, quoi! Les femmes ont vite vu l’intérêt………On m’a dit que ce n’était pas une légende….
    Tes couleurs sont splendides, les phrases intéressantes, j’aime beaucoup!

    J’aime

  5. Encore une page pour nous faire avancer même si on ne pratique pas le patchwork comme moi ! Un grand merci Katell, tu nous fais avancer positivement dans nos vies.

    J’aime

  6. PS, j’ai lu les 4 accords toltèques il y a plutôt longtemps, et beaucoup de Frédéric Lenoir ( inégaux…)Il publie un peu trop, MAIS sans doute, c’et que nous avons besoin de progresser et que ses livres sont des outils. Merci de tes articles qui nous amènent la plupart du temps à réfléchir.

    J’aime

    1. Entièrement d’accord avec toi en ce qui concerne F. Lenoir ! Je dirais qu’il a divers publics, nous deux sommes dans l’exigence de la qualité comme ceux sur Jung ou Spinoza, mais j’ai aimé aussi ses premiers romans… bien moins le conte « Juste après la fin du monde » par exemple. Ce livre a pourtant aussi son public.

      J’aime

  7. Merci Katell pour cet article si complet et si instructif pour moi qui avais une vague idée des quatre accords tolteques, c’est comme une révélation! C’est très proche de ma façon de penser et je vais essayer d’intégrer et de mettre plus souvent en pratique pour m’améliorer. Merci pour le partage du quilt et de la vidéo sur le quilting très intéressant, Bon week end

    J’aime

    1. Ce n’est pas pour rien que ces Accords ont ce succès : ils comblent un manque potentiel de compréhension des communications. Crois-moi, je suis ravie de t’apporter cet éclairage.

      J’aime

  8. Merci pour vos articles. J’y prend bcp de plaisir à chaque fois. On fera pas mal d’en prendre de la graine, de ces 4 accords. Mais qu’est ce que c’est dur à appliquer !!!!! Bon week end !!

    J’aime

    1. Hier, avec mes amies, nous en discutions, et c’est  » ne pas faire de supposition » le plus dur à tenir, surtout qu’il ne semble pas faire de mal !! Mais si finalement, quand cela pompe notre confiance en soi…
      Ces petites phrases-clé ne sont pas à portée universelle, mais dans bien des cas, elles nous montrent la bonne voie vers des relations apaisées. Et c’est déjà ça !!

      J’aime

  9. Ce bel article fait réfléchir .
    Eh oui si on utilise la parole à bon escient les autres accords découleront de cette sage décision .
    Maïté -BeeBee

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.