Doodle quilting

Un jour j’ai écrit sur la broderie doodle et je me suis alors rendu compte de la vigueur des brodeuses connectées dans notre pays : cet article fait partie des plus populaires de ce blog ! Je crois que le blog de mon amie Gene y est pour quelque chose… J’ai rendu visite récemment à leur club de Pexiora, c’était formidable !
A la fin de l’article, je vous promettais une broderie doodle inspirée de Dijanne Cevaal et Els Gauchotte. Ce fut  une aventure collective proposée par l’ancienne délégation FP31 (France Patchwork Haute-Garonne) dans le cadre d’une exposition itinérante appelée Fibre Occitane
.

DSCN4763

Ce quilt en broderie doodle est très cher à mon cœur, presque 100 personnes y ont participé (100 blocs, mais quelques adhérents en firent plusieurs), le thème était simplement l’évocation d’une fleur, même imaginaire :

DSCN4765

 

DSCN4766 Le top est fait de blocs en blue jean recyclé, d’un bout de soie blanche (récupération de restes de robes de mariées, tissus offerts par notre amie Annick Subra de Salafa) et d’un assortiment de fils moulinés couleurs brique et pastel (les couleurs de Fibre Occitane). J’ai fait l’assemblage en « doodle patchwork », sans gabarit ni mesure exacte, juste pour voir comment cela rendrait… Personne n’a critiqué le manque de régularité des bandes d’assemblage, du moins ouvertement !

DSCN4767

Après la doodle-broderie et le doodle-patchwork, reste à évoquer le doodle-quilting. Comme pour la broderie et le patchwork, on abandonne les modèles, on se donne de la liberté. Il y a environ 12 ans, j’avais fait mon premier matelassage à main levée, c’est-à-dire que j’inventais mon dessin de quilting point après point. Le top était on ne peut plus simple, des carrés de très beaux tissus achetés chez Quilt & Patch (Toulouse) :

DSCN4768

C’est une nappe qu’on utilise en pique-nique ! Voici un détail  du quilting vu de dos :

DSCN4770.jpg
De tout petits points en fil de quilting YLI traditionnel avec un dessin inventé au fur et à mesure.

Aujourd’hui, je suis en train de doodle-quilter en écho, à la manière de Sherri Lynn Wood, un quilt très luxuriant, chargé d’imprimés et de courbes irrégulières. Si j’étais anglophone, je l’aurais appelé Organic, mot-clé qu’on utilise pour nos notions organique, biologique, écologique… Alors je l’appelle simplement Vivant & Naturel, bizarre pour un quilt, mais j’y revendique dans mes courbes le droit à la différence, le non-calibrage, et dans mes points de quilting la joie de voir grandir le dessin de manière unique, au fil de mon bon-vouloir. Ce quilt ne sera pas du goût de chacun, mais il sera unique pour rappeler l’absolue nécessité de protéger la biodiversité, le vivant et le naturel.

DSCN4772

Quelle est la technique du doodle quilting ? Simple, je vous assure !


Comme pour le quilting traditionnel à la main, on peut utiliser un cercle ou bien  un poids (comme de nombreuses quilteuses japonaises). En revanche, maintenant j’utilise un fil plus épais et ma préférence va vers le coton perlé n° 8 avec une aiguille à broder pointue n° 7. Le dessin peut suivre librement les coutures ou faire un tout autre motif, c’est votre choix ! Le geste est le même qu’avec de fines aiguilles between, mais les points sont plus longs. Ce quilting est apparenté aux traditions multiples qui utilisent le simple point avant, longuement évoqué ici. J’avoue avoir du mal à garder mes points aussi longs que j’aimerais, comme du sashiko. C’est pourtant plus adapté au style de ce matelassage. C’est peut-être mon 10e quilt quilté au coton perlé mais certainement pas le dernier !

DSCN4771
Dos du quilt en cours pour lequel je suis partie d’un petit oiseau imprimé que j’ai entouré d’un cercle, ce qu’on aperçoit sur la photo précédente, puis je continue en écho avec beaucoup de liberté.

Quant au plaisir de quilter à la main, il reste intact mais plus rapide ! Avez-vous envie d’essayer vous aussi le doodle quilting, ou matelassage vivant et naturel ?

 

Simply Splendides !

Entamons la pause estivale en beauté, avec une excellente nouvelle :

200_s
Reconnaissez-vous Jim Carrey dans The Mask qui disait « SSSplendide! » ?… 

Le nouveau magazine Simply Moderne est SSSimply SSSplendide ! Bravo à toute l’équipe, c’est un parfait complément à l’institutionnalisation du Quiltmania (devenu, au fil des années, toujours intéressant mais plus traditionnel dans ses modèles que les premières années) et le Simply Vintage, trop… vintage pour moi, même s’il est de qualité.

IMG_0278
 Ce numéro 1 m’enthousiasme par la galerie de quilts choisis, que j’avais déjà admirés sur le Net en février dernier après le Salon QuiltCon à Austin (Texas). Je suis enthousiasmée aussi par la marraine choisie pour ce numéro (hi Victoria!)… Quant aux modèles proposés, ils sont dans la lignée de ce qu’il faut proposer aux quilteuses jeunes – d’âge et/ou d’esprit !

Frais, dynamique, sympathique : Simply Moderne est à déguster tout l’été sans modération !

sm vague d'énergie !

An English issue will be released in July!

-oOo-

Mais voyez par ici ce quilt, c’est tout auSSSi SSSplendide, le dernier-né de KriSSStine :

viola odorata tolosa Kristine 2015
Viola Odorata Tolosana de Kristine l’Abeille, créé-assemblé-quilté à la main en quelques jours, fait à la manière de Sherri Lynn Wood. Pour moi c’est un chef d’oeuvre ! (vous pouvez cliquer-gauche sur cette photo pour voir de près le quilting main fait selon la méthode « doodle », c’est-à-dire en suivant son inspiration au fur et à mesure)

Une fleur à cinq pétales, la violette, emblème de Toulouse ! C’est un quilt à nul autre pareil, fruit des techniques d’improvisation de Sherri Lynn Wood, thérapeute et quilteuse, dont les conseils illuminent ce livre déjà évoqué dans la Ruche :

ImprovHandbook1
Attention ce livre ne contient AUCUN modèle mais BEAUCOUP de possibilités, d’options, de mises en condition pour créer son quilt personnel. Plus que pour tout autre livre de patchwork, il est essentiel de bien comprendre le texte (actuellement, seulement en anglais).

Peut-être traduit prochainement… Parfois les rêves deviennent réalité !

‘The Future belongs to those who believe in the beauty of their dreams’
‘L’avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves’
Eleanor Roosevelt

Vive le patchwork contemporain, joyeux, décomplexé et qui nous fait du bien ! Vous voyez, il arrive finalement bien en France !

0061-1

Profitez bien de cet été les Amis ! Nous bourdonnerons de plus belle à la rentrée !

 

Des chemins de traverse

Monique Philippe,  actuelle déléguée France Patchwork 33-47, depuis 30 ans adhérente de France Patchwork mais toujours fraîche comme une pâquerette*, est comme moi attirée par le patchwork contemporain qui évolue de manière plutôt enthousiasmante aux Etats-Unis et ailleurs. Elle vient de m’adresser une photo de son ouvrage fait en suivant un « quilt along » (faisons un quilt ensemble) avec Sherri Lynn Wood :

Mony Bernard
Parade des Unis, Monique Bernard-Philippe

Une démonstration de cette technique a été proposé à Biarritz, cette année, à Quilt en Sud. Ces chemins inconnus deviennent donc des chemins de traverse en France ! Et qui sait ? Sherri Lynn Wood en personne viendra peut-être prochainement en France… 

* Pour parler de Monique, je préfère de loin l’expression en anglais, as fresh as a daisy, plutôt que notre « frais comme un gardon » !

Prendre des chemins inconnus

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Sherri Lynn Wood

Une artiste américaine fait actuellement un tabac auprès des quilteuses à la recherche de nouveautés : c’est Sherri Lynn Wood, qui vit à Oakland, dans la région urbaine de San Francisco (Californie). Elle commença très jeune à coudre et fit ses premiers quilts à la sortie de l’adolescence. Ses préférences allèrent très vite vers le mouvement de Gee’s Bend pour leur liberté de piéçage, de montage, de matelassage. Depuis 20 ans, cette artiste allie patchwork et spiritualité, création et thérapie, ce qui est une approche inexploitée en France. Son immense succès actuel vient du livre qui vient de paraître, longuement préparé en faisant participer de nombreuses quilteuses. Elle y présente ainsi des idées plutôt que des patrons, des conseils plutôt que des obligations : des encouragements à la découverte, vers des chemins inconnus…

ImprovHandbook1

Son domaine : les quilts improvisés

Cela fait bien longtemps que Sherri ne travaille plus avec une règle et des mesures précises. Son œil s’est affûté pour couper et assembler, et c’est un effort sur soi à faire si on veut suivre son exemple. Il faut réussir à se libérer de son anxiété qui est, selon Sherri, non pas une émotion mais un mécanisme de défense face à l’inconnu. Non seulement on gagne du temps, mais on exprime, par la coupe spontanée, sa propre énergie et son expression ; l’œil et la main prennent l’habitude de travailler ensemble ! Cela requiert de la pratique : une bonne raison pour commencer très vite… Ne plus utiliser de gabarit mène à mieux appréhender une construction, à transformer des accidents en intérêt esthétique supplémentaire.

I ching Sherri Lynn Wood
Ce quilt a été réalisé en laissant le hasard choisir l’ordonnancement en consultant l’oracle du Yi-King, le Livre des Mutations, issu de la philosophie chinoise multimillénaire. Plusieurs quilteuses courageuses ont suivi son « quilt along I Ching » pour aboutir à un quilt unique. A voir sur son blog Daintytime.net.

Et puis ici on ne travaille qu’avec des tissus, ce qui en soi n’est pas si stressant que ça !! Il faut savoir relativiser l’importance des conséquences de ce lâcher-prise, avoir envie de laisser transparaître ses émotions, raconter des histoires, au lieu de se limiter à la reproduction d’un quilt qui nous séduit…

color study WOOD
Quilt exposé dans son loft, « Color Study » 2008


Les tissus véhiculent pourtant des ambiances, des impressions, de la mémoire, que Sherri sait mettre en valeur :

Passage quilt Gerda renee Blumenthl (1923-2004) by Sherri Lynn Wood
Sherri travaille beaucoup à la demande. Elle s’est vue ainsi commander de nombreux « passage quilts ». Ce passage est le dernier de la vie : une personne de la famille d’un défunt confie ses vêtements pour conserver un quilt commémoratif. Ici c’est le quilt en mémoire de Gerda Renee Blumenthal (1923-2004).
Michael Christopher Kessler passage quilt Sherri Lynn Wood
Quilt en mémoire de Michael Christopher Kessler, parti à l’âge de 17 ans. Sa mère a confé à Sherri ses vêtements, jouets, sigles d’équipes de sport… Les tourbillons expriment la difficulté de vivre de ce jeune. 

Parfois les quilts improvisés sont qualifiés d’agressifs : leurs coupes irrégulières, leurs tissus non assortis, leur manque de finitions… Vous changerez d’avis au vu de quilts de Sherri Lynn Wood :

Rainbox cloud quilt
Le nuage de l’arc-en-ciel : un quilt n’est pas nécessairement à angles droits mais peut rester très élégant !
sherri-lynn-wood
Les quilts improvisés de l’artiste sont très harmonieux. Ici Modern Mood Quilt, été 2010
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Détail de ce fabuleux travail, on admire la qualité du piéçage bien plat malgré les courbes, le quilting fin, dense, précis… et à la main !
RGB Modern
RGB Modern 2012

C’est donc un livre très riche qui offre beaucoup de pistes, même s’il faut du temps pour entrer dans ce processus d’improvisation. L’avenir nous dira si ce livre trouve un éditeur français…

Vous pouvez trouver ici l’article d’Emma qui elle aussi est très attirée par les œuvres de cette artiste. A suivre !