Lone Star Quilt/6, enfin !

Les 6 semaines du Quilt Along avec Lindlee @plainsandpinequilts se sont longuement étirées pour moi. Cela fait tout de même quelques jours que ce quilt est fini, mais je ne voulais pas publier de photo avant de l’avoir offert à ma sœur Isabelle, pour ses 50 ans ! Ce qui fut fait dimanche, au retour d’une JA en terre provençale parfaitement organisée par FP13, où les quilteuses présentes seront donc les seules à avoir vu ce quilt entièrement fini, avec mes amies de la Ruche le vendredi précédent.

J’y ai retrouvé de nombreuses connaissances et amies, l’ambiance était très chaleureuse, tout ce qu’on aime ! Merci à la belle Nathalie La Bastidane pour ces photos et les échanges de cœur à cœur, et à chacune pour cette si belle journée !

La photo qui suit, prise juste avant mon départ en Provence, me montre un léger problème : oups, le manchon est cousu sur un côté !! Faire, défaire et refaire… j’avais tout juste le temps de réparer mon erreur. Vous ne le voyez pas ici, mais les motifs de quilting ont un sens !

J’ai bordé l’Étoile de plusieurs encadrements textiles, très présents visuellement, jouant le jeu du style amérindien jusqu’au bout. Les tissus marquants sont de la gamme Arizona After (AGF), styliste April Rhodes, magasin Blossom Quilt & Craft (chez Alice). Beaucoup de tissus se bousculent ici, autant des tissus Neelam que divers restes de patchworks antérieurs, de chutes de draps, de vêtements… La bordure piécée de style navajo est expliquée par ici.

Ici la bordure de finition invisible est presque entièrement cousue (voir en bas à gauche, c’est en cours !). Cette technique bien pratique est expliquée dans le livre BeeBook (épuisé).

Le dos est, comme souvent chez nous à la Ruche, un vrai patchwork de restes, commencé par un grand 9-patch irrégulier, recoupé en + à la manière du disappearing nine-patch, avec des ajouts de bandes pour arriver à la dimension nécessaire. Ce n’est pas beau au départ, mais finalement cela fait un dos sympathique.

On ne voit pas l’échelle, mais le 9-patch central est très grand. il sera ensuite coupé en forme de + et recousu pour faire un patchwork un peu plus fou encore !
Voici le dos terminé, ici la place du manchon n’a aucune importance😊 . La bordure blanche de 4 cm est la finition, invisible au recto.

J’ai quilté cette Étoile à la main, ma machine étant alors plus ou moins déréglée et peu encline à faire un beau quilting (réparée depuis). Et je l’avoue, j’avais un peu peur de la rater ! A la main, c’est plus long mais c’est plus sûr. J’ai donc pris le temps qu’il fallait. Le fil est du coton traditionnel (YLI bleu sur le bleu ciel dans l’étoile, brun n° 003 partout ailleurs sauf la bordure extérieure en blanc naturel), mais j’ai fait de longs points, cela va plus vite et ce n’est pas moche ! Il est fini le temps où seul un matelassage de mini-points est admissible 🌞. Les petits points noirs sont les agrafes qui me permettent de faire un sandwich assez rapidement (avec l’agrafeuse MicroStitch)

Dans l’espace libre du fond, j’ai voulu honorer les Amérindiens, en empruntant des symboles qu’ils utilisaient eux-mêmes naguère, ou parfois encore de nos jours. Voici leurs significations :

La plume, c’est le courage et la force !
La tortue est, dans la cosmogonie amérindienne, à l’origine de la Terre gagnée sur l’Océan, ce qui a constitué le continent Nord-Américain. Elle est l’emblème de la longévité, la sagesse, la guérison…
C’est l’Œil de l’homme ou la femme-médecine, et aussi la vigilance, la sagesse.
L’Étoile à huit branches dans un cercle qu’on ne peut briser montre la direction spirituelle à donner à sa vie, comme une boussole interne, et l’espoir d’un avenir radieux !
L’Aigle est l’oiseau sacré.
Équilibre, paix et harmonie… 50 ans le bel âge !
Ce poisson entouré de rayons symbolise l’abondance de nourriture venant de l’eau nourricière qui coule sur terre. C’est un signe des peuples des grandes plaines.
Ce soleil stylisé se retrouve sur le drapeau de l’État du Nouveau-Mexique, il symbolise la JOIE. Il est emprunté particulièrement au peuple Zia. Le 4 est sacré chez les Amérindiens, on retrouve ici les 4 saisons, les 4 points cardinaux, les 4 périodes du jour (matin, midi, soir et nuit), les 4 périodes de la vie (enfance, jeunesse, adulte, vieillesse).

Ces symboles conviennent tellement bien pour ma sœur chérie !

Sur la route, nous avons suivi vendredi les traces de Van Gogh, je vous en parlerai plus longuement en avril, quand j’aurai fini mes lectures.

Oliviers dans les Alpilles : je me sentais dans ses tableaux ! (1889)

Ah mon cher Theo si tu voyais les oliviers à cette époque-ci… Le feuillage vieil argent & argent verdissant contre le bleu. Et le sol labouré orangeâtre. – C’est quelque chose de tout autre que ce qu’on en pense dans le nord – c’est d’un fin – d’un distingué.[…] Le murmure d’un verger d’oliviers a quelque chose de très intime, d’immensément vieux.
Vincent Van Gogh

C’était aussi l’occasion de trouver un bel écrin pour ce quilt :

Une belle oliveraie, sous un soleil timide.

Qui est guidé par une étoile ne regarde jamais en arrière.
Léonard de Vinci (Frammenti letterari e filosofici)

A l’entrée du village de Baux-en-Provence…
… et au hasard des escaliers, dans ce splendide village escarpé.

Plus j’y réfléchis, plus je sens
qu’il n’y a rien de plus réellement artistique
que d’aimer les gens
.
Vincent Van Gogh (Lettre à Théo)

… Alors, quoi de mieux qu’un message d’amour avec un essai artistique,
comme un quilt par exemple ?
Happy Fifty Isabelle !

Katell

41 commentaires sur « Lone Star Quilt/6, enfin ! »

  1. Merci pour vos articles que je lis avec plaisir et bravo pour votre quilt qui a du faire énormément plaisir petite joueuse en patch

    J’aime

    1. Ah les correcteurs automatiques 🤣
      La technique est une chose, mais ce qui est exaltant, c’est de créer au fur et à mesure, avec les idées qui viennent au fur et à mesure, comme assembler un puzzle dans sa tête avant de le concrétiser. Je rêve beaucoup à mon projet avant de le coudre !

      J’aime

  2. Encore une merveille. Comme chacun de vos ouvrage il raconte la vie.
    Et que de recherche pour finaliser le quilting (quelle régularité dans tes points) qui donne tout son sens à cette belle étoile. Je suppose que ta sœur a dû être ravie en ouvrant son paquet, c’est un cadeau d’anniversaire tellement beau et personnel.

    J’aime

  3. Joyeux anniversaire à ta sœur chérie!
    Je crois que le plus beau des cadeaux que tu as pu lui faire est dans la recherche de tous les éléments qui font de ce bel ouvrage un quilt vraiment personnalisé et dédié à Isabelle.
    As-tu revu Marèse au cours de cette JA?

    J’aime

    1. Je pense qu’elle a bien apprécié, et si elle oublie la symbolique d’un signe, elle pourra la retrouver ici !
      Marèse ne vient plus en JA depuis quelques années et je crois que bien peu de personnes ont de ses nouvelles. J’espère qu’elle a traversé la période Covid sans encombre. Je te dirai si j’en sais plus un jour.

      J’aime

  4. il est magnifique, quelle chance elle a ta soeur. Et nous quelle chance nous avons de lire tes articles toujours hyper interressant

    J’aime

    1. C’est un partage qui profite à tout le monde, même si, quelque part, cela fait bizarre de montrer à tous un cadeau personnel. Comme cela fait presque 11 ans que j’écris publiquement sur le patchwork, j’ai dépassé ce dilemme… et ma famille fait avec !

      J’aime

  5. Magnifique, il est ! Et tellement bien mis en valeur par les explications et les photos. Beaucoup de travail, de recherche et de réflexions. Merci Katell tu me fais rêver.

    J’aime

    1. Conduire un projet de quilt en tant que création est tellement plus enrichissant ! Il est nourri de ses goûts, encore plus sûrement que le choix d’un modèle. Depuis des années c’est ma conviction et cela rend la vie de quilteuse plus riche !
      A samedi 🌞 !

      J’aime

  6. il est magnifique. Je viens de terminer un ouvrage avec la bordure invisible mais le manchon me pose problème. Dans ton livre tu ne le prévois pas! Comment fais-tu? Est-ce que tu l’ajoutes après la bordure? Bonne journée.

    J’aime

    1. C’est en effet un manque dans mon livre : le manchon ! Je continue de l’ajouter à la main après avoir terminé le quilt, assez haut pour que toute baguette y passe et j’y laisse un peut de mou pour l’épaisseur de certaines. Je tiens à faire une interruption du tunnel au centre, car bien souvent on peut accrocher le quilt uniquement par le milieu.
      Bonne journée !

      J’aime

  7. Merci pour vos articles toujours remplis de chaleur, de soleil et même d’amour.
    Vous êtes un puits de sciences tant pour le patchwork que pour l’art, la nature, les traditions.
    Pour mes ouvrages, je fonctionne un peu comme vous, j’improvise au fur et à mesure de l’avancement , ça se passe dans ma tête . Pour les dos j’utilise les restes des tissus du top et j’y ajoute des tissus que j’aime moins, ils trouvent ainsi leur utilité.

    J’aime

    1. Nous avons simplement le bon sens des quilteuses d’antan, et je crois bien qu’il va falloir développer notre sens de la débrouillardise et de l’économie dans les années qui viennent. Nous serons moins démunies que d’autres !

      J’aime

    1. C’est ce lien de l’Etoile Solitaire avec les Amérindiens qui m’a donnée envie, en début d’année, de faire ce modèle. Alors j’ai joué à fond la carte de l’hommage !

      J’aime

  8. quelle splendeur, j’ai suivi l’avancée de cet ouvrage depuis le début; le résultat est magnifique

    J’aime

  9. Magnifique quilt, Katell!!! J’aime beaucoup tous les symboles que tu y as quiltés, toutes ces attentions à ta soeur. Et bien sûr, j’aime le dos. Je vais garder l’idée du nine patch déstructuré pour le dos, moi qui suis plutôt dans le log cabin pour mes dos.
    Tu as trouvé de beaux écrins pour prendre ton quilt en photo. Souvenirs de vacances où nous avons acheté un tableau très coloré dans ce superbe village. Nous faisons refaire notre chambre. Le tableau détermine la couleur des murs et je vais faire une très grande tête de lit dont les tons seront déterminés par ce tableau.
    Bises toutes douces

    J’aime

    1. Le 9-patch déstructuré en dos : je l’ai l’ai fait aussi pour le quilt qui est parti à Roya-Vésubie, c’est en effet très pratique, grand ou petit, unique ou nombreux, on fait des patchs fous en quelques minutes !
      Bonne décoration, tu vas te régaler !!

      J’aime

  10. vraiment magnifique cette étoile et les quiltages dans les parties beige superbes!
    bravo!
    je ne mets pas souvent de commentaires , mais là c’est nécessaire ;D)

    J’aime

  11. Quel bel ouvrage, le quilting tellement raffiné et significatif d’intentions !
    Et dire que j’aurais pu le découvrir un vrai…et que j’ai loupé une occasion de passer un moment avec toi !
    Bisous 😘

    J’aime

  12. Bonjour Katell, je n’aurai qu’un mot magnifique!!!! ton quilt est superbe le devant comme le dos, bravo à toi. Merci aussi de partager avec nous tes réflexions et tes pensées. Amicalement Sylviane17

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.