Western Spirit

Western Spirit 8 – Action de grâces, Thanksgiving

J’ai longuement développé l’origine de Thanksgiving il y a 4 ans sur ce blog, tu y comprendras pourquoi cette fête familiale est la plus importante de l’année aux Etats-Unis.

Thanksgiving entre Friends !

Remercier Dieu pour les bonnes récoltes ne se limite pas forcément au 4e jeudi de novembre ; en septembre dernier dans l’Ouest américain, j’ai assisté plusieurs fois à une petite action de grâces en début de repas : chez des hôtes, au restaurant à la table voisine, parfois discrète, d’autres fois plus démonstrative… Bien sûr je sais que la religion est très présente aux Etats-Unis, et d’ailleurs une des tablées dont je parle était amish (des touristes Amish dans le sud de l’Arizona, oui ça existe !). Alors qu’enfant je trouvais ces pratiques vieillottes et même ridicules quand d’aventure elles étaient pratiquées devant moi, à présent je ne vois plus du tout les choses de la même façon, cela m’a sincèrement touchée.

Family praying together over Thanksgiving dinner

Le repas ne sera pas le même si on le partage avec convivialité ou si on le mange distraitement devant un écran, c’est certain et d’autant plus vrai après ce qu’on appelle une action de grâces. Après avoir remercié Dieu – ou, laïquement, après avoir énoncé notre reconnaissance envers les personnes qui ont rendu possible ce bon repas – nous avons tendance à déguster, à longuement mâcher pour dégager toutes les saveurs, à manger en conscience. C’est recommandé pour la santé, le cerveau est mieux préparé à entamer toutes les phases de digestion. Nous prêtons aussi attention à la provenance des produits et le sujet s’invite dans la conversation d’une manière ou d’une autre. La conversation est dans la nature de l’être humain : le repas est le moment idéal pour renouer avec notre état d’homo sapiens dans ce qu’il a de plus basique (le livre Sapiens, une brève histoire de l’humanité de Yuval Noah Harari, brillant essai sur la nature humaine et son histoire, donne comme raison du développement de notre race d’humain notre capacité à bavarder… et faire des commérages !).

Une grande prise de conscience se fait en ce moment sur la nécessaire qualité de nos aliments (nous sommes faits de ce que nous mangeons) et pour enseigner aux enfants le respect du travail en amont et la gratitude qu’on lui serve de la qualité, 10 secondes pour y penser avant chaque repas ne me semble pas insurmontable.
Bon, c’est ma minute réac !!

Nous avons tout de même en France l’habitude de nous souhaiter :

Bon appétit !

Pourtant des personnes nous gâchent le plaisir en nous disant que ce serait impoli. Qu’en penses-tu ? Moi j’assume ! C’est pour moi aussi une façon de dire que je suis heureuse de partager mon repas avec les personnes choisies autour de moi, alors que tant de personnes sont seules.

Que c’est agréable de pouvoir manger ce qui vient de son jardin ! Mon mari nous pourvoit en légumes et quelques fruits tellement délicieux. Ma sœur qui vit à Paris a trouvé nécessaire de transformer son balcon en petit jardin d’herbes et c’est une tendance forte de vouloir retrouver la maîtrise de ce qu’on mange. Alors je n’ai pas instauré l’action de grâces à voix haute mais depuis mon retour, je prends le temps de me dire que j’ai bien de la chance d’avoir une assiette pleine de bonnes choses. Chaque moment de joie se savoure, car la vie se charge de nous fournir aussi des épreuves…

Potager en carrés, peinture sur bois de Valériane Leblond.

De tout cœur je souhaite un bon Thanksgiving à mes amis américains, cette année c’est jeudi 22 novembre, et je te donne rendez-vous mardi prochain pour une rencontre avec un peuple de géants verts… 

Until later, avec toute ma gratitude de te savoir fidèle au rendez-vous du mardi,
Katell

19 réflexions au sujet de “Western Spirit 8 – Action de grâces, Thanksgiving”

  1. Oh comme tu as raison en parlant des repas de famille, (ou entre amis), du partage de nourritures, terrestres et spirituelles ! Hier j’ai côtoyé une grande partie de ma Famille (nombreuse) lors d’un dernier adieu à un Tonton (à Albi) ,toutes générations confondues nous avons  » partagé ». …tellement heureux d’être réunis (autour d’une fouasse géante….) et REMERCIé !!! Bonne journée à toutes et tous .

    J'aime

  2. Il me semble te voir et t’entendre nous expliquer tout ceci de vive voix tellement cela est dans ta façon d’être, et je n’en suis pas étonnée. Remercier pour ce que nous avons dans nos assiettes (alors que tant d’autres n’ont pas cette chance) devrait être dans nos habitudes quotidiennes comme tu nous le dis.. Et puis moi je continuerai contre vents et marrés à dire « Bon appétit » à ceux qui sont autour de ma table, ce sont pour moi des mots d’accueil, de bienvenue , quoiqu’en pensent certains esprits grincheux !

    J'aime

    1. Nous ne nous posons pas ces questions en général, le « bon appétit » sort tout seul avec sincérité, exactement comme tu le décris. C’est si bien ainsi !
      C’est peut-être le tutoiement, que tu manies par ailleurs si bien dans ton blog, qui te fait ressentir cette proximité ! Alors je suis très contente car mon but est de raconter (murmurer à l’oreille de chaque lecteur ?) mes petites histoires venues d’Outre-Atlantique…

      J'aime

  3. Impossible de laisser un commentaire sur sur les messages Overblog : CRSF invalide, je ne comprends pas. merci de dire comment faire. M-F Gougnard

    J'aime

    1. Désolée, je ne connais pas overblog, ici c’est un blog wordpress. Aucun n’est sans doute parfait et je sais que laisser des commentaires, ici ou ailleurs, est parfois problématique mais je ne sais pas pourquoi…

      J'aime

  4. oh merci de ce beau message, et oui partager un repas avec les gens que l’ont aime ça c’est un bien précieux, suit de ton avis… et essayer de perpétuer cela aupres de nos jeunes c’est important

    J'aime

    1. Quand on assiste à la déstructuration des repas, on sait qu’il faut être attentif à léguer un minimum de notre convivialité à la nouvelle génération. Il n’y a pas que les écrans dans la vie !

      J'aime

  5. Oh oui le repas est un moment de partage, j’éprouve toujours beaucoup de plaisir à cuisiner et ensuite à partager . Instinctivement je fait ue recette plus élaborée ou plus longue ou un petit plus le dimanche même si nous sommes deux, les enfants étant mariés et loin . Il faut se réjouir d’avoir une assiette pleine à chaque repas… tant de personnes dans le monde et même peut-être en France n’ont pas cette chance.
    À mardi prochain pour te lire avec grand plaisir

    Aimé par 1 personne

  6. Ah oui, comme tu as raison de citer Harari et son livre ! Beaucoup devrait le lire (si je peux me permettre bien sûr !).
    Le repas est important et j’ai toujours mis un point d’honneur à ce que nous mangions tous ensemble autour d’une table ! Les échanges peuvent être agréables, inciter à la réflexion et parfois, crever un abcès…. mais il en résulte toujours du positif !

    J'aime

    1. Quel livre!! Un grand coup de balai dans nos certitudes, comme si un extra-terrestre clairvoyant analysait la vie des Sapiens que nous sommes… Dérangeant, provocateur, éclairant, cet auteur est à lire !
      Et oui, à table on peut se dire les choses…

      J'aime

  7. Si nous ne disons pas le bénédicité, mon époux anglais ne se mettra pas à table sans un « bon appétit »qui remplace la prière dite durant toute son enfance et qui accueille la tablée, Comme tu le sais je vais souvent aux US et la prière est dite avant les repas dans beaucoup de familles, déroutante dans les 1ères années j’ai appris à l’apprécier, me souvenant aussi que dans ma famille on n’entamait jamais un pain sans faire la croix dessus …Merci pour tes reportages

    J'aime

  8. Beaucoup d’émotions en lisant ton texte , après une enfance durant laquelle « le Benedicité » était dit à chaque repas… j’ai abandonné pendant de longues années cette « petite minute » vivant auprès d’un compagnon qui refusait toutes ces pratiques , les années ont passé et j’ai recommencé en silence à remercier non pas Dieu même si je fais le pari qu’il existe mais tous ceux qui ont contribué à l’élaboration de tout ce que je vais apprécier durant mon repas ! merci encore une fois pour ce bel article 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Très heureuse que cet article trouve écho, j’avoue avoir hésité à le publier !
      Nous avons grand besoin de garder -ou retrouver- des liens simples et profonds avec les gestes du quotidien, au moment où nous assistons à une immense transformation du monde.

      J'aime

  9. I count YOU among my many blessings as I contemplate my gratitude this season! This is a beautiful article, bringing out the best intentions of the holiday. I’m sure it is celebrated this way for many families. I must say also, that the tradition has unfortunately broken down for many families. For some, it’s become a day of eating too much and watching football on TV. I could say something about how some Americans’ glutony might affect their political views, but I’ll not do it today. ; )

    J'aime

    1. I burst out of laughing when I read the end of your message, saying without saying!!
      You don’t know how many times I think of you… One of our photos together is my welcome photos on my computer!
      Have a great day today my friend!

      J'aime

  10. Merci Katell pour ce beau billet. Bien qu’athée, je crois au pouvoir de la prière. Je me souviens d’un texte extraordinaire de Valère Novarina sur ce sujet. Je ne sais malheureusement pas de quel livre ce texte est extrait, car je l’ai entendu (et non lu) lors d’une lecture publique à Nancy. Je vais tenter de le rechercher.

    J'aime

  11. Complétement d’accord ! Bien que je ne pratique plus le « benedicite » depuis que j’ai quitté la pension religieuse, je remercie Dieu, les paysans, boulangers, bouchers, pêcheurs, épiciers, etc… ainsi moi-même quand j’ai fait une bonne recette. Ne pas oublié ceux qui « l’ont préparé » !…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.