Japon, Pays de Galles, Peinture

Valériane, la Lune et les vagues…

Quand on habite à la campagne, on voit mieux la Lune :

 

pleine lune
Voyez-vous les reflets du clair de lune sur les vagues ?

 Nouvelle peinture sur bois de Valériane Leblond aux accents japonais, à la fois par son format et par ses vagues !

kirifomade

Motif japonais depuis plus de mille ans, le seigaiha, « océan aux vagues bleues », avec ses cercles concentriques, est d’une rare élégance. D’abord symbole de la mer sur les anciennes cartes chinoises, il se trouve depuis mille ans au Japon brodé ou imprimé sur les tissus, gravé dans la pierre ou le bois, dessiné sur le papier, la céramique ou encore en mosaïque…

Son graphisme peut aussi suggérer des toits de tuile, des éventails ou des coquillages… Outre-atlantique, on décline ce motif depuis le XIXe siècle à la fois en patchwork, appliqué et quilting. Ce fut aussi un motif très prisé en art déco !
Il m’a inspiré mon logo de blog :seashells

Alors vous comprenez combien j’aime cette nouvelle peinture de Valériane !

-oOo-

Autre Vague japonaise : dans l’actualité parisienne, l’exposition des estampes d’Hokusai au Grand Palais est bondée, le public se rue sur la fameuse Vague : elle n’est pourtant pas plus grande que les autres estampes, donc à chacun son tour !

La Grande Vague de Kanagawa
La Grande Vague de Kanagawa (1831) a longtemps été accrochée dans ma chambre, je la connais par coeur et l’aime toujours autant ! L’estampe originale surprend par sa modeste taille ( environ 25 cm sur 37 cm), alors qu’on a l’habitude de la voir en grande affiche.

Une estampe est le résultat d’une série de travaux : le dessin sur la matrice (ici du bois), la gravure en suivant le dessin, puis l’encrage et l’impression… Il existe donc plusieurs originaux dont les couleurs diffèrent, les traits sont plus ou moins nets en fonction de l’ordre d’impression… Elles ne sont pourtant pas numérotées comme des lithographies actuelles. La qualité du papier joue une importance primordiale également ; certains spécialistes pensent que près de 5 000 estampes originales de cette Vague furent tirées, dont une est toujours à Giverny, chez Monet ! L’ordre de tirage peut grosso modo être établi par les spécialistes en fonction de la netteté des traits (qui s’estompe avec l’usure de la matrice originale).

Cette première vue du Mont Fuji d’une série de 36 est fascinante et de nombreux essais décortiquent les raisons du succès.

Fibonacci
La composition géométrique peut expliquer la beauté de l’oeuvre.

L’exposition ne se limite absoument pas à cette Vague, vous y ferez beaucoup d’autres découvertes si vous avez la chance d’y aller… un jour sans trop d’affluence !

affichehokusai
Au Grand Palais à Paris, du 1er octobre au 18 janvier, avec une interruption du 21 au 30 novembre. 

-oOo-

Merci Valériane de nous offrir de si belles vues au clair de Lune :

lune et facteur Valériane Leblond

moutons sous la lune Valériane Leblond… des vagues menaçantes portant peut-être un message d’espoir :

Bottled - Embouteillé - Mewn potel
Trouvez-vous la bouteille à la mer ?…

… des vagues bien plus douces dans un monde idyllique :

vagues seigaiha Valériane Leblond

… et tant d’autres scènes de la campagne et du littoral gallois que vous pouvez admirer et vous procurer sur son site ici !

seigaiha

33 réflexions au sujet de “Valériane, la Lune et les vagues…”

  1. Merci ! J’aimes les tableaux de Valériane ils sont beaux !
    J’ai toujours aimé le motif japonais, dont j’ignorais le nom : seigeiha –
    Je trouve ton logo parfait.
    Bonne journée. Bien amicalement. Nicole.

    J'aime

    1. Ah ce n’est pas du tout grave, d’autant plus que le mot seigaiha est parfois aussi écrit dans notre écriture seikaiha, ce n’est pas trop figé 🙂
      Et c’est vrai que nous ne nous lassons pas des tableaux de Valériane qui évolue avec talent…

      J'aime

  2. Merci pour ton article qui est, comme toujours, super intéressant et documenté.
    Cette Vague d’Hokusai s’est imposée à un moment de mon parcours de patch. En 2011, alors que le tsunami venait de toucher le Japon (entrainant l’annulation de notre voyage qui devait nous permettre de découvrir le Japon au moment de la floraison des cerisiers) j’étais en train de travailler sur un paysage représentant le Mont Fuji et les abords du lac Kawagucci au printemps (souvenir d’un voyage précédent), j’ai complètement modifié mon paysage en y superposant cette vague qui venait de bouleverser la vie du Japon et nos projets aussi… Et ce patch reste parmi ceux qui sont chers à mon cœur !

    J'aime

    1. Quand on met sa propre histoire dans son quilt, quand on sait s’ouvrir et le dire en tissus, cet ouvrage est alors parmi les plus précieux… Peux-tu nous donner un lien pour le voir quelque part (sur ton blog ou ailleurs) ?

      J'aime

  3. Nous sommes certainement sur la même longueur d’onde! Je viens de voir cette expo à Paris -bondée, en effet, surtout « Sous la grande vague au large de la côte à Kanagawa »… Pourtant les autres estampes de cette salle sont tout aussi fascinantes!

    J'aime

  4. Ces tableaux nous donnent l’impression de tempête et l’omniprésence du bleu et du noir renforce cette idée !
    Mais il se dégage une impression de maîtrise et de …. « zénitude » !!
    Magnifiques tableaux !!

    J'aime

  5. Au plaisir de tomber sur ce blog, je connaissais déjà Valériane et son travail que j’aime beaucoup et vais avoir le plaisir de regarder plein d’autres blogs autour du patchwork, je fais plutôt des appliqués mais ai également fait des patchworks il y a quelques années, mon blog d’appliqués et http://mapierre.canalblog.com, amitié, Martine

    J'aime

  6. Moi non plus je ne connaissais pas ce terme même si j’avais déjà vu ces motifs sans y prêter vraiment attention. Je comprends désormais l’inspiration de ton logo.

    Et pour reprendre les propos de Nadia qui dit que les événements de nos vies et le patchwork peuvent parfois s’entremêler, je dirai combien la vie est curieuse. En effet, je viens de passer une partie du week-end à ecoper l’eau qui s’ est engouffrée dans mon sous sol en une nuit et à faire des rondes de nuit avec mon compagnon pour surveiller que le phénomène ne se reproduise pas.

    Ce matin je viens sur ton blog pour me détendre un peu et penser à autre chose et que vois-je? Des vagues menaçantes! Lol! Malgré la fatigue, j’ai encore de l’humour pour rire de cette farce du destin!
    😉 peut-être étions nous câblées Katell!
    Natacha

    J'aime

    1. Ce matin, j’écrivais à une amie américaine, lui disant que nous avions un bel été indien mais qu’à quelques centaines de kilomètres c’était la catastrophe avec tant d’inondations…
      Bon courage Natacha… Et pour compléter le thème, je viens de lire un polar qui parle du tsunami en Thaïlande en 2004 : l’Ange gardien de John La Galite, une lecture de détente bien ficelée malgré le contexte !

      J'aime

    1. Moi aussi, je suis tombée par hasard sur le blog de Katell ! J’ai passé des heures à lire les anciens posts et maintenant j’attends avec impatience les nouveaux articles de Katell. Tu vas voir, c’est une vraie addiction !

      J'aime

  7. Cette Valériane ne nous laissera jamais indifférentes !!!!
    Animant, vendredi, une journée sur le sashiko, dans mon club, je vais être encore plus « savante » grâce à toi ! Merci !
    Ayant également lancé un défi sur le thème de l’eau, j’ai fait beaucoup de recherchez et je suis tombée sur l’œuvre de Linda Kemshall qui représente la fameuse vague associée au motif « Tempête en mer ». Une vraie réussite à mon avis.

    J'aime

    1. Tu as raison, le quilt de Linda Kemshall est magnifique : je viens de l’ajouter dans mon tableau Pinterest ici http://www.pinterest.com/rosedetoulouse/asian-quilt-inspiration/
      Malheureusement, je n’ai pas le temps de mettre à jour ces tableaux, cela prend trop de temps ! Du coup, je n’avais pas remarqué que j’avais déjà épinglé le quilt de Nadia, qui n’a d’ailleurs pas une bonne référence (pas d’auteur!!) je vais corriger ceci de suite.

      Il y a encore probablement beaucoup d’autres pépites d’interprétations de cette Vague, mais aussi des choses moins convaincantes que celle-ci ou celle de Nadia !

      J'aime

  8. Et je viens de retrouver le 100 idées où il y avait un pull avec cette vague devant. ..je l avais fait alors. ..je l ai adoré. .comme j adore ces dessins du premier auteur de mangas
    je vais essayer d aller à paris voir la 2 eme partie de l expo..mais la Bretagne est loin de Paris. …
    merci pour ce reportage

    J'aime

    1. C’est un des pulls que je n’ai jamais faits car j’habitais alors en Afrique !! Mais il fait partie des plus beaux… Ado, j’avais commencé avec le fameux pull en T au point mousse et continué avec les merveilleux pulls en jacquard (j’ai fait celui en rond en 3 exemplaires)… Que de souvenirs autour des 100 Idées !
      La pause est liée à la préservation des oeuvres m’a-t-on expliqué, tant de personnes font bcp de gaz carbonique !

      J'aime

  9. Je rejoins Pascale sur le fait que le blog de Katell est une addiction!
    Merci Katell Pascale pour vos encouragements!
    Merci aussi Katell pour le conseil de lecture de ce polar! Ceci dit, je crois que je vais attendre d’être au chaud et au sec sur la plage cet été pour m’y attaquer! Lol! 😉

    Très beau le quilt de Linda!

    Natacha

    J'aime

  10. J’ai vu cette belle expo. J’ai été surprise par le format de la vague que j’imaginais bien plus grand…
    Je découvre Valériane Leblond et ses illustrations. Ça me plaît beaucoup.
    Les Conteuses

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s