Amitié, Animaux, Appliqué, Bee quilteuse, Broderie, Oiseaux

Quatre décennies, quatre oiseaux…

Presque tous les ans, nos amis de Pibrac originaires de l’Aveyron trouvent une bonne raison pour faire la fête, réunissant famille et amis. Cette année, ce sont leurs quarante ans de mariage ! C’était pour moi l’occasion de penser à un petit cadeau-souvenir.

D’abord, je me suis inspirée de leur faire-part, comprenant leur photo de mariage présentée un peu à la manière japonaise, dans un quart de cercle comme ceci (par discrétion, je ne montrerai pas le faire-part) :

tmp_3ccbc54c8a0027dc10a73947544107a9

Paul Gauguin utilisa ici une technique de présentation des estampes japonaises pour présenter Marie-Angélique Satre, dite La belle Angèle, une des plus jolies femmes de Pont-Aven. Celle-ci n’apprécia pas du tout son portrait et refusa de le garder !

Une citation attribuée à Saint-Augustin figure aussi sur ce faire-part : La mesure de l’amour est d’aimer sans mesure. Un bon départ, mais ce n’était pas suffisant comme inspiration !

Un retard de ma coiffeuse dans son rendez-vous m’a fait musarder dans un joli magasin adjacent qui vendait des cartes postales. Suivre ses intuitions… Je savais que ce jour-ci était un jour où j’étais à l’écoute : une nuit presque blanche à penser au tableau textile, sans solution encore, mais une envie d’oiseaux, que j’entends si tôt l’été au lever du jour…

Mais oui, j’ai trouvé mon inspiration dans ce magasin (Crayons & Couleurs, Le Perget, Colomiers) avec une carte des éditions du Désastre :

La carte est fort belle et me rappelle un tissu jamais encore utilisé… Je me suis dépêchée de le sortir du tiroir ! Bien sûr, il fera partie de la composition. Il a un discret imprimé doré (collection Uncorked), je vais l’utiliser pour la première fois mais ce ne sera sans doute pas la dernière !

C’est un détail d’une fresque de Giotto, le peintre précurseur de la Renaissance, plus exactement du  Sermon aux Oiseaux de Saint-François, peint dans la basilique d’Assise. J’ai rapidement regardé sur internet, la fresque « me parlait » par sa quiétude, la beauté du fond bleu, la simplicité de l’oiseau blanc… et l’ajout du doré sur la carte répondant au jaune lumineux omniprésent dans l’église de Saint-François d’Assise. Les couleurs sont magnifiques, largement rénovées après le séisme meurtrier de 1997.

Le Saint a, en dépit de son auréole, une attitude profondément naturelle et simple, en symbiose avec la nature.

Je suis fascinée par les synchronicités, le hasard qui fait bien les choses, les coïncidences auxquelles on attribue du sens en assemblant des faits n’ayant aucun rapport officiel. Au moment où je balbutiais dans mon projet, je suis tombée sur un reportage sur Arte… sur la basilique d’Assise et les fresques de Giotto. J’étais sur la bonne voie, je le sentais : turquoise-or-oiseaux-citation-quart de cercle, les ingrédients étaient bien réunis.

J’ai tâtonné pour les silhouettes d’oiseaux, j’en voulais quatre symbolisant les quatre décennies de mariage… J’ai alors fait appel à une styliste qui sait mieux dessiner que moi !! J’ai simplement acheté un patron d’appliqués de Shannon Brinkley en PDF. J’ai un instant pensé utiliser également sa technique d’appliqué crazy, mais je connais mes amis, un tableau plus simple leur convient mieux. Du tissu uni ira ici très bien pour les oiseaux !

Je ne suis pas grande brodeuse, mais j’aime ça ! J’ai bien aimé reproduire la citation et j’ai dessiné la couronne sur une hauteur de 2,5 cm, après quelques tâtonnements ! J’ai utilisé la méthode de la couture sur papier.

Pas tout-à-fait fini : c’est sur la photo que je remarque qu’il manque un accent à Maïté ! L’écriture se fait discrète de loin, mais elle se lit tout de même bien de près, c’est ce que je voulais.

Vient ensuite le collage des oiseaux blancs au moyen de thermocollant double face ; ils étaient un peu trop « nus », j’ai donc brodé leur pourtour au point de tige.

DSCN6166.jpg
L’oiseau blanc est appliqué au thermocollant double face et je commence le surlignage de chaque oiseau au point de tige, avec du coton perlé n° 8.

J’ai hésité des jours avant de choisir le quilting à la machine, avec le motif « brume japonaise » présentée dans BeeBook page 141. Ensuite, J’ai quand même décidé de sécuriser l’appliqué thermocollé avec du fil blanc : j’ai suivi les conseils d’Évelyne dans BeeBook pour ses hirondelles (page 51), fil ton sur ton et piqûre avec entraînement (pas au piqué libre).

J’ai choisi un pied de biche avec lequel je peux bien voir autour de l’aiguille (partie en plastique transparent). Je n’ai pas mis le double entraînement pour me laisser plus de précision et souplesse dans le suivi du bord de l’oiseau.

La bordure faite avec une couture mise en attente est une de mes favorites (dans BeeBook technique page 135, photo de cette bordure page 37), je ne m’en lasse pas, elle est en accord avec la maquette japonisante du quart de cercle. Elle est quiltée avec entraînement également, deux lignes droites espacées d’1 cm environ avec une courbe entre les deux, en bougeant simplement le quilt. Essayez, c’est simple !

Ici on voit le quilting de la bordure, ainsique le molleton (du pur coton, c’est ce que je préfère en quilting machine) et le dos en drap blanc ancien… du grenier de la famille de Maïté.
L’accent sur Maïté est ajouté, la bordure invisible posée…

Bien sûr, le panneau offert samedi a atteint son but : faire plaisir !

Bonne rentrée aux enfants, aux parents, aux enseignants…

L’enseignement et l’éducation sont la base pour transformer le monde !

 

28 réflexions au sujet de “Quatre décennies, quatre oiseaux…”

  1. Un magnifique ouvrage qui a du leur faire très plaisir…. J’imagine que demain comme tous les ans tu seras au milieu des petits de l’école pour consoler les gros chagrins.Bonne rentrée à tous. Bises.

    J'aime

    1. Demain, je serai effectivement dans l’école où ont grandi mes enfants, pour accueillir les plus jeunes et leurs parents… C’est un petit service que je rends et un grand plaisir pour moi !
      Bises à toi !

      J'aime

  2. Encore un article que je me suis régalée de lire Katell. Merci de cet enchantement, de nous avoir montré ton cheminement pour arriver à l’œuvre finale si personnalisée. Tu ne dois pas être étonnée si je te dis que j’aime cet ouvrage n’est-ce pas ?
    Bon dimanche et bonne rentrée.

    J'aime

    1. Gene, je sais que ce cheminement personnel, finalement tout simple, permet aux lectrices à la fois de mieux apprécier l’ouvrage, mais surtout de s’approprier ensuite la liberté de créer, de la manière la plus simple qui soit : se laisser guider par ce que la vie nous offre !
      Merci à toi !

      J'aime

    1. C’est un couple formidable, un exemple de vie réussie malgré tous les aléas de la vie. Je suis très sincèrement attachée à eux et leurs enfants, petits-enfants, de plus en plus au fil de nos vies !

      J'aime

  3. J’aime biem lire ta démarche( cela peut en aider.certains, certaines) Comme.quoi l’inspiration a plusieurs sources ! Il suffit d’être curieuse et ouverte à tout.Bee book est lui aussi une base .Pour moi ne pas.copier, mais s’inspirer est.très important Bon dimanche bisous

    J'aime

    1. C’est ma démarche, faire profiter de ce genre de processus pour susciter l’envie de créer ! BeeBook a été effectivement écrit dans le même but !
      Bises, profitons de l’air un peu plus frais, c’est bien agréable !

      J'aime

    2. J’aime beaucoup la douceur qui émane de ce joli petit tableau : couleurs tendres, blanches colombes , beau message discret d’amour …
      Et je trouve très intéressant de pouvoir suivre ta démarche dans la composition du tout …pour un très beau résultat .
      Nul doute que cet ouvrage ait plu à mon homonyme que je connais aussi .
      Félicitations !
      Maïtébeebee

      J'aime

      1. Merci Maïté Beebee, j’ai pris tranquillement une bonne partie de l’été pour le créer… mais j’ai mis le manchon en urgence le matin-même !
        A très bientôt, bises

        J'aime

  4. Très beau tableau Katell je me doute que Maïté à aimé ce cadeau. Effectivement il faut aller à crayons et images admirer et acheter les cartes,elles sont splendides, j’en achète régulièrement pour mes petits enfants du Canada.

    J'aime

    1. Avec les mails, on ne s’écrit plus comme avant, mais ces cartes m’ont donné envie d’envoyer des mots doux par la Poste… J’y retournerai !
      A bientôt, j’espère, bises à toi Flo

      J'aime

  5. 😍 J’ai aimé lire l’histoire de ton ouvrage et je veux bien croire qu’il a été apprécié car il est très beau 👏🏼👏🏼. 😘

    J'aime

  6. J adore!
    quelle chance ont tes amis
    Je vais relire avec le bée book en mains ( plus attentivement ce soir)
    bon dimanche

    J'aime

  7. Cet ouvrage est bien réussi, les tons sont très doux et la démarche aide à mieux comprendre, c’est très pédagogique. C’est sûr que les récipiendaires ont dû être heureux de ce cadeau personnalisé. Encore une fois bravo.

    J'aime

  8. merci de nous montrer ta démarche pour créer , il faut savoir perdre , NON , se donner du temps pour rechercher l’inspiration, les idées mais ne pas copier pour « sortir » quelque chose de soi .
    merci aussi pour les allusions à la rentrée des enfants , j’étais enseignante et j’aimais ce temps fort où l’on a aussi la tête pleine de projets pour les aider à avancer en confiance dans la vie.

    J'aime

    1. magnifique le travail et la leçon incluse. Je suis bresilienne et je voudrait bien acheter le Bée Book que vous avez cité. Si cést possible je vou demande des informartions pour m’orienter sur la façon de proceder. Merci de vaotre attention. Abigail Guerry

      J'aime

  9. Les présents les plus touchants se sont ceux qui ont été mûris .
    Ils atteignent toujours leur but, en plus de faire plaisir.
    Biz
    La cocotte de kiev

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.