Quilt météo, Solidarités

Solidarités : les masques, une demande en forte hausse

Dans le groupe du Quilt Météo 2020, nous sommes heureuses de montrer nos tops qui avancent au fil des jours. Il y a des personnes que je connais depuis des années, d’autres complètement inconnues avant le mois de décembre. Avec les hasards de la vie, nous partageons parfois un peu plus que des photos.

Ainsi, Martine Bronca nous étonne avec son top ; elle n’est pourtant pas la seule à utiliser des hexagones, qui bien opportunément représentent 7 jours par fleurette.

Depuis quelques semaines, Martine et ses amies se mobilisent sans compter dans le département d’Indre-et-Loire pour fournir des masques textiles autour d’elles. Seulement, il leur manque à présent des élastiques. Qui pourrait les dépanner ? L’appel a été fait dans la presse locale, vous y trouvez son adresse email. Je crois cependant que la pénurie commence à toucher une grande partie de la France…

Martine choisit de très beaux tissus de patchwork pour les masques à offrir © Photo NR

Il est bien loin le temps du questionnement sur le bien fondé des masques… moins d’un mois pourtant ! L’exemple de Martine est typique de la générosité des quilteuses et couturières, si nombreuses à coudre des masques bénévolement, à les distribuer, etc. Comme la demande s’amplifie, elles vont (nous allons !) être de plus en plus sollicitées. Je connais beaucoup d’autres personnes complètement dévouées à la cause des personnes âgées de leur village, du personnel des maisons médicalisées et diverses personnes au travail, il y en a tant…

Souhaitez-vous faire des masques, mais vous ne savez pas où ni comment les offrir ? Téléphonez à votre mairie, elle saura…

Que de solidarités, partout en France ! 

maxnewsworldfive104851-4764752.jpg
La presse locale se fait partout l’écho des initiatives locales.Ici, exemple dans le Tarn.
Et ici, la production d’hier de Marie-Jo Oustau, déléguée FP Tarn. Toujours de beaux tissus !

Si diverses entreprises ont modifié leur production pour fournir des masques en France, certaines couturières professionnelles indépendantes font valoir le droit de vendre leurs masques sans se faire insulter sur les réseaux sociaux et ailleurs. Faire un masque prend du temps, les matières premières ont un coût, et les demandes des communes ne vont que s’accroître. Malheureusement, on a vu des masques artisanaux vendus à plus de 30 € pièce, alors que d’autres serrent leurs prix pour rentrer à peine dans leurs frais. Il y a la loi de l’offre et la demande, mais franchement nous n’avons pas besoin d’une nouvelle polémique. Comme toujours, c’est la mauvaise attitude d’une petite minorité qui jette l’opprobre sur le plus grand nombre. Alors, clairement, la vente des masques se conçoit parfaitement, mais ce n’est pas la poule aux œufs d’or… Voici un article de la RTBF à ce sujet.

Ce coronavirus n’a pas fini de faire parler de lui, sous des aspects les plus inattendus. A nous de ne pas nous tromper de chemin.

On ne s’aperçoit pas toujours que l’on parcourt chaque jour un nouveau chemin. 
Paulo Coelho, L’Alchimiste

Gardons le moral malgré tout !
Katell

35 réflexions au sujet de “Solidarités : les masques, une demande en forte hausse”

  1. On m’a donné une alternative pour remplacer les élastiques qui fonctionne très bien, trouvée je crois dans Pinterest …
    il faut découper en bande de 4 cm un collant ou une chaussette et en étirant ce cercle on obtient un super anneau à introduire sous le rentré de chaque côté du masque
    On peut aussi utiliser du fil élastique mais la rondelle de collant est beaucoup plus confortable

    Aimé par 1 personne

  2. Je vois ‘Bonnie Hunter’ sur le blogroll de Katell – j’ai fait des masques pour ma famille suivant ses explications – très facile à faire. L’élastique est remplacé par les bandes de coton jersey, coupé d’un vieux T-shirt. Petit vidéo sous ‘Quiltcam’ en haut de son blog.

    J'aime

  3. Je fais également des masques que j’envoie régulièrement les jours où la poste fonctionne, à la famille, aux amis, aux amis des amis…
    J’ai utilisé mes restes d’élastique, j’ai fait des liens et dernièrement j’ai trouvé à acheter de l’élastique spécial masque à Aix-en-Provence dans un magasin spécialisé en vente de mousse sur mesure et un peu en mercerie.
    Quelle joie pour moi de retrouver cette denrée rare !
    Et bien aussi quel choc quand on m’a demandé (sur le parking car vente en drive) de régler 195€ pour 40 mètres d’élastique et 2 m de tissus batiste blanc.
    3,90 € le mètre d’élastique en vrac spécial masques !
    Ce magasin vend également des masques par paire, en tissu Téflon déperlant, dénigrant nos masques tissus, 25 € la paire ! Et ils en vendent j’ai été témoin et pourtant qu’est-ce qu’ils sont moches !

    J'aime

  4. Bonjour Katell,
    Il est prévu de commercialiser un masque à 28 euros, alors la petite couturière indépendante qui vend le sien à 30 euros ça ne me choque pas.
    Si tu fais venir le réparateur pour le filtre du lave-linge, c’est 60 euros pour une manipulation de 15 minutes et personne ne s’insurge. Je ne parle même pas des tarifs de plombier, serrurier et autres garagistes qui profitent du caractère d’urgence ou du fait que nous n’ayons pas le choix.
    Pour autant, ceux que je couds sont basiques et gratuits, destinés à l’APAJH, l’association pour laquelle je travaille. J’ai juste prévenu que je passerai en note de frais ma prochaine révision chez Janome !
    J’en couds aussi de plus jolis qui sont destinés à la famille et à mes proches.
    Bisous virtuels et prends soin de toi

    J'aime

    1. Effectivement, les machines à coudre souffrent beaucoup en ce moment… Et puis on peut ajouter une fiche d’entretien… A chaque masque offert, j’ajoute une fiche explicative, pour que le masque ne devienne pas un piège.
      Je compatis vraiment avec celles qui ont vu leur CA s’effondrer. Pour moi cela n’a pas d’importance, en tant que conférencière/animatrice, car je réinvestis en livres et tissus, ce n’est pas un revenu nécessaire. Bon courage Muriel.

      J'aime

  5. Bonjour
    Je suis en Belgique … j’ai de fort jolis tissus de Patchwork, et , compte tenu de mon âge je ne pense plus refaire de grands quilts , alors ces tissus me servent pour les masques que j’offre
    bien généreusement aux infirmières que nous voyons journellement , à la famille, aux amis.

    J'aime

  6. Comme nous toutes je fais aussi des masques. Les élastiques sont remplacés par du biais ou de l’extra fort. Je coupe quatre morceaux (2 de 40 cm qui viennent se glisser en haut, de chaque côté, et 2 de 30cm pour le bas). Il ne reste plus qu’à faire deux nœuds. J’espère que mon explication est claire.
    Je voudrais aussi signaler que Cécile Franconie offre sur son blog un motif à broder sur le masque. Pour les élégantes !
    Prenez soin de vous.

    J'aime

    1. Cécile a enlevé son post, car elle a eu trop de commentaires désobligeants, elle a mis à la place une belle photo de bouton d’or.

      J'aime

  7. Dans notre club plusieurs ont fait des masques, et faute d’élastique, ce sont des liens tissus qui ont ont été cousus sur le principe des masques papier. Cela fonctionne très bien. Il y a aussi possibilité d’utiliser des rubans en serge blanc je crois pas très large, le style de ruban qui sert d’attaches pour tablier. Certains de ces masques sont partis vers un EHPAD où travaille une personne du village. Des croixpinettes ont répondu positivement à sa demande.

    J'aime

  8. Merci de nous informer encore une fois sur la solidarité …Et pour le reste , c’est des êtres humains comme il en a toujours existé … Amitiés…

    J'aime

  9. Bonjour Katell,
    L’atelier des gourdes, sur sa dernière vidéo, donne des alternatives pour confectionner des masques (norme AFNOR) quand on n’a plus d’élastiques. Personnellement, je préfère les liens aux élastiques qui peuvent blesser ou même ne pas tenir derrière les oreilles (surtout quand pour certaines personnes, il y a port de lunettes et/ou port d’appareils auditifs). Tout cela est dans nos possibilités puisque nous avons presque toutes des machines à coudre. Car nous avons envie et besoin de nous sentir utiles dans ce monde confiné. Il y a même WonferfilThreads qui propose de mettre un petit rectangle derrière la tête avec 2 boutons sur lesquels viennent s’accrocher les élastiques.
    Bonne journée !

    J'aime

  10. Bonjour
    J´ai cousu des masques pour ma famille, des amis, des voisins, etc … jusqu´a l´épuisement de mon stock d´élastique. J´ai utilisé mes tissus de patchwork qui me coûtent entre 12 et 18€ le mètre. Et j´ai offert les masques….
    Je ne suis pas couturière et ça m´a pris des longs après-midis .
    Quant on voit que les gens se plaignent de payer 3, 5 ou 6€ pour un masque fait main, je suis très triste.
    Ce que je trouve scandaleux c´est d´avoir vu sur FB que certaines pharmacies vendent, en cachette, des masques chirurgicales qui ne coûtent que qq centimes, à 28 ou 30€!!!
    Prenez soin de vous.
    Amitiés depuis la Principauté d´Andorre!!!
    Fina

    J'aime

  11. Merci encore pour tous ces renseignements, je continue aussi, il me reste encore des élastiques, le lot commence à baisser, merci aussi pour les astuces en remplacement (bas nylon)

    J'aime

  12. Bjr, je fais aussi des masques pour mon entourage effectivement cela prend du temps et même si j’ai du stock de tissu je l’ai acheté un jour. Mai j’ai choisi d’offrir ces masques aux personnes que je connais parce que elles pourront se protéger , c’est mon choix; si je devais en faire toute la journée comme un travail je demanderai peut être une participation ramener ses propres fournitures( draps, elastiques ou vieux t-shirt ) car il est vrai que je mets 4 couches de tissu; je fais le modèle normes Afnor mais j’utilise des bandes coupées à 4 cm dans du t-shirt pour faire les lanières c’est économique et plus confortable aussi je vous conseille d’essayer.
    Je n’ai pas toujours le temps de mettre un commentaire mais Merci pour tous ces articles très intéressants

    J'aime

  13. ici aussi on fait des masques pour les soignants et pour notre entourage , on nous fournit le matériel (car on a épuisé tout ce que nous avions en stocke) et on offre la main d’œuvre , c’est notre façon de participer (on est des soignantes à la retraite et au vu de notre santé on ne pouvez pas aller au contacter des malades ) bonne journée à toutes

    J'aime

  14. je ne veux pas deconnecter mon compte World Press. Cést un erreur. Canceler, síl vous plait toute deconnnexion faite.

    J'aime

  15. C’est vrai que le moment n’est pas à la polémique mais il y a des abus. Une de mes amies a une petite mercerie qui est bien sûr fermée et elle n’a donc plus de ressources. Elle a donné des mètres et des mètres d’élastique.à des femmes qui maintenant vendent des masques faits avec des tissus achetés chez un concurrent. Elle en a fabriqué un tas qu’elle offrira à ses clientes au moment de la reprise d’activité. Personnellement, j’en ai reçu trois (on est 3 à la maison) offerts par un membre du CCAS de ma commune qui a crée un petit groupe pour en faire. Je lui ai donné la moité d’un drap, lavé et javellisé, et plusieurs mètres d’élastique. Je trouve que c’est un juste retour des choses.

    J'aime

    1. Malheureusement, tant d’anecdotes montrent que certain(e)s n’ont pas beaucoup de bon sens ni même d’éthique. On aurait tellement besoin de confiance, d’auto-responsabilisation, plus que jamais, pour nous en sortir plus forts, plus solidaires. Mais ce sont toujours les mêmes qui donnent… Tu le sais bien.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.