Bee quilteuse, Peinture, Portrait d'un quilt

Confins 2020

2020 oblige, nous sommes devenues des Abeilles Masquées, mais la créativité ne tarit pas ! Après Maïté, c’est Evelyne qui nous montre un de ses ouvrages faits récemment.

Je suis abonnée à Télérama et dans l’hebdomadaire du 21 mars 2020, à la rubrique Arts, l’illustration du texte sur Otto FREUNDLICH, un tableau de 1938, m’a troublée, attirée, les couleurs, les formes géométriques, un univers lumineux et un obscur – une sensation étrange.

Composition, Otto Freundlich, 1938

J’ai aussitôt décidé d’avoir pour moi, un patchwork inspiré de l’œuvre de ce peintre, moi qui ne sais ni dessiner, ni peindre !!

L’exposition parisienne au Musée Montmartre-Jardins Renoir venait d’être suspendue par le Covid 19.

J’ai d’abord beaucoup appris sur la vie tragique du peintre (1878-1943) déporté et mort au camp de concentration de Lublin-Majdanek ou de Sobibor (il reste un doute) en Pologne, assassiné en tant que juif allemand, militant antifasciste, après avoir été stigmatisé en 1937 comme producteur d’« art dégénéré » par le régime nazi.

L’Art dégénéré – die entartete Kunst, était l’expression officielle des nazis pour l’art moderne abstrait. Cela commença par une exposition organisée par les nazis à Munich en 1937. Ils firent se côtoyer 730 œuvres d’une centaine de peintres, parmi lesquels Otto Freundlich, Picasso, Kandinsky, Kokoshka, Chagall, Nolde, Kirchner, etc. avec des tableaux de malades mentaux, pour jeter l’opprobre sur les artistes modernes. Le franc succès des peintres provoqua l’ire des organisateurs… Le terme d’art dégénéré est ensuite étendu à certains styles de musique, de littérature, de cinéma. Une des conséquences fut la destruction de nombre de tableaux, le pillage des collections privées et publiques, et tant de morts… 

Sur le sujet, un grand film :


Otto Freundlich était un grand artiste peintre, sculpteur, pionnier de l’abstraction, engagé dans les arts, la politique, la philosophie, c’était un humaniste et pacifiste, avec une vie riche et constructive partagée avec d’autres grands artistes. Son nom Freundlich, qui signifie Amical, lui allait bien. Dès 1909, il vécut à plusieurs reprises la vie de bohème à Paris, ses amis étaient Picasso, Apollinaire, Braque… Avant l’été 1914, il passa 5 mois à rénover la cathédrale de Chartres, mais à la déclaration de la guerre, il dut évidemment rentrer en Allemagne. Les vitraux marquèrent son art, on le devine dans la Composition de 1938 qui me fascine.

Européen pacifiste, il déploya ses multiples talents pendant l’Entre-deux-guerres en France et en Allemagne, malgré la diabolique propagande nazie.

J’ai choisi des tissus dans ma réserve – confinement oblige ! – et ai monté l’arc central lumineux, coloré, puis un univers bleu où mon regard s’échappe et un espace sombre, inquiétant… Peut-être un écho des inquiétudes de l’Entre-deux-guerres avec les soucis sanitaires que nous vivons.

J’ai quilté à la machine en suivant la courbe de l’arc , puis disposé des lignes droites de part et d’autre.



Je l’ai nommé Confins 2020, l’ai accroché et le regarde chaque jour avec la même émotion qu’en découvrant l’artiste pour la 1ère fois dans l’article du magazine.



 L’exposition a lieu à Paris jusqu’au 31 janvier 2021. J’en rêve ! Aurai-je la possibilité d’y aller ?

Évelyne

Au Musée de Montmartre-Jardins de Renoir, un charmant lieu au 12, rue Cortot (18e)

39 réflexions au sujet de “Confins 2020”

  1. C’est très émouvant de voir ce tableau et le quilt après avoir lu l’histoire de ce peintre! Bravo à Evelyne pour cette reproduction si réussie et merci pour cette découverte Bonne journée

    J'aime

    1. Je poursuis la découverte de la vie de l’artiste avec la lecture d’Otto Freundlich 1878-1943 La Révélation de l’abstraction. L’émotion d’un « destin brisé ». Bonne soirée. Evelyne.

      Aimé par 1 personne

    1. Bises d’Abeille à Abeille . Un des tissus, bleu turquoise ,venait des chutes d’un tablier de maman aujourd’hui décédée. Des liens se font à notre insu ?

      Aimé par 1 personne

  2. Merci de nous faire partager cet ouvrage et son histoire , cela nous donne envie d’en connaître encore plus sur cet artiste que je ne connaissais pas du tout.
    Merci Katell de nous éclairer comme tu le fais si souvent…..
    Josée

    J'aime

    1. Katell m’a ouvert la porte et j’ai posé mon ouvrage, inspiré de ce peintre .J’ai trouvé un livre édité pour l’exposition : OTTO FREUNDLICH La révélation de l’abstraction. Bonsoir.

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, article très intéressant, merci pour toutes les recherches et de les partager. Pour information, une très belle expositions à Bordeaux au « bassin des lumières sur Klimt » à visiter, c’est un régal!

    J'aime

  4. Vous avez fait un très beau travail ,moi aussi je ne connaissais pas du rout ce peintre .En meme temps le patch nous fait mieux comprendre son expression

    J'aime

    1. Otto Freundlich a partagé le destin d’autres artistes qui fuyaient l’antisémitisme et les pogroms.
      Ils ont témoigné dans leur création. A nous de regarder. Bonne soirée. Evelyne

      Aimé par 1 personne

  5. Splendide. Merci pour ce partage plein d’énergie, de vitalité. Il fallait oser et tu l’as réussi. Bravo Evelyne

    J'aime

  6. Très belle réalisation en patchwork ! Bravo pour le travail et le choix des tissus !
    Une façon de lui rendre un bien bel hommage mérité !
    J ai été très heureuse de le connaître et de le rencontrer à travers notre art ! Merci !

    J'aime

  7. Votre article m’a émue …Un peintre via Facebook avait posté les toiles de cet artiste indurant quelques mois ….J’avais comme vous beaucoup aimé l’élégance Des formes et le choix des couleurs . Une émotion pour ce contemporain des Delaunay de Kandinsky…Son histoire est aussi sombre que ses couleurs portent là lumière et l’espoir de la vie. Votre kilt est magnifique … j’en suis à l’aquarelle . Félicitations ! J’aime beaucoup les déclinaisons d’une œuvre …une passerelle par delà le temps, les lieux.

    J'aime

    1. Nous partageons l’émotion à travers la peinture, le patchwork ..Vous parlez d' » une passerelle par delà le temps, les lieux  » Merci pour ces mots. Evelyne

      Aimé par 1 personne

  8. Bonjour,
    Tout est une question de sensation. Dans le tableau et le quilt qui, du fait du matelassage, me parait encore plus beau, je ne sens pas le côté obscur. J’y vois l’entrée d’une église de campagne, une romane par exemple, le lumineux du ciel, l’arche du porche et au milieu le sombre de la nef, espace plein de recueillement et d’apaisement.
    Magnifique !!
    Jacqueline

    J'aime

  9. Très belle réalisation.J’y vois un porche, une entrée vers………
    Question: Je vois que tu as, il me semble, changé de fil ,suivant la couleur du tissu, (fil bleu avec tissu bleu, etc) pour matelasser avec ta machine à coudre, comment fais tu?
    Merci et bonne journée

    J'aime

    1. J’ai matelassé à la machine les lignes horizontales avec un fil bleu Silk Finish Multi et avec un fil coton rouge les courbes. Pas d’autres tons. Bonne soirée. Evelyne

      Aimé par 1 personne

  10. Vraiment Superbe, qu’elle créativité, pas besoin de savoir dessiner où peindre.

    Vous me donnez envie d’aller voir l’exposition, mais…

    Amitiés à toutes
    Guillemette ARTAUD

    J'aime

  11. Bravo Évelyne pour cette magnifique interprétation. Je trouve la partie droite particulièrement bien réussie… j’ai cru (sur la dernière photo dans l’arbre) que le quilt était en 3D!
    Quant à rêve de visiter l’expo, il faut y croire très fort.

    J'aime

  12. Moi aussi , je suis tombée en arrêt devant l’annonce et les photos de l’exposition Otto Freundlich ! je l’ai immédiatement trouvé « très moderne patchwork » et me suis promis d’en tirer un quilt. Je suis heureuse de voir qu’il en a déjà inspiré un superbe. Bravo ! Il serait (il doit?) être content de voir qu’il stimule encore toujours la créativité des gens qui l’admirent….

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.