Lecture, Peinture, Petites histoires autour de BeeBook

Rien n’est Noir

                     Photo Tomas Criger

Il est un livre où l’on avance au gré des passions aux couleurs primaires, bleu, rouge, jaune, avec des chapitres aux nuances poétiques, où tout est vibrant, fleuri, éclatant, flamboyant, ténébreux, brillant, multicolore, lumineux, ombrageux, chatoyant, incandescent…
Seuls les cheveux et les yeux de l’héroïne sont noirs, un Noir à la Soulages, un Noir de lumière et d’émotion.

                                     

Après avoir écrit deux articles sur Frida Kahlo au printemps, j’ai continué de me sentir impressionnée par cette femme, elle restait obstinément quelque part dans mon cœur et ma mémoire. J’ai donc lu, cet été, deux parmi les nombreux livres qui lui sont consacrés. J’ai grandement apprécié la biographie de Frida Kahlo écrite par la franco-mexicano-cubaine Rauda Jamis, puis j’ai plongé dans le roman de la parisienne-bretonne Claire Berest. Chaque portrait rend avec vérité, je le sens, ce feu follet que fut Frida. Chaque écrivaine est inspirée, sinon habitée par l’Inspiratrice, ayant tout lu, tout vu, tout visité, tout ressenti d’Elle.

Lien vers mon article Frida Kahlo, icône féminine
J’évoque dans le deuxième article des femmes inspirées et des quilts sur Frida Kahlo l’Unique, devenue un symbole qui touche intimement de nombreuses femmes. Lien vers l’article Frida, Laura & Betty.

Si vous avez été touchée par Frida à travers ces articles, vous adorerez les livres* et en particulier Rien n’est noir :

Ce livre vient tout juste de sortir en Poche et a remporté le Grand Prix des lectrices du magazine ELLE 2020 en juin dernier. @claireberest

L’écrivaine s’est tellement imprégnée de son héroïne que parfois, on ne sait plus de qui sont les mots, de l’auteure ou si les phrases sont extraites du Journal ou encore de la volumineuse correspondance de Frida. Ce livre est rempli des passions et des émotions de Frida, ses émois comme ses douleurs, ses amours comme ses colères. Claire et Frida ne font plus qu’Une. La fusion est tellement forte qu’elle s’est mise à ressembler à son sujet ! Un jeu esthétique bluffant.

Claire Berest, 2016
@claireberest (compte instagram de Claire Berest, 2020)
@claireberest

Après avoir lu ce livre, on a envie de porter de longues jupes éclatantes, de se charger de volumineux bijoux ethniques et piquer des fleurs dans ses cheveux !

Le titre Rien n’est Noir résonnait en moi quand j’écrivais Octobre Noir. Même quand on est saturé de tristesse, d’angoisse, de révolte, on peut s’accrocher à des exemples qui aident à s’élever, comme la Déesse du 20e siècle qu’est devenue Frida Kahlo, ou toute personne que vous admirez. 

Ne perds jamais espoir. Lorsque le soleil se couche, les étoiles apparaissent.

 Derrière chaque difficulté, il y a une opportunité.
Albert Einstein

* Naturellement, il est judicieux d’attendre la réouverture des librairies pour acheter ces livres…

Autre personne qui me touche, plus près de nous. Rose l’Angevine a écrit plusieurs commentaires pertinents à l’issue de quelques-uns de mes articles. Elle vit en EHPAD où 9 personnes sont contaminées, d’où un confinement strict, une solitude accrue, mais elle continue de faire du patchwork l’après-midi ! Elle a offert son quilt du confinement « Ensemble malgré tout » à un de ses fils médecin pour son anniversaire, elle suit le quilt mystère France Patchwork actuel et elle vient tout juste de coudre une crapaudine… La crapaudine est un sac à ouvrages qui a une grande ouverture, bien pratique pour transporter un ouvrage. C’est un très vieux modèle que j’ai vu en tapisserie (petit point) chez ma grand-mère, en brocante (cela devait être populaire !), puis dans des livres, sur internet… Je l’ai refait à mon goût du jour et mis en modèle dans BeeBook. La semaine dernière donc, Rose l’Angevine a transformé une robe de plage en crapaudine ! Un exemple de recyclage intelligent, fort bien fait… 

Une jolie robe d’été…
…transformée en ravissant sac à ouvrage !

A 82 ans, Rose continue d’être curieuse, active et connectée. Elle a remué ciel et terre pour que les personnes en EHPAD ne soient plus isolées pendant le confinement. Ce sont des actions comme les siennes qui ont fait assouplir les règles, pour qu’il n’y ait plus le ravage du glissement fatal dû à l’isolement mortellement ennuyeux… Un immense bravo ! Même si la vie n’est pas toujours rose, cette dame positive et pugnace a choisi ce pseudo Rose l’Angevine… Il n’y a pas de hasard !

 Ce que l’optimiste voit en rose, le pessimiste le voit en noir.
Victor Hugo

Annie du blog Des Tulipes et des Coeurs a aussi un grand ❤ et aime les couleurs ! Pour son groupe, elle a préparé les instructions en français d’un quilt moderne et bien gai, destiné aux sinistrés de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes. Le modèle est paru dans le magazine Curated Quilts :

Modèle de Heather Kojan

Annie a reçu l’autorisation de diffuser ces instructions dans un but non commercial. Si vous souhaitez les recevoir pour faire un quilt seul(e) ou en groupe, écrivez-lui (colonne de droite de son blog), elle vous les enverra très vite gracieusement par email.

Merci pour ce partage Annie !

Le chaos est rempli d’espoir parce qu’il annonce une renaissance.
Coline Serreau

Et mon petit doigt me souffle que dès ce matin, sur le forum France Patchwork, il va y avoir des nouveautés…

C’est gris bien sombre pour l’activité de nos villages et nos centres-villes. Un mal pour un bien, le premier confinement a largement favorisé la fourniture des denrées alimentaires locales, et je crois qu’heureusement cela continue. Mais nous avons aussi besoin de nourrir notre esprit…

Depuis hier soir, nous savons que les librairies ne rouvriront pas dans l’immédiat. Le terme « bien non-essentiel » fait mal.

L’espoir, ce n’est pas l’optimisme.
Ce n’est pas non plus la conviction qu’une chose va bien se passer,
mais au contraire la certitude que cette chose a un sens,
quelle que soit la façon dont elle va se passer.
Vaclav Havel

Rien n’est noir, les merceries et donc beaucoup de magasins de tissus sont, cette fois-ci, considérés comme essentiels… Gardons le moral et restons tous prudents afin de retrouver au plus vite une vie pleine de couleurs.

25 réflexions au sujet de “Rien n’est Noir”

  1. Bonjour Katell Très bel article ce jour et belle utilisation de mon sac crapaudine. J’en suis fière de cet ouvrage mais surtout de mon idée de recyclage qui un jour a surgi. Belle journée et bravo pour tout ce que vous écrivez et bien plus encore. Merci.

    Michèle Mollet envoyé de mon IPad

    >

    J'aime

  2. Comme souvent, ton article m’émeut, là c’est Rose et voilà l’exemple d’une personne qui malgré tout, ne se laisse pas abattre.
    Quant aux librairies, il est important de les soutenir comme tous les petits commerces ou les coiffeurs; cela me paraît moins dangereux d’être à 2 voir 3 dans une boutique qu’à des centaines dans une grande surface.

    J'aime

    1. J’avais préparé un long article, avec pétition, pour les petits commerces. Mais après l’intervention du 1er Ministre hier, j’ai trouvé que c’était un peu vain, j’ai donc remanié mon texte. Dans 15 jours, espérons !

      J'aime

  3. Après avoir lu l’article de La Tulipe, je ne suis pas surprise de la « chute »…
    J’admire ce que fait Rose pour rester optimiste et stimuler les autres.
    Je suis outrée, moi aussi, par l’ouverture des grandes surfaces, nids à virus de tous genres, contrairement à nos libraires!
    Me permets-tu d’emprunter tes dessins humoristiques?

    J'aime

    1. Bien sûr, ils ne m’appartiennent pas, et j’ai aussi celui de Joann Sfar :

      et un peu moi quand je sors de chez moi, en temps normal :

      Bonne journée malgré tout !

      J'aime

  4. Bonjour
    Mimi Ton sac Crapaudine est vraiment bien réussi
    J.espere pouvoir le voir en vrai bientôt .
    Merci Katel pour tous ces articles passionnant.
    E.Z.

    J'aime

  5. Grâce à toi, un livre à ajouter à ma liste de Noël. Cette année, elle sera uniquement constituée de livres à acheter chez un libraire local, bien sûr et de tissus à acheter chez « Blossom, quilt et craft. Merci à Rose de me donner une idée pour les robes d’été dans lesquelles je ne rentre plus ;-). Dès ce matin, j’ai déjà envoyé plusieurs fois les instructions pour le quilt. J’espère que plusieurs iront vers les Alpes-Maritimes et que leur confection donnera de la joie à celles et ceux qui les feront et à celles et ceux qui les recevront. Belle journée, Katell.

    J'aime

    1. Ce livre est flamboyant, à l’image de Frida !
      Ta liste pourra s’étoffer, j’ai quelques livres à présenter au cours des prochaines semaines…
      Merci à toi de proposer les explications de ce beau modèle, j’espère comme toi que plusieurs atterriront dans les vallées des Alpes-Maritimes.

      J'aime

  6. Merci Katell pour cet article, comme toujours très intéressant et inspirant, avec de belles personnes et de beaux projets. Merci pour les couleurs que vous apportez dans nos vies à travers vos articles et le bonheur dans ces jours difficiles! Merci pour les Alpes Maritimes ou j’habite.
    Bonne et douce journée

    J'aime

  7. Katell, J’aime beaucoup ton article sur Frida dont j’ai lu le livre il y a fort longtemps. J’ai vu aussi un film très intéressant sur elle sur la « chaine Muséem » par une femme qui est allée sur les pas de Frida au Mexique s’identifiant complètement à elle. C’est peut-être la personne dont tu parles ?
    Je chante de sujet à propos du noir : Une série d’émission sur France culture à 15h du lundi (aujourd’hui) à jeudi sur le thème du noir, enregistrée avant le confinement. C’était Michel Pastoureaux, historien spécialiste de la couleur qui était interrogé, passionnant. Je recommande ces émissions.

    J'aime

    1. Plusieurs femmes s’identifient à Frida, c’est un mouvement assez étonnant mais que je comprends. Il faudrait que je recherche laquelle était dur la chaîne Muséem. Ce document devait être très intéressant !
      Quant à Pastoureau, j’ai lu d’abord Bleu, puis tous ses livres sur les couleurs… Quelle culture, quelle passion ! C’est une référence absolue. Merci de le rappeler ici.
      Incroyable comme le patchwork nous mène dans des directions parfois imprévues !

      J'aime

  8. Cet article est incroyablement riche; il aurait fallu en faire 2, mais tant pis: j’y reviendrai. J’ai lu le livre de Claire Bérest et il tourne depuis 1 bonne année dans mon club de lectures!! Il se trouve que dans mon ernier article, j’ai transformé aussi du recyclage en sac…Stuyle très différent. Bref, de quoi glâner ici, d’autant que je travaille sur un projet vu ici lors du dernier confinement….e

    J'aime

  9. et voilà moi aussi sous le charme !!! merci Katell ! je vais bien sur lire très vite ce livre ! un autre livre aussi très intéressant présenté comme une biographie textile de Frida Kahlo « un ruban autour d’une bombe » de Maud Guely et Rachel Viné-Krupa , dans lequel on découvre que ses vêtements sont réellement une seconde peau …j’ai toujours un énorme plaisir à vous lire .Merci

    J'aime

  10. que ça fait du bien de lire ce documentaire sur Frida Kahlo par les temps qui courent . sa vie n’était que souffrances et elle s’est fait un monde de couleurs: quelle belle leçon alors que nous nous plaignons pour de simples petites contrariétés.
    Même confinée, j’estime que je n’ai pas le droit de râler car je peux vivre confortablement chez moi ,,faire du patch, lire, broder, créer pendant cette période quand je pense à tous ceux qui souffrent physiquement et moralement .
    merci pour votre message qui rajoute des couleurs dans ma vie.

    J'aime

    1. C’est exactement ce que j’ai ressenti au printemps en écrivant les premiers articles sur cette artiste, elle montre tant de courage que la plupart de nos maux sont ridicules en comparaison. C’est pourquoi je suis revenue sur cette femme, en début de reconfinement, pour nous aider à être, nous aussi, courageuses.
      Bonne journée colorée Odile 🌈

      J'aime

  11. Merci pour cet article .
    J’adore fridha khalo, je l’ai découverte dans mes voyages . Sa maison à Mexico est devenu son musée . Maison sublime sur un jardin interrieur .
    Hâte de lire ce livre .
    Merci

    J'aime

  12. Bonjour à toutes; ici Rose l’Angevine. Je voulais rectifier une petite erreur et rendre à César ce qui est à César : le robe transformée n’est pas de moi ! Merci pour toutes les gentilles choses que vous avez écrites à mon sujet mais c’est vrai mon caractère hérité de mes parents qui connurent deux guerres, surtout mon père… Ici je fais souvent de la résistance et peut-être qu’un jour deux aides-soignants (une et un qui a acheté une machine à coudre eh oui !) qui m’ont emmenée en voiture à la Beaujoire de Nantes, pour une expo en 2019, viendront rejoindre la cohorte des quilteuses… Ils viennent tous deux d’avoir la Covid pour avoir soigné des résidents impactés et durant leur arrêt… puisque je réalise quelques étoiles du challenge 2ème confinement de F.P…. je leur ai fait parvenir les 4 étoiles réalisées en souhaitant à ces personnes (10 impactés ici) d’en avoir une bonne (étoile) !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.