Bee quilteuse, Couleurs, Lecture, Technique, Teinture

Alchimie du Bleu/1

Comme vous aimez bien les séries d’articles, voici notre expérience de la teinture à l’indigo en plusieurs chapitres. Nous avions commencé un vendredi bien gris, avec nos tissus blancs issus de linges de maison ou de vêtements, rêvant de bleu ! On peut prendre tous les tissus naturels : coton, laine, soie, chanvre, lin etc. Vive a été notre Maîtresse du Bleu, car elle avait déjà fait une séance avec sa sœur Edith il y a quelques années.

Vive nous explique comment utiliser deux baguettes chinoises et deux cartons pour faire des motifs…

Pour préparer nos tissus, Vive nous a apporté un sacré bric-à-brac, tout est utilisable pour faire des réserves, c’est-à-dire des caches afin que la teinture ne pénètre pas partout.

Ces techniques existent depuis des siècles, on les connaît actuellement sous les noms de tie & dye, ou batik, ou bien encore shibori. Savoir extraire du bleu à partir d’une feuille verte est un savoir-faire mystérieux, une intuition géniale ! Ce ne sont pas les mêmes plantes partout dans le monde (il y en aurait une centaine), ni exactement les mêmes techniques ; vous pouvez faire ce fabuleux Tour du Monde culturel autour du Grand Bleu avec Catherine Legrand et son livre encyclopédique :

Indigo – Périple bleu d’une créatrice textile, par Catherine Legrand, un très beau livre !

Mais pour les techniques en détails, tournez-vous aussi vers ces livres :

Ma petite bibliothèque sans frontière sur le sujet !

Nous nous sommes bien amusées à triturer nos tissus, en rêvant à ce que cela pourra bien donner comme résultat…

S’inspirer des livres, c’est rassurant, puis on s’y met !
On peut emprisonner un tissu plié en accordéon entre deux plaques de mêmes dimensions
Réserve avec carton carré ou triangulaire : cela donne des aires blanches magnifiques ! Les pinces seront plongées dans le bain également.
Pour faire un cœur, j’ai tracé au hera marker une forme sur un tissu plié en 2, puis j’ai passé un fil sur deux rangées, afin de pouvoir froncer et empêcher la teinture de pénétrer sur ce parcours. Il faut vraiment beaucoup froncer, et donc prendre un fil solide (ici du fil à quilter mis en double).

Ci-dessus, un tuyau entouré de tissu, puis de ficelle, puis plissé donnera de jolis motifs (imprévisibles !).

Un bouquet de boutons ou de pièces de monnaie ?… l’important, c’est le résultat !

Nous attendrons plusieurs semaines avant de pouvoir utiliser les produits achetés Au Fil d’Emma et nous lancer dans le bain… bleu !

Nous avons acheté Au Fil d’Emma tout le matériel nécessaire pour de grandes cuves de Bleu… Nous avons des intentions !!!

N’hésitez pas à plonger dans le Grand Bleu vous aussi,
A bientôt, Katell

17 réflexions au sujet de “Alchimie du Bleu/1”

  1. Bonjour il y a X années que j ai fait ce genre d expériences avec ou sans les enfants. J aime cette couleur. Pourquoi ne pas recommencer ?
    Merci pour cette article

    J’aime

    1. La suite arrivera dans la semaine, notre premier bain a déjà eu lieu « en vrai » et nous sommes allées dans toutes les directions : cela nous plaît beaucoup mais on ne sait pas encore ce qu’on en fera, l’inspiration viendra plus tard !

      J’aime

    1. Le pastel fit la fortune de notre région, puis l’indigo arriva en masse et détrôna « notre » bleu. Intensité, facilité de transformation…
      Le beau renouveau chez nous est grâce à des tehcniques innovantes de transformation des feuilles d’isatis tinctoria… Nous ferons peut-être du bleu pastel l’année prochaine !

      J’aime

    1. Nous avons bien réussi la cuve, c’est très important qu’elle soit « vivante ». Ensuite, j’ai trouvé les préparatifs au fil froncé trop discrets au final. Il faut que je m’améliore !

      J’aime

  2. Grâce à l’association de Sigean , j’avais participé à une journée teinture au pastel, un très beau souvenir; et j’ai eu la chance de visiter deux fois l’exposition Indigo de Catherine Legrand , il y a fort fort longtemps à Clermont Ferrand ; son livre est une merveille.
    https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/actualites/nouvelle-exposition-indigo-musee-bargoin_11439429/
    J’ai hâte de voir le résultat de vos « pliages » …

    J’aime

    1. Nous sommes bien d’accord sur la magie des teintures naturelles, ainsi que la qualité des livres et expos de Catherine Legrand ! J’ai eu la chance de la rencontrer assez longuement, elle est vraiment passionnante, un « trésor national » dirait-on au Japon !
      Je dois finir d’ordonner les photos, dans deux ou trois jours, nous dévoilerons le résultat de notre Grand Bleu 💙

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.